Vivre dans la peur


On a peur, on a peur et on joue de notre peur.

On nous fait peur, et on alimente notre peur. D’aussi loin que l’on puisse remonter dans l’histoire, l’homme a toujours vécu comme ça, avec ses peurs, et ses légendes pour l’entretenir. Même si ce n’est plus des légendes, on en préfabrique et on nous balance ça sur notre écran mental. On a peur, et on se replie sur nous. Nous serons plus docile si on a peur.

Je pête un peu les plombs quand je reçois les mails de masses, les alertes aux enlèvements ou les dénonciations d’actes parfaitement odieux. On va sûrement me dire que je suis une sans-coeur, une égoïste. Mais c’est faux. Je n’ai pas envie de vivre dans la crainte constante qu’un maboule pourrait me transpercer à coup de couteau, sous prétexte que je porte le voile, dans la peur qu’on me dénonce à la DDASS parce que j’ai crié trop fort sur mon fils, dans la rue, poussée à bout par l’exaspération de ses multiples bêtises. Je ne veux pas vivre dans la peur de tout. Tout ce qu’on nous montre à la télévision, tout ce qu’on nous rabâche, tout ce qu’on envoie par chaîne en mail… Je ne veux pas jouer à ce jeu-là.

J’ai très vite compris l’impact imbécile des émissions proposées ces derniers-temps (dans le genre d’enquêtes exclusives et plus médiocre sur des chaînes similaires) : faire peur, pousser les gens à acheter plus de dispositif de sûreté. Ah ah ah… Comme si une babiole pouvait protéger. Faire peur pour des fins politiques, des fins commerciales. On joue avec les légendes contemporaines. Finis les cavaliers sans tête qui parcourt la forêt à la tombée de la nuit, il est tout juste bon à avoir un rôle dans un mauvais film d’horreur ou dans un bouquin fantastique, pas plus. Il est mort au Moyen-Âge, décapité, détrôné par les extrêmistes terroristes, par les fachos intégristes, par les profs pédophiles, par les incendies volontaires, par les kidnappeurs d’enfants, par les évadés de prisons qui rôdent tout autour de nous. Ayez peur, brave gens, ça rapporte à l’Etat, comme ça a rapporté, du temps du cavalier sans tête.

La menace est la même, les moyens ont changé…

Je ne participe plus à ce genre de débat, que ce soit sur des actes terroristes ou islamophobes. On sait que le monde est dégueulasse, à quoi ça sert d’entretenir la peur?

On pense qu’en parler sert à briser le tabou… J’ai l’impression que ça attise la haine…

Publicités

3 commentaires

  1. Malory · mai 22, 2012

    C’est marrant que tu dise ça car moi j’ai tout le temps peur de ça, quand Sacha a un bleu, ou que cri car oui il fait des bêtises, j’ai peur qu’un jour j’ouvre la porte et qu’on me dise qu’on vient chercher mon bébé… Je vis dans la peur constante quand je sors qu’on me l’envèle (hors de questions qu’il soit à plus d’un mètre de moi surtout si je suis seule et qu’il y a des gens dans la rue) j’arrive pas à me dire que ça ira…

    Je pense que c’est du à la télé, car aux infos on entend plus QUE ça, attentat, enlèvement et cie…

    Je suis une peureuse dans l’âme ^^

  2. marie · mai 23, 2012

    Asalam arlekoum
    Je suis d’accord avec toi , comme toujours tu parle pour moiiiii
    mais a la difference de moiiiiiiiiiiii , tu arrive a t’exprimer comme il faut sans toutefois trop offenser …

  3. Morgane · novembre 8, 2012

    c’est sur! Comment mieux manipuler les gens qu’en les divisant et en les hypnotisant par la peur?!, c’est la politique de la peur qui marche et ce depuis tjs, c’est tellement facile de jouer avec ce sentiment et les gens tombent dedans la tête la première… Que faire si ce n’est sensibiliser les gens aux pratiques gouvernemental destinée à ce qu’on marches au pat comme de bons soldats…ou plutôt de bons pantins

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s