Regards des autres

16h20, sortie de l’école.

Meryem, épuisée par le manque de sieste de la journée, s’est endormie dans mon dos. J’aime sentir sa petite tête, dans le haut de mon dos, qui ballote légèrement au rythme de mes pas. Son corps qui est tout détendu, dans l’écharpe collée à moi. Je ne la sens même pas. A bientôt 17 mois, et je ne sais même pas combien de kilos.

Elyess a choisi de prendre son tricycle pour chercher son frère, ce qui me va très bien, ça m’évite de lui courir après dans la rue, et de le forcer à me donner la main, ce dont il a horreur.

Devant l’école, le portail est encore fermée, et plusieurs groupes de mamans se forment. Qui se ressemblent s’assemblent, dit-on. Et c’est prouvé. Mon « clan » de mamans voilées, n’est pas encore là. Par contre, il y a l’autre « clan » : une ass mat’, avec une petite de 16 mois, qu’elle dénigre sans arrêt, devant la petite, une maman racontant les dernières punitions de ses enfants, et une maman, assez discrète qui n’ose pas trop parler, mais ne fait qu’approuver d’un hochement de tête, sans trop y croire. Elle porte un bébé de bien 7 ou 8 mois, dans un porte-bébé babyjörn, vraiment en ventre à ventre, je dirais même : de nombril à nombril. Elle se tient cambrée, bien évidement, avec son bébé trop bas, ballant dans le vide. Combien de fois, il m’a pris l’envie de lui suggérer de changer de porte-bébé, et si elle n’a pas envie, au moins de resserrer les bretelles. Mais je n’ai pas osé. Je suis nouvelle ici. Je suis voilée et je porte ma fille de 17 mois sur le dos. Alors, j’ai pas osé.

Et hier soir, j’étais à côté de ce groupe de mamans, et j’entends l’ass mat qui disait en parlant de je-ne-sais-qui (la petite qu’elle gardait? quelqu’un d’autre?) : « nan, mais le grand n’importe quoi, en plus, elle dort avec, quoi! Et puis, la journée, quand elle pleure, elle la met en écharpe!! » Et comme par hasard, en disant le mot « écharpe », elle a tourné la tête vers moi.

Je ne suis pas intervenue, je fais celle qui n’a rien entendu.

La maman-punition de répondre : « à tout les coups, elle a dû l’allaiter! », et l’ass mat de répondre : « bah oui, forcément!! En disant que ça coûte moins cher! », et là fallait voir les regards des mamans, genre « nan, mais n’importe quoi! » en gonflant leur joues avec un air entendu. Je me suis retenue pour ne pas exploser de rire.

Avant-hier, j’ai rencontré, par le biais de l’animatrice LLL d’ici, d’autres mamans allaitantes longues durées, porteuses, AADeuses. J’étais soulagée. Et là, je me retrouve dans la vraie vie.

C’est bizarre comme sensation. Quand, dans mon milieu allaitement et Cie, je dis que je n’ai pas de portable, ça ne choque pas le moins du monde. A croire que je suis une décroissante, même! Mais dès que je sors de là, c’est autre chose. Je suis un extra-terrestre, une originale, qui fait les choses pour se faire remarquer!!

Mais c’est faux! Je n’ai pas choisi de vivre comme cela. Je ne parle pas de choix, car je n’ai pas pesé le pour et le contre entre différente façon de faire. Je ne me suis jamais dit : « alors, est-ce que je porte mon bébé pour qu’il ne pleure pas? Ou bien je préfère une poussette méga pour le bercer? » Je ne me suis pas posée la question. J’ai découvert l’écharpe, et ça a été une révélation.

Pour l’allaitement, je ne me suis jamais demandée si j’allais un jour donner un biberon. Je n’ai pas listé les avantages et les inconvénients de l’un et de l’autre… Parce que le biberon, n’était pour moi, à l’époque, qu’un remède pour les mamans qui travaillent. Pas plus. Je ne connaissais pas les soucis que certaines mamans pouvaient avoir en allaitant… Et quand bien même, j’étais étonnée que des mamans nourrissaient au biberon, en suivant leur propre évidence (sans choix).

