Stress scolaire et réflexion

Je me pose de sérieuses questions en ce moment.

Est-ce le fait d’être seule en semaine, et de devoir gérer le « pic de stress de 8h25 » toute seule? En rajoutant celui de 13h25…

Du coup, après avoir « stresser » un bon coup avant d’avoir pû déposer (en retard) Abd Allah, à l’école cet après-midi, je me suis posée pas mal de questions…

L’IEF. Instruction En Famille, pour celles qui ne connaissent pas le concept, encore appelé : école à la maison. Ça me trotte dans la tête depuis pas mal de temps. Plus la peine de courir le matin, parce qu’il y a ces fichus horaires à respecter, habiller tout le monde, voire réveiller ma puce qui dort… Travailler suivant le rythme des enfants, en suivant une pédagogie qui me tente beaucoup plus, à savoir : Montessori. Parce que, quand Abd Allah rate un après-midi en GRANDE SECTION de maternelle, la maîtresse me donne les activités « à rattraper »… Ok, ce ne sont pas des activités très pénible à faire, mais c’est la formulation qui me gêne…

Mon fils a déjà eu du travail à rattraper, car il a manqué l’école quelques après-midi… en maternelle. On rattrape. Soit.

Sauf, qu’une fois de plus, je ne suis pas d’accord avec le système, une fois de plus, oui…
Pourquoi ce stress? Pourquoi mon fils me dit « ouh lala, j’ai pas fait ci, j’ai pas fait ça, j’ai pas fini mon TRAVAIL… » à même pas 6 ans, dans un établissement où la scolarité n’est même pas obligatoire…

Du coup, je commence sérieusement à me poser des questions.

Et si j’avais une maison assez grande, avec une pièce que je pourrai aménagé en salle Montessori pour les activités avec les trois?
Et si je m’organisais (si, si, j’y arriverai!) avec des horaires exprès pour ça, pour accompagner leurs apprentissages?
Et si ça marchait vraiment? Pourquoi pas??

Mais… mes enfants aiment l’école et l’ambiance scolaire, en dehors de ce stress permanent (et Abd Allah me dit régulièrement, qu’il ne veut pas aller à l’école l’après-midi, justement parce qu’à 13h25, ce pic de stress revient…)

Oh, les solutions! On m’en a proposé par milliers : se lever plus tôt le matin, se préparer plus tôt, et partir plus tôt, doucement, etc… Oui, ok.
Je me lève déjà plus tôt, je suis prête plus tôt. Je prépare TROIS enfants, dont une qui n’aime pas que je l’habille (et c’est avec elle que je galère le plus…), le petit déjeuner des trois… et il y a au dernier moment, TOUJOURS un imprévu, qui fait que je vais stresser… Une tache sur une fringue, une envie pressante d’un des garçons, une couche qui se salit, le bonnet qu’a disparu, ou que sais-je…

Je fatigue de devoir préparer tous les enfants, de devoir sortir tous les enfants à chaque fois… Mais j’ai pas le choix, à l’heure actuelle…

Alors, je pense de plus en plus à l’IEF…
Je ne sais pas encore comment aborder la question avec mon fils, qui sautera forcément de joie quand je lui demanderai s’il veut faire l’école à la maison…
Et moi? Aurais-je la patience? De les supporter H24? Alors que le mercredi reste ma journée redoutée quand il pleut…

Ici, on tourne un peu en rond… Peut être que quand on aura une maison avec jardin, ça sera autrement… Mais j’y songe, j’y songe d’autant plus que plus ça avance, moins ça va du côté de l’éducation nationale…

Ferai-je le pas de retirer mes enfants de l’école??

Publicités

19 commentaires

  1. Malory · janvier 30, 2012

    Moi je suis pour ! Je voudrai le faire mais Gaëtan veut pas …
    Je pense que faire une activité en dehors genre sport ou tout simplement le café des mamans …
    Que tes enfants et toi voyez autre chose que la maison et le « travail »

    Je pense tout a fait que c’est possible 🙂

  2. mam'lou · janvier 30, 2012

    Quel questionnement, l’école à la maison, si tu en as le courage et la motivation, fonce!! N’hésites pas! Et la pédagogie Montessori, j’ai les 2 mains (et les 2 pieds) dedans, c’est fantastique! Je serais justement Educatrice Montessori à la rentrée 2012 dans une petite école qui vient d’ouvrir, et ca me ravie!

