Eux…

C’est bizarre quand même… J’ai pensé à faire un article sur l’amour que je porte à mon mari. (Article un peu dépassé, quand je vois comment mes sentiments évoluent de jour en jour et de plus en plus sereinement…) Mais jamais, je n’ai songé à faire un article sur eux, qui sont tellement important pour moi.
Dur de se remettre à écrire, même avec mon idée claire en tête, même avec les mots qui me viennent naturellement quand je parle de mes fils. Là, j’y arrive à peine. Tellement mon coeur est près d’exploser. Tellement l’amour maternel est une chose indescriptible.
C’est vrai que par moment, je sors de mes gonds… C’est vrai qu’ils me font une et mille bêtises. Mais, ce sont des enfants. Et pas n’importe lesquels. Ce sont les miens.

J’ai crû que je connaissais le verbe aimer, en rencontrant mon mari. J’en découvre les nuances avec mes enfants. Un verbe tellement riche de signification, que lui tout seul ne suffit pas pour décrire l’intérieur de mon coeur.

Je les regarde dormir, la bouche entr’ouverte, l’un à côté de l’autre. Inséparables, même dans leur sommeil, même dans leur chamaillerie. Ils se ressemblent tellement, et sont à la fois si différent.
Que Dieu les protège.

Elyess est si vif, si intelligent. Il comprend ce que je lui demande, et tente d’y répondre du mieux qu’il peut. Abd Allah s’occupe de son frère, et est super protecteur.
Et ils s’accordent très bien ensemble pour me faire tourner en bourrique.

Mais qu’est ce que je m’en veux, quand je me fâche, quand je crie ou menace. Comment sortir de cette spirale infernale… Je les aime tellement…

Je me souviens que peu après la naissance d’Abd Allah, j’avais beaucoup de pensées comme : « Mais comment j’ai pû vivre avant lui? Comment était-ce possible de survivre dans ce monde, sans ce bébé? »
Ce bébé, celui qui m’a rendu mère, lui qui m’a regardé en disant « mama » pour la première fois. Cet ange, arrivé par un matin de printemps du creux de moi. Son frère qui a suivi quelques années après… Et le suivant qui se prépare tout doucement…

Ma vie prend enfin son sens. Je ne suis pas faite pour sortir travailler, et faire quelque chose de valorisant aux yeux d’un patron. Je ne suis pas de la trempe de celles qui ont absolument besoin d’être à l’extérieur de la maison pour s’épanouir. Chacune mène sa vie à sa façon. La mienne, c’est d’être avec eux, de les regarder, de les admirer autant que je peux. De me remplir mes yeux d’eux. Mes fils. Mes fiertés.
Ils grandissent si vite. Le temps passe si vite. Je me dis que dans quelques années, ils iront trouvé refuge chez une autre femme. C’est maintenant que je dois profiter d’eux. Pour qu’ils soient le plus heureux possibles avec une autre. Ce n’est pas triste. C’est le cours de la vie.
Je les aimerai jusqu’au bout.

Publicités

9 commentaires

  1. Wassima Oum Wafa wa Marwan · mai 27, 2010

    Salem aleykoum,

    Ahh oukhti, ces mots, j’aurais pû les écrire, on dirait que tu me les a enlevés de ma bouche sobhana Allah ! Mes enfants, eux tout simplement… Je ressents exactement la même chose que toi, s’en est troublant…

    Tes fils sont magnifiques macha Allah, ils se ressemblent énormément 😉 ! Qu’Allah te les garde ♥ !

  2. soujoud · mai 27, 2010

    ahhhh, ça fait du bien de te relire, faudra que je me créer un blog, ça doit faire du bien de lâché la pression par des mots ..

    Mais j’ai peur de ne pas assez le mettre à jour de pas assez ajouté, oh et puis prout lançons nous !!!

    Tu sais, je t’aime fillah pour ce que tu m’apportes chaque jour depuis ton appartement jusqu’au mien ! bisous
    Reste toi ..

  3. Joujouloulou · mai 28, 2010

    Salwa…. Salwa…. C’est vraiment beau comme tu écris, tu met tellement d’émotions à travers tes mots que j’en suis ému !!

    C’est toujours un plaisir de te lire et d’en apprendre un peu plus tout les jours grâce à toi !

  4. Joujouloulou · mai 28, 2010

    Salwa…. Salwa…. C’est vraiment beau comme tu écris, tu met tellement d’émotions à travers tes mots que j’en suis ému !!

    C’est toujours un plaisir de te lire et d’en apprendre un peu plus tout les jours grâce à toi !

  5. samia · mai 30, 2010

    salam aleykoum,

    tu as lu dans mes pensées ???? nan sérieux, tu décrit exactement ce que j’ai toujours pensé. Et quand tu parles d’eux, que tu dis qu’ils s’accordent bien… que tu voudrais des fois ne pas avoir à t’énerver ou autre… je ressens la même chose. Je crois que ton article parle pour tout le monde.

    Merci

  6. Aurélie · mai 31, 2010

    Salam aleykoum, ils sont beaux tes petits bouts! que Dieu vous préserve toi et ta famille

  7. Manon · juin 2, 2010

    C’est toujours avec beaucoup d’émotion que je te lis salwa… tes mots reflètent tellement ce que beaucoup de femmes et mères ressentent.. mais toi tu sais l’écrire.. et moi j’adore te lire…
    Mes enfants ont fait de moi la mère que je voulais être… et mon amour pour eux ne cesse de grandir…
    prends soin de toi ma belle
    Bizzzzzzzzzzoux de Sfax (^^)

  8. liza oum aymen · juin 3, 2010

    salam o alaykom

    MashaAllah ila trop grani elyess!!!tes deux fils sont magnifique et la petite le sera aussi inshAllah euh…joke!!!!!!ou le petit mec…
    Tout comme toi c’est avec mes enfants que je m’èpanouie et fiere d’etre oummi au foyer!!!

    bisous ma belle

  9. oumselman · septembre 13, 2010

    salem alekoum

    masha’ allah ils sont beaux tes fils :)la hawala la quwata illa billah

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s