Souvenirs…

« Que penses-tu de Skelligh », ma mère traçant le contour de ses yeux devant le miroir de la salle de bain, « ça nous rappellerait notre voyage en Irlande, ça serait pas mal. »
« Moé, mais c’est lourd », répondis-je, en bonne ado adepte de la contr-attitude. Look garçonne, je prenais pas encore soin de moi, 12 ans et demi. On se préparait à son arrivée dans notre appart’
« Skellighs, Skelli, Kellih, Kéliah… », ma mère tâtonnait à la recherche d’un nom pour notre petite chatte, « KÉLIAH!! », s’exclama t’elle, dans un élan de victoire
« Ah oé!! Ça, c’est beau! »
C’était parti pour Kéliah, ma petite chatte grise aux yeux bleux. Celle pour qui, j’avais promis juré de m’occuper tous les jours, de lui donner à manger, de laver sa gamelle, de nettoyer sa litière. Une petite chatte. Dans un appart. Quelle folie.
Nous sommes allées la chercher, un jour de Février 1998, alors que ses maîtres nous avaient assurés que les bébés étaient sevrés.
Sevrée de lait de leur mère. Oui, elle l’était. Mais du reste?
Déjà à l’époque, cet instinct était en éveil en moi. Ou bien s’est-il mit en marche avec Kéliah?
La première nuit a été une catastrophe. On avait installé, cette si petite boule de poil dans un lit improvisé (un carton avec de vieux pulls en laine confortable) et l’avions installé dans le couloir de l’entrée.
Dès que la pénombre s’est installée, la petite chatte se mit à geindre, à miauler, à pleurer.
Maman m’a dit, qu’elle finitait par s’habituer… Mais moi, je ne pouvais pas m’habituer à ces touts petits cris qui ressemblaient à des cris de nourrissons, recherchant la compagnie de leur mère…
Je me suis levée, instinctivement, je l’ai prise avec moi et l’ai caressé toute la nuit.
Je repense toujours à ça, quand, au creux de la nuit, l’une de mes prunelles se réveilles et que je la colle à moi pour la rassurer.
Instinct…

À titre d’infos, Kéliah est toujours d’actualité. Devenue un rien tarée. Elle vit chez ma soeur… Je ne précise pas qu’elle soit tarée à cause du maternage de la première nuit… Mais plutôt d’une vie de 13 ans en appartement…

Publicités

6 commentaires

  1. Mahdiya · juin 8, 2011

    Salam aleykoum oukhty.

    comme toi je n’est jamais eu le coeur de laisser dormir mes chats seuls, ils ont toujours partagé mon lits.

    Un jours au Québec nous avons recueillis un petits chat : bou.

    Mes parents ne voulaient pas que je lui donne l’habitude de dormir dans mon lit car je n’était qu’en vacance, mais au bout de 3 miaulement dans le couloir je l’est pris avec moi hihi !!.

    Pour le sevrage, j’attend généralement l’âge de 3 mois pour donner mes petits chats, que la mère commence a s’en détacher franchement.

    bref lol, pour dire que quand ma petite fleur de printemps pleur, je ne peut la laisser, car ses pleur me transperce. Et qu’on s’entende une mère reconnais les pleurs de son enfant: si ce sont des pleurs d’expression des petits ouin tout doux qui sont une douce demande méritant une réponse mais pouvant attendre ( tout est relatif hein : genre 5 min si je suis vraiment occupé ) ou des pleurs de demande urgente, ne pouvant attendre.

    ahhhh qu’elle bonheur d’être mère.

    je vous aime fi Allah mes soeurs !

  2. naturecolo · juin 8, 2011

    très mignonne cette histoire!

  3. liza · juin 8, 2011

    salam alaiki

    mashaAllah,je suis comme toi,j’avais une chatte c’ètait mon bb lol!!elle m’a tètè l’oreille pendant 10 ans lol!!!pour te dire the relation!!!

    bisous

  4. "Nana" de Meryem Mamande Lucille-Salwa · juin 14, 2011

    ben dis donc t’as de la mémoire y compris sur l’orthographe des noms irlandais que je donnais pour mieux trouver un nom original à la MISS Chatte qui n’est pas « tarée » juste un peu asociale… mais cela s’arrange en vieillissant et de plus elle fait trés bon ménage avec Jahyen.. et Malou
    bisous

  5. salwa · juin 14, 2011

    Mais si elle est tarée c’te chatte!!! Elle grimpait au rideau pour monter sur la mezzanine. Elle tapait des sprints dans le couloir pour atterrir dans la baignoire… Même qu’une fois, la baignoire, elle était remplie…
    Mais si elle est tarée…
    Mais moi, c’est les tarées que je préfère 😉

  6. Zouzouz · juillet 20, 2011

    J’ai cododoté durant 1 an avec mon chat ! Le premier jour, il était si petit, pas sevré (pris à la SPA), je l’ai mis dans mes cheveux pour qu’il se rassure, et il y a dormi 1 an ! Cette année-là, j’en ai eu, des noeuds le matin… Il a aussi beaucoup squatté le grand chat de ma soeur quand elle était là (souvent).
    Au bout d’un an, je me suis dit qu’il était bien assez grand, il était adulte depuis un bail, allez, zou, il n’a plus eu le droit de me faire des noeuds dans les cheveux.
    C’est devenu un chat super-archi-équilibré. Et qui s’est facilement fait à l’appartement, puis s’est remis à chasser quand nous sommes retournés en maison. Un chat facile !

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s