Quand j’entends des mamans, parler comme ça à la sortie de l’école, ça me conforte que je ne suis pas à ma place. Que je dois fuir le plus loin possible. Pas, par peur des railleries (en réalité, le jugement des autres, surtout des inconnues me touche tellement peu…), mais juste parce que je n’ai rien à faire ici.

Déjà que je ne me sens pas à ma place, devant une grille scolaire, à attendre de récupérer mon enfant… Et je n’ai toujours pas régler cette histoire de CP…

Si seulement d’autres mamans étaient d’accord de se rassembler, pour qu’on fasse de l’IEF toute ensemble. Si seulement. Je ne supporte pas le rythme scolaire. Je ne suis pas à ma place… Je veux vivre à UtopiaLand… Qui me suit?

(Merci à Wadjet pour ce dessin. Copyright!)

Publicités

16 commentaires

  1. fatouba · juin 6, 2012

    Salam aleykoum
    Ahhh le regard des gens !!!
    De surcroix quand on arrive dans une nouvelle école, un nouveau cadre, j’ai connu ca et pas qu une fois.
    Et comme tu dis quand on a un clan de mamans voilées ca va encore sinon c est un tout petit peu plus long a s intégrer
    Bref je me reconnais dans ton article hormis le fait que moi j’ai un portable c’est mon échappatoire a ce genre de situation ma porte sur mon monde lorsque je dois être en public avec des gens avec qui le courant ne passe pas encore. Soit j appelle mon mari ou ma best ourthy on papote et comme ca je me sens bien bref
    Que Allah te facilite ourthy AMINE
    Pour ce qui est de l ief j y pense mais a priori ce sera quand ma grande ira au collège dans 4 petites années inch Allah
    J aime bien le rythme qu elles ont pour le moment même si les allers retours me stressent et que le pic s intensifiaient le matin mais avec le temps on a trouvé un bon rythme al hamdoulillah
    Et puis leur école me va pour le moment rien ne me dérange dans le système éducatif mon problème va se situer a l adolescence avec le voile a l école et les heures de prières mais aussi la piscine obligatoire etc…
    Oui moi je cogite avant de prendre mes décisions par contre a l inverse de toi
    Je crois que ca vient de mon éducation je suis convertie depuis déjà 8 ans et avant ca j étais une ado et une femme très dans le coup j aimais suivre les tendances et la mode
    Depuis ma conversion tout mon ancien style de vie a radicalement changé al hamdoulillah mais avec une prise de conscience plus ou moins consciente
    J aime évoluer dans le bon sens quand c est pour le bien être des gens qui m entourent pour la planète mais avant tout pour plaire à notre Créateur car c est aussi un moyen de me rapprocher de Lui
    A très vite inch Allah
    Je me suis bien étalée là lol 😉

    • Salwa · juin 7, 2012

      C’est un sujet qui fait parler mdr

  2. Mahdiya · juin 6, 2012

    je te suis !!!

    ici aussi jecherche pour dans2 ans inchallah a iefer en groupe ! t’as qu’a venir aannecy t’es plus asa près mdr boussa la belle

  3. Le petit mormon illustré · juin 6, 2012

    😦 J’ai aussi l’impression parfois de ne pas être à ma place, mais c’est sans commune mesure avec ce que tu vis. Je ne suis pas voilée, sans être un facteur intégrant, ça ne m’exclue pas d’office. J’ai l’impression de le maternage c’est pas un truc de la classe populaire. Il y a un milieu, je saurais pas trop le définir, mais je sais que je rencontre pas trop de jugement pour l’allaitement long quand je parle avec des catho trado. Dans le milieu artiste aussi ça passe. Dans le milieu enseignant, c’est niet ! Et dans le milieu mormon jeune génération ça passe hyper bien. Y a aussi plus d’ouverture avec les vieilles vielles. Par contre les 68ardes là pas du tout. Bizarre, hein ?

