Décalée

Décalée, je suis décalée.
Ce n’est pas pour faire effet, ce n’est pas pour faire l’originale, ce n’est pas pour me faire remarquer ; j’ai juste l’impression de vivre sur une autre planète parrallèle. Je vois cette planète de loin, sans me sentir concernée par ce tourbillon.
Où suis-je??
Je ne fais pas les courses en trois minutes chrono, car je déchiffre chaque ingrédient de chaque paquet. Je vois les gens qui mangent quand je jeûne. Je vois les jeunes, écouteurs dans les oreilles, quand j’entends les oiseaux.
Je ne suis pas à ma place dans cette époque, tout va trop vite.
Trop de lumière, trop de néons, trop de plastique. Trop de superficiel sans aller à l’essentiel. Rester à la surface, juste la surface où l’image de soi est vue.
Moi, je suis dans les profondeurs. Je suis entière, sans rancoeur.
Ce qu’on voit, ce n’est pas tout moi… Faut creuser pour me connaître. Et quand on me connait, je suis en décalée.
J’ai l’air de celle qui aime rien, qui critique tout. Mais c’est faux.
J’aime juste les choses simples, les choses qui ne me font pas passer pour une neuneu, les choses qui me respectent.
Alors forcément, dans la société de 2011, je n’y trouve pas toujours mon compte.
C’est vrai, je trouve des amies comme moi et ça me rassure. Je sais que mes choix sont les bons pour moi, et le fait de savoir que je ne suis pas la seule à les faire, ça booste encore plus.
Parfois, je rêve de vivre dans un autre pays, loin de toute cette pollution mentale, cette aséptisation des esprits, cette périduralisation des cerveaux humains. Vivre le plus simplement possible : en pensant avec sa tête. Vivre de choses agréables et utiles sans s’encombrer de superflux qui nous bouffent de l’oxygène et de la matière grise.
Je suis décalée. J’aime rien de ce qui se fait à la mode.
Ado, je croyais être comme ça par pure esprit de contradiction, mais en fait, non. Je suis juste décalée.
Décalée, je ne me ferai jamais tatouée. Décalée, je ne connais pas Harry Potter. Décalée, je n’aime pas la télé.
Entière dans ma façon de faire. Entière dans mes avis. Entière en amitié aussi.
Rage de cette société mais impuissante. Il ne me reste que les prières.

Que mes avis soient comme les tiens ou non, ça n’empêche pas l’amour que je te porte, grande soeur choisie.
Le ton que j’y mets est peut être agressif. Mais pas agressif contre toi, mais contre cette société dans laquelle une décalée n’a pas sa place…

Publicités

7 commentaires

  1. amélie · août 8, 2011

    Le ton que tu y mets n’est pas agressif 😉 Tu mets de la passion dans tes convictions… Et moi aussi 😉 On se complète, et heureusement, on n’est pas d’accord sur tout… Je suis moi aussi en décalage, dans la vie de tous les jours, face aux autres mères, face aux autres amis… Je défends mes idées avec force, mais je sais aussi que peu connaissent ma façon de faire… voire même ne la comprenne pas 🙂 C’est une ouverture d’esprit pour eux de nous écouter et pour nous de la partager 😉
    On ne fera jamais l’unanimité, et rassure toi, la différence est un ciment malgré tout 🙂
    Je t’aime ma belle 😉

  2. farah · août 8, 2011

    Essalam 3aleekum oukhty. Un plaisir de te lire ^_^. Il me semble que nous sommes assez à être décalées pour pouvoir dire que nous formons juste un groupe, un corps, cherchant l’essentiel, parfois dépitées mais avec en nous la confiance en Allah et la recherche de sa satisfaction. Ton blog est un vrai souffle de frais aux heures « pénibles ». Qu’Allah te facilite et te guide. Qu’Il te permette d’être la mère, l’épouse et la pieuse que tu aspires à être inshaAllah. Ta soeur en Allah, et en humanité. Farah

  3. houda · août 8, 2011

    je suis tout à fait d’accord avec toi. MERCI

  4. Aurore · août 9, 2011

    Salam ma chère Salwa,

    merci pour ton commentaire 🙂

    Je te souhaite également un très bon ramadan! J’espère qu’il se passe bien, même si tu n’as pas tous tes repères là où tu te trouves 🙂

    Je comprends tout à fait ton sentiment de décalage. Heureusement, on peut le vivre et adopter un regard lucide sur la société, et en même temps, se sentir en harmonie avec ses choix et ses valeurs. Le tout est de trouver l’équilibre pour le vivre sans peur, sans culpabilité, et sans colère aussi – ce qui n’est pas tous les jours évident!

    Mais quelle joie, n’est ce pas, de vivre une vie en accord – le plus possible – avec ses convictions…

    Je t’embrasse,

    à bientôt,
    Aurore

  5. salwa · août 9, 2011

    Heureuse de voir que je ne suis pas la seule décalée! 🙂

  6. Mahdiya · août 13, 2011

    salam aleykoum ! si tu retrouve notre vaisseaux avec lequel on s’est scratché sur cette planète de fou ne me laisse pas !!!

  7. vertueuse · août 27, 2011

    Bismi ALLAH Tabaraka wa Ta3ala,

    d’une hyperdécalée asâlamo 3alaykoum 🙂

    je ne viens pas laisser un commentaire sur l’article  » décalée ». Ce qui va suivre va le faire pour moi !

    Je suis venue ici par ce que c’est l’unique moyen pour moi de te contacter.

    je ne vais non plus dire quoi que ce soit sur le sujet de ma présence ici; Aurore a tout dit dans cette phrase: « Le tout est de trouver l’équilibre pour le vivre sans peur, sans culpabilité, et sans colère aussi  »

    là j’écris en espérant qu’Aurore qui t’a laissé un commentaire est bien Aurore que j’ai perdu de vue et qui est chère à mon coeur.

    dis-moi, qu’est ce que je vais mettre à ta place Salawa, si sur un coup de tête tu ne viens plus nous laisser l’une des lumières de ta plume ? !

    NB: Mahdya m’a rappelé hier par un merveilleux message que nous somme au coeur de la tranche du pardon concernant Ramadhan !

    Vertueuse

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s