    Je vous souhaite tout le bonheur pour vous. Et quoi que tu fasses, ca sera une décision réfléchie et qui collera pour toi et ta petite famille.

  3. azhar · janvier 30, 2012

    c une idee interessant mais il est clair qu’ il faut prendre en compte plusieurs elements: dabord avoir la place et oui tu dois avoir la place pour t’ isoler avec celui a qui tu dois expliquer ceci ou cela et puis pour que ce sois joyeux et ludique il faudrais creer une classe avec tables chaises et bibliotheque , et sans oublier le fait que tes enfants auront besoins de voir d autres enfants donc activites a l exterieur obliges ! et surtout et pas des moindres beaucoup de patience et de la pedagogie. j’ai envie de te dire ne te precipites pas et fais quelques recherches de ce cote la pour avoir plus de visibilite car je connais beaucoup de soeurs qui ont choisies le meme chemin et par le surmenage elles finissent par faire les devoirs a la place de leurs enfants…..mais certaines y arrivent ! ( o fait desole je nest pas le e accent clavier neerlandais ) , quoi qu’ il en soi courage a toutes, bonne nuit ….Zzzz ….oulala je vous abandonnes ma poupee se reveille ( pour ne pas changer lol ) wa salamou alaykoum .

  4. Salwa · janvier 30, 2012

    @Malo : Hichem n’était pas pour tant qu’Abdou était tout petit 😉 A l’heure actuelle, il n’est pas contre…

    @Mam’lou : Si je trouvais une école MOntessori ABORDABLE, je crois que je n’hésiterai pas longtemps… 🙂 Il en faut, il en faut, il en faut!!! (et il faudrait surtout du MOntessori, dans le public!!)

    @Azhar : ça fait quand même 6 ans que je me renseigne sur l’IEF, et je ne pense pas que les mamans fassent les « devoirs » à la place des enfants… En tout cas, pas celles qui font du Montessori 😉 😉

  5. Mahdiya · janvier 31, 2012

    Salam aleykoum,

    je t’y encourage incha’Allah.
    c’est ce que je projette pour Neïla incha’Allah

    qu’Allah te permette de faire lemeilleur choix amine

    fait salat istikhara incha’Allah.

    Et ton mari est pour ?

    boussa

  6. Mahdiya · janvier 31, 2012

    pardon j’avais pas lu tous les com’ , si ton homme est « pas contre » géniale !

    Allahi sehel amine

  7. azhar · janvier 31, 2012

    salamou alaykoum salwa mon but nest certainement pas de te decourager mais plus de te faire part de ce que jai pu constater autour de moi ( et sisi je te promet la soeur que je connais finissait par faire les devoirs de ses garcons tellement elle etait surmenait par le travail a fournir ) , ceci etant tu est la seule a savoir ce qui est bon pour ta famille , mais il est vrai qu’ en france la scolarite de nos enfants n’est pas facile surtout de part leur identite musulmane , aujourdhui jai moins de problemes de ce cote la car je reside aux pays bas ou la politique est differente et donc moins de difficultes, pour le hijab par example, cepandant je vie ce stress et ces problemes d ‘integrations car c en realite de ca qu’il sagit,a travers mes soeurs et amies qui vivent en france. allahi sahal inchaalah…..

  8. Salwa · janvier 31, 2012

    Salam Alaykom oukhti Azhar,
    Excuse mon ton un peu énervé d’hier soir.
    J’aimerai juste clarifier une chose. Pour moi, si je finis par retirer mes enfants du système scolaire, ce n’est pas pour leur faire faire des cours « à la scolaire », exit les tables et chaises d’écoliers, exit l’éducation nationale française…
    La mère dont tu me parles devait certainement suivre une méthode d’enseignement pour laquelle elle devait rendre des comptes.
    Ce que je me refuse.
    Dans mon projet, il n’y aurait pas de CNED ou que sais-je…
    Je ne dois rien à personne et mes enfants n’auraient pas de devoirs… Ils iront à leur propre rythme, de leur propre manière…

    Je pense à un minimum d’organisation et de répartition de la journée pour y inclure l’arabe, mais sans stress, sans programme à finir, sans devoirs notés, sans compétition permanente… Tout ces trucs là qui me font détester le système scolaire.
    L’identité musulmane, perso, je n’ai jamais eu aucun soucis avec. Mon fils est très bien accepté, moi, je suis aussi très bien estimée… Je ne comprends pas pourquoi on ramène tout à ça, tout le temps…
    Très sincèrement, de ce côté là, je n’ai jamais eu de soucis hamdoulillah.