    C’est quoi l’ief ?

    Sinon, je suis très fière de ma nouvelle punition, j’aurais pu être la maman punisseuse (je le met au coin, depuis que j’ai commencé, je lui mets vachement moins de fessées ! Je sais, c’est horrible)

    PS : Je viens de chercher sur google ! J’en ai fait de l’école à la maison, c’était trop cool. Pourquoi tu te lances pas ?

    • Salwa · juin 7, 2012

      Eh bien, je ne me lance pas, parce que… je me pose beaucoup de question sur l’IEF… Est-ce que j’aurai la patience? J’ai trois enfants… Et je ne suis pas quelqu’un de très organisée… Et après, pour les enseignements de collège, je fais comment??
      Je ne veux pas passer par le CNED ou autre, moi ce qui me botte c’est l’enseignement Montessori… Mais comment faire…
      Et puis, mon fils aime l’école. C’est moi, qui ait un soucis avec l’école, pas lui mdr…

  4. Amélie · juin 6, 2012

    Le regard de l’autre, sur ce qu’il ne connait pas et ne veut pas connaitre, on sait ce que ça vaut. Je me souviens, il y a 7 ans, devant l’école privée de Faustin. J’étais la seule à venir des barres HLM du fond du boulevard, et la seule à avoir un bébé écharpoté. Je me suis pas posée la question, puisque je le faisais spontanément il y a 10 ans, avec Faustin. J’avais élaboré un plan d’enfer pour que l’écharpe tienne bien, j’avais un tissu qui venait par dessus comme une couette… Ah la la, et toutes ces condescendantes à la sortie de l’école, ces fameuses bobos catho pleine de tradition, et ben elles n’y connaissaient rien, et j’étais mise à part de toutes, même les mamans voilées étaient acceptées dans leur cercle, pas moi.

    Et en étant de la barre HLM là bas, j’avais pas une vraie écharpe qui valait 80€, nan, j’en avais une qui valait 7.50€… Une dame est venue un jour me demander ‘ce que c’était que ça’. Enceinte, elle allait sans doute en prendre une pour son bébé. Ce fut la seule discussion avec cette dame d’ailleurs. Quand le bébé naquit, je n’avais plus d’intérêt, elle avait acheté l’écharpe la plus chère trouvée sur le net, et portait mal. Plus mal que moi en tous les cas.

    Mais impossible d’aller lui dire. LEs autres mamans étaient en EXTASE devant cette nana. Qui ne venait pas de la barre HLM du fond du boulevard. L’écharpe est beaucoup mieux passée par la suite. Je n’étais tout simplement pas de leur monde.
    De même à un boulot où on m’a fait la remarque du ‘c’est marrant, les prénoms de tes enfants, ils ne vont pas avec ta situation sociale!’ Genre, j’aurai du les appeler Djimmy et Djonnhy pour que mes enfants aient l’impression de bien venir de cette fameuse barre HLM?? Ce regard des autres, toujours.
    Je n’avais pas la condition sociale qu’il fallait pour porter et allaiter des enfants aux prénoms anciens.

    Et aujourd’hui, quand je parle d’AAD, d’allaitement, d’écharpe, ces femmes qui devraient me comprendre (le croyais je…) n’y comprennent rien. On leur a appris à écouter le monsieur en blanc, elles écoutent le monsieur en blanc. Et le monsieur en blanc, ce Dieu Médecin, il a dit qu’elles devaient réveiller leur bébé pour donner le biberon, diversifier vite vite à 4 mois et peser le bébé tous les jours.

