Tout est question de vocabulaire…

TOLERANCE.
Mais qu’est-ce donc que ce mot, qu’elle en est sa définition? Qui, aujourd’hui, peut se dire totalement tolérant?
Je suis en pleine réflexion sur ce thème. De par mon projet qui l’aborde, de toutes manières… De par ma vie de tous les jours.
Je suis une intolérante modérée, et j’assume. Je ne sais pas être tolérante face à des comportements qui me sidèrent. Et je suis presque sûre de ne pas me tromper, en affirmant que c’est pour tout le monde pareil!!

Alors, forcément, quand mes yeux sont tombés sur ce petit bouquin, à la bibliothèque, dans le rayon « psychologie » (je cherchais plutôt, à vrai dire, du Filliozat…), je l’ai pris.

Ces intolérances "ordinaires", Philippe Godard

Un livre destiné aux adolescents, je me demandais comment ils abordaient une si épineuse question…

Une bien jolie idée, cherchant à rendre les jeunes plus « tolérants », mais suivant quelle tolérance, justement?
Le premier chapitre parle de racisme, pur et dur… Et prône quand même le « soyons intolérant avec les racistes. » Certes. Je suis tout à fait d’accord, et c’est bien pour ça que je me dis « intolérante modérée ».
Mais soyons intolérants avec douceur, en démontrant que les arguments de races sont non-recevables. Bien, toujours ok.

On arrive rapidement au chapitre « intolérance religieuse ». Le titre de la première sous-partie de ce chapitre est sous forme de question, insidieuse : « être intolérant avec les intolérants? »
Qui sont visés par les « intolérants » pointés du doigt? La sous-partie ne le dit pas, elle invite juste à se poser la question de ce qu’est la vraie tolérance… Par contre, on embraye directement avec la seconde sous-partie intitulée : « L’affaire du voile islamique ».
Ah. Oui. Forcément…
L’explication est juste à gerber d’ineptie, bien sûr, d’intolérance, d’ignorance… Avec ce ton de « poseurs de Vérité »…
Je vous recopie ce passage, afin que vous puissiez vous faire vous-même une opinion sur le bourrage de crâne qu’on inculque à nos jeunes avec ce genre de bouquins :

« En France, depuis maintenant une dizaine d’années, la question de l’intolérance a pris une importance accrue avec la polémique autour du foulard islamique et des « signes religieux ostensibles ». Sabrina vous fait remarquer que si la République française était tolérante, elle tolérerait le port du voile puisque cela ne nuit pas à la scolarité des jeunes filles qui le portent. Elle ajoute que de toute façon, le débat est piégé puisque, en face, les islamistes (bouuuuh les vilains pabô) qui utilisent l’affaire sont eux aussi intolérants!
Vous voilà perplexe : une République intolérante d’un côté, des islamistes intolérants (re! que ça vous le rentre bien dans le crâne, bande de piaf!) de l’autre! Vous avez alors le choix de rentrer dans le débat ou de le dépasser. (On peut aussi chercher à comprendre, hein… avant tout…)
Rentrer dans le débat, c’est aligner les arguments pour ou contre le port du voile, pour ou contre la loi qui l’interdit à l’école.
Pour le port du voile : c’est bien de la tolérance que d’autoriser celles qui le souhaitent à le porter ; le voile est plus un fait culturel que religieux (Oh??); on doit pouvoir exprimer sa différence. (mais bien sûr… on porte le voile pour dire : « youhou, je suis différente, regarde moi!! » crétin!)
Contre le port du voile : ce n’est pas de la tolérance puisque le voile est de la propagande contre la démocratie (PREMIERE NOUVELLE!!) et l’école est républicaine ; le voile est un fait religieux (comme ça t’arrange, hein…) ; la différence qu’il montre est nettement défavorable à la femme puisque l’homme, lui, n’a pas à porter ce genre de vêtement (préjugé quand tu nous tiens!!).
En faveur de la loi : on doit faire respecter les valeurs de la république et interdire le prosélytisme à l’école (on a déjà toutes entendu parler de l’affaire de cette jeune fille voilée qui a égorgé tous ces camarades de classe parce qu’ils n’ont pas dit la chahada, n’est-ce-pas?? non?? ah, je croyais…).
Contre la loi : ce qui compte, c’est avant tout de permettre à tous d’accéder à l’instruction publique ; l’école est bien le lieu où l’on peut et on l’on doit discuter de tous les sujets de société. (Monsieur l’auteur, tu séchais en arguments? donc tu as sorti les cartes bien jolies, bien brillantes??) »