    @Mahdiya, justement, je préfère descolariser mes enfants plutôt que de ne pas les scolariser du tout… Histoire qu’ils aient réellement le choix et pas que je sois la détentitrice du « je sais ce qui est bon pour toi »…

  9. Mahdiya · janvier 31, 2012

    salam aleykoum!

    bon bah d’accords moi je te soutient et toi tu me remballe loooool !!!

    ok ok je suis une détentrice de je sais ce qui est bon pour toi mort de rire !!!

    mais du coups tu attendrais que Meryem aille a lm’école ? ou tu l’inscrirait un temps pour la désinscrire ensuite ?

    quoi qu’il en soi on fait des choix pour nos enfants, choisir de les inscrire dans un premier temps c’est aussi parcequ’on pense que ce serait mieux pour eux. dans tous les cas en temps que maman c’est bien ce qu’on éssaye toujours de faire non ? ce qui nous semble être le mieux pour eux?

    Dans tous les cas dans ma façons de voir les choses Neïla et mes futures enfants incha’Allah aurait une scolarité style montessori aussi, et ils sauront que si un jours ils me demande d’aller a l’école il pourront incha’Allah.

    de toute façon pour moi je m’en remettrais pleinement a Allah incha’Allah et je ferais salat istikhara.

    qu’Allah nous permette de faire les bons choix !

    PS : t’inquiete t’es unique mais oui ! nononono je ne ferais pas comme toi, ouiouioui tu fait pas comme les autres !!!! je te charie la hein !!! ^^^hihihi

  10. Salwa · février 1, 2012

    Salam oukhti…
    Excuse moi si je me suis mal exprimée… Je suis allée un peu vite en explication.
    Abd Allah, tout comme Elyess ont émis le souhait, l’envie d’aller à l’école. Abd Allah avait 3 ans et demi à sa première rentré, Elyess en avait deux ans et 9 mois.
    Dans mon esprit, tant qu’Abdou était bébé, je me disais que même s’il n’allait pas en maternelle, ça n’était pas grave. C’est de lui-même qu’il en a fait la demande à plus de 3 ans.
    Elyess l’a faite plus tôt (le pouvoir de fascination des plus grands…), et il aime l’école.

    Cet après-midi, je discutais avec mes garçons en leur disant que je connaissais certains enfants qui apprenaient à la maison, et non pas à l’école. Réaction d’Abd Allah : « Oh, ça doit être chouette, pourquoi moi je le fais pas??!! » réaction d’Elyess : « moi, je veux l’école! »
    Conclusion : ce que je fais pour l’un, je ne le fais pas forcément pour l’autre… Une fois de plus, ils sont uniques et des attentes uniques… Si Elyess se plait à l’école, je ne l’en priverai pas.

    Pour Meryem, quand elle sera en âge de me dire ce qu’elle aura envie de faire, quand elle voudra le faire, son choix sera entendu et respecté dans la mesure de mes capacités… Comme mes garçons.

    Il y a certes des choix que nous faisons pour nos enfants (le choix de l’allaitement ou non ; le choix d’une naissance respectueuse ou ultra médicalisée…etc…), et des choix qu’ils sont en mesure de faire.
    Après, je ne suis pas contre le fait de commencer par l’IEF, et de les scolariser plus tard 😉
    Juste que ça me rappellait quand Abdou avait l’âge qu’a ta puce… Je disais la même chose que toi 😉

  11. Malory · février 1, 2012

    Je pense aussi qu’il faut faire attention aux souhaits des enfants 🙂
    J’aimerai que Gaëtan change d’avis, mais comme tu le dis peut être que c’est Sacha qui voudra y aller…

    Malgré les notes et le stress des cours j’ai aimé l’école, car on a des amies, on voit autre chose que la maison et je trouve ça important aussi, car mes parents ne sortaient et ne sortent pas. C’était mon seul échappatoire je vais dire… Et c’est aussi se que Gaëtan dit et la raison de son refus…

    Je verrai tout ça en tant et en heure, mais pour le moment j’y pense quand même (secrètement hihi)…

  12. Malory · février 1, 2012

    Ah oui puis faut aussi avoir les épaules pour accepté les remarque. Je pense que dans mon entourage ça serai trèèèèèèèèès mal vu.

