Arguments rabâchés

Je me ballade souvent sur la toile, de blogs en blogs… Je lis des articles qui me passionnent ou qui me révoltent, je lis des commentaires qui me questionnent et me remettent en question… Je lis, je dévore.
Et je voyage, assise sur mon canapé.

Récemment, j’ai lu un article d’une maman ayant eu des césariennes d’urgence… et qui se sentait mal à l’aise devant les récits d’accouchement à la maison. Dans les récits d’AAD, on retrouve souvent le leitmotiv « trop médicalisé », « trop aseptisé », « pas assez intime ». Elle disait qu’elle, elle n’avait pas eu le choix, et qu’elle ne se plaignait pas.
J’avais donc répondu à son article, en disant qu’effectivement, c’est malheureux quand on n’a pas le choix. Par ailleurs, ce n’est pas pour autant qu’on ne devrait pas faire bouger les choses, lorsque l’on a ce choix.

Un commentaire vient d’être posté, à l’instant. En réponse à cet article. Même pas en réponse à mon commentaire, hein. En réponse à l’article même… Un commentaire d’une sage-femme. Une sage-femme bossant, vraisemblablement à l’hôpital, pour parler ainsi. Formater à l’école de sage-femme… (Je me souviens sans cesse de Carole qui me répétait : « à l’école, on te formate… toi, seule dans ton lit, le soir, tu tentes de te déformater… parfois, c’est très dur. »
Une sage-femme, donc, qui vient à nouveau diaboliser l’AAD, comme savent le faire si bien d’autres médecins (en particulier, pas mal de gynéco…), avec les arguments, vus, revus et rerevus…
(Comme dirait une amie très chère : mâchés et remâchés…)
Hémorragie de la délivrance, dystocie des épaules, et j’en passe…

Comment leur faire comprendre que la plupart du temps, les soucis de ce genre n’arrivent que par surmédicalisation de l’accouchement?

Sans aller dire qu’il n’y a jamais AUCUN problème quand l’accouchement se déroule naturellement, il faut avouer qu’il y en a moins.

Les hémorragies de la délivrance, ça arrive, à la maison aussi, oui. Je connais une maman pour qui s’est arrivé. Sauf que… J’ai connu une vieille dame qui a eu deux filles. Ses deux filles sont décédées d’hémorragie… à l’hôpital. Prôner la sécurité à l’hôpital, ça me fait doucement rigoler.
La plupart des hémorragies de la délivrance arrivent à cause de l’ocytocine de synthèse que l’on a injecté juste avant l’expulsion, ou juste avant la délivrance (car le placenta ne sortait pas après les « 20 minutes réglementaires »). Quand une maman est sous péridurale, elle est d’autant plus candidate à une injection d’ocytocine… Alors que dans un accouchement « naturel », on n’a pas de perfusion, ni de moyen d’injecter de l’ocytocine en fin de naissance…

Pour la dystocie des épaules, les manoeuvres à faire sont connues des SF AAD (et d’autant plus qu’elles ne sont pas assurées, malgré elles!)…

On nous parle de risques, on nous traite de capricieuses, d’égoïstes, de n’en faire qu’à notre tête. On nous reproche de « cracher » sur le système qui nous apporte taaaaaaaaaaant de confort et de sécurité… Et comme toujours, on balance les spectres des risques d’un accouchement. Accoucher, c’est dangereux… Si on ne le savait pas, on nous le martèle de force dans la tête.

Comment, comment… Avec toute la sécurité qu’on nous propose, on ose encore se mettre en danger???
Par moment, j’ai l’impression d’être à leur yeux, une aveugle heureuse au milieu d’une autoroute…
Ou bien les aveugles sont-elles, elles, qui ne voient pas plus loin que leur gant en plastique, et leur décollement de membrane ou perçage de poche des eaux??

« Ne redresse pas ce qui est tordu, au risque de le briser… »

Meryem, naissance naturelle, quelques heures de vie.

Publicités

6 commentaires

  1. naturecolo · mai 8, 2012

    J’ai vécu la césarienne obligatoire, celle sans laquelle ni moi ni mon bébé ne serions certainement en vie. Pour autant, je comprends la motivation des mamans qui souhaitent un aad et qui le défendent corps et âmes.
    C’est un peu comme défendre l’allaitement contre le biberon.
    C’est facile de donner des arguments en faveur du biberon quand le seul et vrai argument de l’allaitement est indiscutable: c’est meilleur pour le bébé et la maman.C’est indiscutable, l’accouchement le moins médicalisé possible est toujours le meilleur, même s’il arrive qu’il y ait des besoins de médicalisation. Ça arrive. Mais ça ne devrait pas être automatique.