Avouez, que c’est un beau ramassis de crétineries… Monsieur l’auteur se vante d’être tolérant, et nous prouve bien son  rejet visible du port du hijjab.
Quelqu’un de plus tolérant que lui, se serait au moins, vraiment penché sur cette question de voile, sur ce qu’est vraiment le voile, sur ces pseudo-intolérants-islamistes…
Les préjugés ont la vie dure, mais je comprends pourquoi!!!
Si même dans des bouquins qui se disent ouverts d’esprits on y retrouve l’image du vilain barbus qui voile, viole et bat sa femme… Alors, on n’est pas sorti de l’auberge!!!

Et si c’était que ça!

Mais le livre est bourré de caricatures humoristiques (du moins, elles sont censées faire rire, je crois), et il y en a trois qui représentent l’Islam et les musulmans… pas du tout pour prendre leur défense… toujours avec un barbu qu’a une tête de sadique, qui parle lipidation ou qui a un couteau à la main.

Vous avez dit « tolérance », vous??

Publicités

9 commentaires

  1. Mahdiya · février 29, 2012

    Salamaleykoum

    Suis je étonnée ?
    Non même pas !!!

  2. flae · février 29, 2012

    Dire qu’il ne faut pas être tolérant envers le racisme et proner l’islamophobie, faut le faire.

    Personnellement, je suis athée, je ne comprends pas vraiment le port du voile, mais ça ne me viendrait pas à l’idée d’interdire de le porter…
    Si j’en crois la déclaration des droits de l’homme, tout ce qui ne nuit pas à autrui doit être autorisé.
    Je ne vois pas bien à qui nuit une femme qui porte le voile. C’est un choix personnel. (et bon, à chaque fois on va sortir un cas d’un type qui forcerait sa femme à porter le voile, qui n’est absolument pas représentatif, et en oubliant de dire que les gens qui imposent une tenue à leur femme, ça existe aussi chez les catholiques/juifs/athées/etc. Ce qui est à blâmer dans ce genre de cas, c’est la personne qui agit mal, pas sa religion qui n’a rien à voir là-dedans.). Et ça ne concerne pas les autres, pas plus que ça ne nuit à qui que ce soit quand je porte un jean, un pull ou une jupe.

    De même, je trouve ça lamentable de véhiculer le cliché du « musulman qui bat sa femme ». C’est vachement plus pratique d’accuser une catégorie de personnes, au lieu de lutter contre le problème qui concerne une frange beaucoup, beaucoup plus importante de la population (parce que bon, en vrai, parmi les hommes qui battent leurs femmes, ya des riches comme des pauvres, y a de toutes les religions, etc.)

  3. Billie · mars 1, 2012

    Hello,

    je ne comprends pas bien la position du livre, finalement? est-ce qu’il se limite à restituer les principaux arguments mis en avant dans ce débat? si c’est le cas, on ne peut pas lui reprocher l’inanité de ces arguments?

    en ce qui concerne la façon dont le voile est perçu: il fait peur (je pense qu’on se fiche que les autres le portent, mais qu’on est terrorisés à l’idée que cela devienne une norme). Et il met beaucoup de gens en rogne parce qu’il rappelle les prescriptions de Saint Paul sur la femme qui doit couvrir ses cheveux, obéir à son mari, etc. Pour des gens qui ont l’impression de s’être débarrassés péniblement du catholicisme (1905 n’est pas si loin), c’est épidermique.

    il faut souligner que ces deux points n’ont effectivement rien à voir avec le voile lui-même, son sens propre; mais je pense que c’est bien le cadet des soucis des gens qui ne sont pas musulmans. C’est le sens du voile dans leur culture à EUX qui les énerve, pas spécialement son sens chez les musulmans. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire?

  4. Salwa · mars 1, 2012

    @ Billie : Tout comme toi, je ne cerne pas bien non plus le bouquin… Mais en le lisant, j’ai trouvé que les partis-pris étaient quand même flagrant…
    Pour le voile, je suis tout à fait d’accord avec toi 😉 Bien des personnes, sur bien des sujets retranspose à leur propre expérience…

    @ Flae : Malheureusement, c’est un cliché qu’on continuera toujours de colporter, car il est beaucoup plus simple à faire véhiculer que celui d’Islam tolérant (car si on étudie la religion musulmane, on s’aperçoit, que comme dans toutes les religions, la paix est de mise, ainsi que l’amour de son prochain 😉 )…

    Mais bon… C’est ainsi!