    Déjà quand on a émit le souhaite que Sacha aille en école catho ça a fait quasi scandale alors là…
    C’est un choix certes mais quand personne te suis et te dit « tu en seras pas capable » faut encaisse quand même…

  13. Salwa · février 1, 2012

    @Malo : tout à fait… Faire abstraction de l’entourage reste une étape très difficile à faire… Mais quoique tu choisisses, tu trouveras toujours quelqu’un pour te reprocher un truc…
    Je crois que faire abstraction des remarques (surtout des plus proches, car ce sont celles qui blessent le plus), c’est le premier vrai travail d’une maman… Et un travail très difficile.
    S’écouter est mon maître mot.

    @Mahdiya : je tenais à rajouter qu’on peut très bien avoir des avis différents, cela n’enlève rien à l’amitié 😉

  14. Malory · février 2, 2012

    Oui c’est clair ! Mais ils ont eu raison de moi pour l’allaitement alors maintenant j’ai peur pour d’autre chose…
    J’aime pas qu’on dise que je fais mal avec mon enfant (et ce moment c’est un peu ça pour le forum, et ça me gène… ) je suis jamais vraiment sûre de moi je doute beaucoup, alors quand on me dit que je fais mal, bah voilà j’ai tendance a lâché l’affaire …

    Je crois que je manque beaucoup de caractère et de confiance en moi aussi.

  15. alexandra · février 2, 2012

    Coucou,

    j’HALLUCINE!!!! que la maitresse de grande section te demande de rattraper les activités à la maison le soir!!! WOUAH

    Et dire que l’on dit que la maternelle reste les années où ils profitent encore de ne pas avoir de vrai travail mais plutôt de pouvoir faire des trucs sympas sans pressions, sans regards évaluateurs …
    J’ai beaucoup de chance peut être avec les maitresses que j’ai croisées pour mon fils qui est aussi en grande section car au contraire , alors que je souhaitais profiter du beau temps et des places gratuites pour un parc animalier ne prévenant qu’au dernier moment, la maitresse me dit mais oui allez-y au contraire il fait super beau il sera mieux dehors et puis il ne passe pas le bac à la fin de l’année! Il nous racontera!
    OU encore parfois quand je n’emmène pas mon fils une matinée ou après midi car il est pas en forme ( ou carrément malade biensûr!) ou qu’il s’est couché super tard car retour de week end…. elle ne me demande pas à chaque fois la raison de son absence!!

    C’est le malheur de l’école française je pense: c’est pile ou face!! On ne sait pas sur qui on tombe !! Bon c’est comme ça dans la vie de tous les jours aussi mais là il s’agit d’enfants en bas age en pleine construction de leur estime de soi, en plein apprentissage et en soif d’être encouragé et écouté…

    L’école à la maison va se mettre en place tout doucement j’imagine dans les mois à venir en parallèle de votre nouveau quotidien.

    Bisous
    Alex

  16. alexandra · février 2, 2012

    Ah oui, une autre chose qui m’a interpellé dans ton mail! Je suis confrontée exactement au même soucis que toi concernant le stress des départs!! C’est affreux pour les nerfs !! Mon fils a lui seul me met dans un état de stress pas possible presque tous les matins et midis. Sauf quand il se prend au jeu de vouloir relever le défi d’être le premier arrivé en classe!! (bon même si il ne sera jamais vraiment premier vu qu’il y en a en péri-scolaire! 😉 ) Il a trouvé ça tout seul et depuis je relance ça par moment et ça marche à tous les coups! ouff mais je ne peux pas le faire tous les jours sinon ça n’aurait plus le même effet c’est sûr! 😉