    C’est pas le regard des gens en fait qui fait que… C’est ce qui leur a été inculqué.
    Les gens ne pensent toujours pas individuellement… Ils pensent en groupe, c’est humain. Et si on trouve un groupe qui nous conforte, on ose, on revendique…
    Elles font comme nous, elles osent et revendiquent.
    Aujourd’hui, et pourtant j’ai eu du mal, j’essaie de me dire que voilà, elles pensent ce qu’elles veulent… Moi, je suis heureuse.
    Je leur souhaite le même bonheur, avec leurs biberons et leurs punitions.
    Mais qu’elles m’oublient, toutes, comme je les oublie. Si elles ne veulent pas en savoir de moi, je ne veux pas en savoir plus d’elles.

    • Salwa · juin 7, 2012

      Exact, c’est le culturel qui est derrière… C’est pour ça que ça ne me touche plus 😉

  5. chérazad de Lyon · juin 8, 2012

    salam alikoum
    machAllAh sympa ton blog,je te rejoins sur pas mal de points en tout cas;je vais lire la suite de ton blog de ce pas….
    chérazad de Lyon

  6. Natur Écolo · juin 8, 2012

    coucou!
    je te comprends tellement!
    je ne me sens pas du tout à l’aise avec ce genre de mamans qui sont persuadées d’avoir raison!
    moi qui ai eu tant de mal à m’attacher à mon bb, l’écharpe et le cododo ont été salvateurs!
    quant à l’allaitement, même si je n’ai pas pu le faire moi-même, je reste persuadée que c’est bien meilleur que cette cochonnerie de lait en poudre!

  7. Anne Delacour · juin 15, 2012

    Très joli billet.

    Je découvre ce blog qui me plaît beaucoup. Maman non musulmane et plutôt très féministe, je me retrouve (pourtant?) beaucoup dans tes mots.

    Je me suis longtemps posé ces questions pour mes grands (8 et 13). Pour ma fille (bientôt 3 ans), ça m’a semblé beaucoup plus simple. J’étais (et je suis tjs) persuadée que lorsque j’avais l’impression de ne pas être à ma place, quand je sursautais à une claque donnée à l’enfant d’à côté, que je portais ma petite de 2 mois dans le dos, que je l’allaitais en public, c’était des petites graines semées.

    Pas du prosélytisme car chacun est libre de faire ce qu’il veut et ce n’est pas à moi de convaincre. Mais de l’information. Des graines de « tiens, ça existe, ça ? »

    Des petites graines que d’autres avaient semé avant moi et qui m’ont bien servi, à moi, pour me rendre compte que oui, c’était possible d’élever son enfant sans lui taper dessus, que non le biberon n’était pas un passage obligé et que laisser pleurer un bébé dans son berceau en se mordant les doigts n’était pas obligatoire.

    Tu sais, si ça se trouve, celle qui ne dit rien dans l’autre clan, elle te voit avec son porte-bébé et elle se dit « pour le prochain, j’essaierai ça, tiens, ça a l’air pratique… » 🙂

    • Salwa · juin 15, 2012

      Merci pour ton passage, pour ton (petit) mot qui me met du baume au coeur. Et pour une petite phrase qui me motive pour mon prochain article!!! Bonne continuation (une fidèle lectrice de ton site 😉 )

  8. lapetitebulle · août 31, 2012

    coucou,
    depuis pas loin de 3ans je viens regulièrement sur ton blog, je me sens bien qd je lis tes articles, tu dégages tellement de chose positif, et ce billet me parle comme tellement d’autres aussi, car je le vis aussi au quotidien, ces regards, ces commentaires, continue a me procurer du plaisir au quotidien
    bonne journée a vs 5

  9. Sinegre Morgane · novembre 8, 2012

    c’est ce que je me dis tout les jours, quand est ce que je pars à Utopie land??