  2. Ka · mai 8, 2012

    C’est vrai qu’on est tellement formaté aujourd’hui qu’une femme ne s’imagine pas une seconde accoucher ailleurs qu’a l’hôpital.
    Pourtant comment faisaient nos grands parents et les générations avant ? Machallah, les femmes était courageuses et faisaient avec les moyens du bords. Parfois dans des conditions un peu plus difficile qu’aujourd’hui mais en général tout se passait bien. Les femmes à l’heure actuelle devraient avoir le choix. Peut être une niche porteuse a explorer pour les sages-femmes. 🙂

    Petite précision : Je pense avoir lu le même article que toi donc je sais ce que signifie AAD (Accouchement A Domicile). 😉

  3. Justine · mai 8, 2012

    Ton article est tellement vrai et j’espère que les mentalités sur cela vont évoluer car c’est bien dommage de penser tout ça.
    J’espère aussi que plus tard je puisse faire un AAD comme je le désire et qu’on respecte ma décision.

  4. azhar · mai 8, 2012

    salamiu alaykoum , je vais encore une fois parler de l’exemple des pays nordiques , qui sont des exemples de ce point de vue la , qui , en effet pratique unanimement l’ AAD , mais aussi a lhopital , au choix quoi ! et toute la discution est la ; avoir le choix…
    et comme partout il y a parfois des soucis ; a lhopital comme a la maison.
    ici o pays bas , des que la sage femme sent qu’elle ne maitrise plus la situation elle termine le travail a lhopital avec l’ aide d’ un genico , et c’ est tout !
    perso jai accouche a lhopital car trop impregnee par la mentalite francaise , par peur , mais lorsque pour mon 2 eme accouchement jai demande a ma sage femme ce quelle preferait entre les 2 modes daccouchements , elle ma repondu sans hesiter accouchement a la maison bien sur : intimite , plus demotions , et un choix ds le deroulement de laccouchement, et sans oublier que l’ etat nous fournit a toute un kit accouchement maison avec tous le necessaire.
    et cest un pays « civilise  » et non comme on l’ entend souvent : mais cela ce fait qu ‘en afrique ! ou encore on est plus au moyen age !
    donc si jai un 3 eme ( qui fait c nuits please please please oui 18 mois et pas encore une nuit , mais bon c un autre debat lol ) et bien ce sera a la maison.
    bisous a toutes. azhar.

  5. Pingback: Autogenes Training Nach JacobsonMeditation für Anfänger
  6. la sorcière · mai 15, 2012

    Merci, merci, merci ! ça me fatigue aussi cette mentalité pourrie. Il y a des milliers de femmes qui accouchent tout les jours dans le monde dans des conditions encore pire que l’accouchement à domicile européen : dans la savane, dans une maison où le sol c’est de la terre, dans la foret, ou tout simplement loin de l’eau courante. Ce qui sauve vraiment des vies, c’est pas l’hôpital, c’est la sage-femme. L’hopital sauve infiniment moins de vie, seulement les cas les plus graves. Encore que, la femme devrait être capable d’accoucher seule. J’adore l’image des Pays-Bas, parce que là bas, la majorité des femmes accouchent chez elle. Alors quand quelqu’un me sort ses arguments débiles, danger, hémorragie, etc. , je sors le pays-bas. Imparable.

    Mon premier est né au CHU, j’ai beaucoup aimé (contrairement à l’image terrible de l’hôpital, j’ai eu une sage femme très cool, du coup j’ai aimé). Mais je me rappelle de moi comme d’une petite fille paumée, qui disait oui à tout ce qu’on lui proposait et qui se laissait porter par les autres. Je ne veux pas ça pour les autres. Je ne suis pas une petite fille. Le discours anti-AAD est terriblement sexiste et nie la puissance de Dieu : Ce corps est bien fait, il est fait pour donner naissance, et nous sommes en mesure de faire nos choix, et les femmes sage-femmes sont compétentes. Bref, qu’on arrête de considérer la femme comme un enfant fragile (pour la mère), ou comme une incompétente (pour la sage-femme)… Oulà, je me suis emportée là 😉

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s