  5. Marion · mars 2, 2012

    C’est vrai que l’Islam est particulièrement visé car ses croyants ont des signes extérieurs religieux, contrairement aux chrétiens. Donc il est aisé de stigmatiser un voile, plus difficile d’interdire une croix portée en pendentif, quoi que la loi impose qu’on la cache si elle est trop grosse. Mais je crois, chère Salwa, que toutes les religions sont détestées par ceux qui nous dictent leur définition de la « tolérance ». Pourquoi?

    En réalité les religions font peur aux gens car elles démontrent que leurs petites tentatives de tout contrôler dans leur vie ne servent à rien, qu’il y a quelque chose au-dessus, qu’on ne peut pas défier. Et les Etats les détestent et cherchent constamment à prendre le pas sur elles parce qu’elles démontrent au quotidien leur illégitimité. Si les gens s’organisent à la sortie de la messe, entre musulmans, entre hindous etc… les Etats n’ont plus leur rôle à jouer, pire, on peut s’unir pour le détruire. C’est aussi pour ça qu’au cours de la Révolution française on a voulu détruire l’Eglise. Parce qu’elle menaçait le « projet républicain »… exactement ce qu’on reproche à l’Islam aujourd’hui.

    Ce n’est pas du tout de la paranoïa. Y a qu’à voir comme l’Etat veut constamment nous espionner, surtout les mamans, par exemple avec les PMI où on te dit que t’es une mauvaise mère si tu veux pas faire vacciner ton enfant contre le rhume deux heures après sa naissance u_u L’Etat connait tout de nos vies, le jour où on est né, notre cursus, nos notes, nos dates d’hospitalisation, la taille de nos enfants à la naissance… Ils peuvent aussi consulter ton compte en banque, le saisir sans explication. La porte est ouverte aux persécutions politiques. Dans le système d’aujourd’hui il serait très aisé de briser un individu qui ne veut pas rentrer dans le moule. Et ce que je dis c’est du pur factuel pas de la théorie du complot u_u

    Bref, je suis de tout coeur avec les musulmans. Et pour tout avouer, je ne suis pas « tolérante » au sens où on l’entend aujourd’hui. Je suis respectueuse des libertés des individus mais je n’ai pas à être « tolérante » avec qqn qui déteste ma religion, qui veut m’imposer sa vision de l’éducation, ou tout simplement un voisin qui met sa musique à fond la caisse la nuit… La « tolérance » qu’on veut nous faire gober, c’est de la soumission.

  6. Salwa · mars 2, 2012

    @Marion : Je n’ai rien à ajouter à ton commentaire lucide et simplement juste.
    Merci à toi 🙂

    Je reste tout de même utopiste : à force de crier, on finira par m’entendre? 😉

  7. Marion · mars 3, 2012

    A force de crier, on va avoir la voix cassée et parfois manquer de patience avec nos mouflets. Ce qui est sûr c’est que plus on parle, plus on est libres 😉

  8. annankha · mars 4, 2012

    …et PLUS ON SE PARLE ET MOINS ON SE LAISSE ABRUTIR PAR LE DISCOURS Imposé par CE MONDE QUI ANESTHÉSIE LA CAPACITÉ DE LIBRE ARBITRE DE CHAQUE INDIVIDU SUR LA PLANÈTE TOUS LES JOURS UN PEU PLUS….

    surtout ne jamais céder à la peur, chercher à sentir au fond de soi ce qui nous émeut, nous trouble, tenter d’en parler, de l’exprimer même maladroitement et de l’accueillir comme une chance de se sentir en vie…
    Cette résistance silencieuse et forte permet depuis la nuit des temps aux humains d’ÊTRE!

    CE N’EST QU’UN COMBAT CONTINUONS LE DÉBUT ( « parodie » d’un fameux slogan d’il y a presque 45 ans …. )

    LA VIE N’EST QU’ÉNERGIE

    L ife is
    O ne
    V ibrationnal
    E nergy

    ET LA TOLÉRANCE DANS TOUT CELA ME DIREZ VOUS ?

    Elle est celle que je m’accorde au quotidien et donc celle dont je peux faire preuve envers mon entourage et le monde dans lequel je suis….

    Courage VIVONS!

  9. Morgane · novembre 8, 2012

    supers les commentaires! ils sont tous beaux et justes!
    (je parcours le blog dé-chronologiquement lol du coup je m’incruste dans des conversations qui datent un peu…pas grave)

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s