    à l’adolescence quand on commence à parler politique etc je suis tombée de très très haut! mes parents sont non violent, humanistes, militants, dans des associations humanitaire etc… ils m’ont tjs dis de ne pas juger trop rapidement et je ne les ai jamais entendue parler mal d’autres personnes (à part les politiciens etc. lol) et leurs amis c’est pareils, j’ai été élevé dans un monde doux où l’on m’a toujours respectée et écoutée.
    Du coup en grandissant je me suis toujours senti à part, genre la nana qui « rêve » quand elle pense qu’elle va changer le monde.

    Les gens sont tellement violent dans leur façon de penser.
    Combien de fois j’ai entendu « il dort avec toi dans ton lit?! ah ben bravo les mauvaises habitudes »…Pfff je trouve que c’est vraiment un manque de considération et de respect envers ses enfants de les traiter comme s’ils appartenaient à un monde à part, pcq les adultes ont les écoutent quand ils pleurent, se plaignent, tapent des coups de gueule, mais les enfants c’est autres choses, si ils pleurent c’est forcément des caprices ou en tout cas mal intentionné…mais bien sur!
    Mais ces gens ne se sont jms demandés pourquoi parmi tous les animaux du règne animal nous sommes les seuls à nous séparer de nos enfants la nuit? et que si ça pose tant de pb c’est peut-être pcq ce n’est pas la direction à suivre…

    Personnellement je fais des études pour devenir enseignante et la meilleure pédagogie qui existe est la pédagogie Montessori (y’a pas que moi qui le dis, c’est reconnu dans le milieux pédagogique), donc si tu peux je t’encourage vivement à inscrire tes enfants dans une école Montessori.

    Ce qui prime c’est le confort des parents en négligeant les besoins émotionnels des enfants et ça c’est de la violence, pour moi en tout cas. Je suis toujours choquée de voir à quel point les enfants sont négligés, j’ai des souvenirs fort de lorsque j’étais en primaire et même au collège où clairement on nous parlait comme à des…merdes… excusez moi du terme, mais jamais on se permettrai de parler comme ça à un adulte.

    En tout cas vraiment c’est un plaisir de trouver des gens qui partagent mon point de vu ( peut-être pas tout mon point de vue mais en tout cas une partie) et qui ne fasse pas parti du cercle des amis de mes parents lol j’ai suffisamment blablaté comme ça donc je m’arrête là 🙂

    • Salwa · novembre 8, 2012

      🙂
      C’est vrai pour l’école Montessori, c’est un vrai problème de conscience pour moi.
      La pédagogie Montessori est une très bonne pédagogie que j’approuve entièrement.
      Ce que j’approuve moins, c’est que c’est devenu élitiste.
      Seuls les enfants dont les parents ont de bons revenus et un moyen de locomotion peuvent se permettre d’aller en établissement Montessori.
      Qui ne sont pas tous proche de nos lieux d’habitations (je n’ai pas de voiture, et mon mari bosse à 80 kms de la maison), et les frais de scolarité sont très élevés, les places sont rares.
      Bref.

      J’ai pensé, avant, mettre mes enfants en Montessori, et finalement, le système actuel Montessori ne me convient pas.
      Pas la pédagogie, que je respecte énormément. Mais le buisness autour 😉

      • chérazad · novembre 8, 2012

        étant educatrice montessori;je compte devenir formatrice inchallah tres prochainement ,pour former tous les parents ou personnes interessées par cette pedagogie pour un prix très modique,afin d « élargir  » le public souvent trop élitiste il est vrai….j ai déja commencé en region lyonnaise,si cela vous interesse…

  10. Morgane · novembre 8, 2012

    Oui c’est exacte! c’est vraiment dommage, moi qui voulait enseigner dans une école Montessori j’ai décidé que non, pcq ce sont des enfants qui ont leur parents derrière eux, et j’ai décidée de faire ce métier pour les enfants qu’on catégorise de « mauvais » élèves, etc à qui on ne laisse pas leur chance
    Mon grand projet serai de monter une école alternative et publique, ça existe déjà mais c’est quand même pas très rependu, ou sinon faire comme en Finlande…
    Ralala un vrai dilemme en tout cas!

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s