    C’est pareil, tous les jours je me dis il faut qu’on change de rythme, il se couche plus tôt le soir, il se réveille plus tôt le matin, il s’habille dès qu’il pose le pied par terre (c’est très efficace pour éviter le stress du pull qui ne convient pas ou des chaussettes avec un pli trop gros qui fait mal dans la chaussure donc qu’on doit changer à nouveau avant de pouvoir enfin partir sauf qu’on est déjà en retard…. ;-)))
    Mais on ne peut pas changer de rythme tout notre quotidien… en tout cas j’en suis incapable. Devoir surveiller l’heure les veilles d’écoles pour être à la maison avant 18h pour pouvoir manger avant 19h pour pouvoir être au lit à 20h …Les moments sans écoles sont consacrés aux sorties diverses et variées avec les enfants (ou sans parfois) et je n’ai pas l’envie de régler mon quotidien sur le rythme scolaire… Ça me fait penser au même processus qu’une maman qui reprend à travailler. On lui dit de reprendre un allaitement à la demande comme elle en a l’habitude en-dehors de ses périodes de travail. 😉

    Par contre , ce rythme hebdomadaire me permet à MOI d’être plus sereine car j’arrive à faire des choses à la maison ou pour moi ( avec mon deuxième de 2 ans). A une période ( et c’est encore le cas) ça m’a permis de sortir la tête de l’eau de retrouver du calme à la maison, du temps pour bouquiner ou faire des courses à mon rythme… On est fait vraiment toutes différemment et nos besoins sont très variés et différents aussi d’une personne à l’autre, et puis il ya les étapes de vie de chacun , chacune qui nous font avancer et voir les choses autrement… Je pense qu’il est bon de savoir comme tu le dis Salwa s’écouter et s’entendre !! lol Et AGIR pour pouvoir être en accord avec nos besoins du moment (et aussi ceux de notre famille!!)

    Bref je file…

    Bisous
    Alex

  17. Salwa · février 2, 2012

    @Alex : merci d’étoffer le débat… Je suis exactement dans le même dilemne… J’aime énormément mes moments de répis toute seule (Meryem faisant souvent une sieste le matin), me permettant de mettre à des choses paisibles dans un environnement calme…
    La contre partie est bien sûr ce stress qui me parait ingérable…
    Quant à l’école où sont mes garçons, j’aime beaucoup leur instit respectif ainsi que la directrice qui est plutôt « écoute active, respect des sentiments » avec les enfants… Et les parents…
    Mais je trouve qu’elles prennent un peu trop toute la maternelle comme une étape plus qu’essentielle… Alors qu’une journée loupée, c’est franchement pas la fin du monde…
    Bon mes fripouilles ne sont pas à l’école… Je file me mettre avec eux avant qu’il y ait un demi-mort…

  18. oumwaliya · mars 1, 2012

    salam aleiki

    je suis une maman ief de 5 enfants, dont 4 en ief + un bb de 5 mois, j’ai du temps pour moi, ils ont du temps pour eux, et personne ne regrette l’école
    je ne fais pas leurs devoirs à leur place, d’ailleurs, ils n’ont pas de devoirs, pas de fiches, pas d’évaluations
    et pourtant, ils sont bien au niveau, même en avance Allahi barek, sans me vanter
    d’ailleurs, cette année, on est passé par un cours par correspondance, et les retours de notes, même si on ne les regarde que d’un oeil, sont très bons elhamdulillah
    faites confiance à Allah, faites-vous confiance et faites confiance à vos enfants
    et pas besoin d’avoir une grande maison pour cela elhamdulillah

  19. maryam mimi · mars 4, 2012

    halalalalala, si tu savais Salwa, je suis en pleine cogitation moi aussi… Je suis en train d’installer ma salle montessori (youpiiiiiiiiiiii !!!) mais je ne sais pas si je franchirai le pas de l’IEF, malgré le fait que je doute de plus en plus que l’école soit idéale pour mon grand. Mon plus gros soucis est le stage que je vais devoir faire l’année prochaine (que faire de mes loulous pendant mon absence ?) et surtout la reprise quasi inévitable du boulot qui s’approche… Je me penche sur la question du jardin d’enfants le matin au lieu de l’école, et montessori à la maison l’après midi. Affaire à suivre !

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s