Islam, Maternage… et féminisme?

On pense à tort que l’Islam va à l’encontre du féminisme. De même que le maternage (merci les médias, merci Badinter!)…

J’avais envie de revenir sur les points qui font tiquer ceux qui côtoient l’Islam ou le maternage, ou même les deux, sans pour autant les vivre… Et revenir sur de vraies fausses idées.

Mais d’abord, qu’est-ce que le féminisme? Au sens où moi je l’entends, en tout les cas. Le féminisme serait plus une « noble » cause visant à ce que les droits des femmes soient tous respectés. Et cela, ni ma religion, ni mon maternage vont à l’encontre de ses convictions… Au contraire.

1. L’Islam sous-estime la femme, de par son statut « inférieur ».

Faux. Il n’est jamais dit que la femme est un être inférieur, mais il a toujours été indiqué que c’était un être différent de l’homme, tant du point de vue physique qu’émotionnel. L’Islam fait la distinction des différences entre hommes et femmes, oui. Car les différences existent, et sont réelles. L’Islam a, au contraire, reconnu des droits à la femme, à une époque où elle n’en avait strictement aucun. Elle a reconnu la femme comme être humain, avec des droits et un statut dans la société. L’Islam valorise la femme par de nombreux versets dans le Coran et dans la tradition du Prophète (SAWS).

1.bis. Le maternage sous-estime la femme, la rabaissant à son côté « animal/instinctif ».

Faux. Savoir écouter les tréfonds de son coeur n’est pas une chose rabaissante, et encore moins une chose aisée. Savoir laisser exprimer humainement son instinct, et un savant dosage, une alchimie spéciale, dont les mères ont la recette. Les animaux n’agissent qu’instinctivement, alors que les mères, elles, savent doser leur instinct pour laisser place à leur intelligence. Non, nous ne descendons pas des singes, et non, madame Badinter, nous n’en sommes pas non plus.

2. Les musulmans, avec leur tel degré de pudeur, ne doivent pas avoir une vie de couple épanouissante.

Faux. J’aime particulièrement l’expression « ce sont ceux qui en parlent le plus, qui en font le moins ». C’est plutôt la pudeur à l’extérieur qui attise la flamme à l’intérieur d’un foyer.

2.bis. Allaitement long + cododo, le pauvre papa! Il ne retrouve jamais sa femme!

Faux. L’allaitement long n’a jamais empêché les moments câlins. Ici, en tout cas, c’est avec facilité que l’on dissocie le sein nourricier de celui qui est érotique. Quant au cododo : le lit n’est pas le seul lieu prescrit pour s’amuser 🙂

3. Les musulmanes n’ont pas le droit de travailler.

Ah bon? Première nouvelle! Du temps de notre Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur Lui), les femmes accompagnaient leur mari jusque sur les champs de batailles, afin de les soigner de leur blessure. N’est-ce pas là un travail très éprouvant? Et pourtant nécessaire!

3.bis. Les maternantes sont toutes des mamans au foyer, de toutes façons, avec l’allaitement long, elles ne peuvent pas travailler!

Non plus. Allaitement et travail sont compatibles… et nombres d’entre elles travaillent en allaitant!!

4. Les maris musulmans sont tous durs et rigides avec leur femme. Voire violent et dirigeant leur famille avec une poigne de fer.

Faux. Notre Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur Lui), dans toutes les traditions a recommandé douceur, respect et bienveillance envers les épouses.  Abû Hurayra rapporte que le Prophète ,, a dit : « Le croyant qui a la foi la plus complète est celui qui a le meilleur comportement et les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes » (At-Tirmidhi)… dans une autre version du hadith : « Le meilleur d’entre vous est le meilleur avec sa famille et je suis le meilleur avec ma famille ».

Le Coran même stipule dans ses versets : وَمِنْ آيَاتِهِ أَنْ خَلَقَ لَكُم مِّنْ أَنفُسِكُمْ أَزْوَاجًا لِّتَسْكُنُوا إِلَيْهَا وَجَعَلَ بَيْنَكُم مَّوَدَّةً وَرَحْمَةً إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ (traduction rapprochée : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la miséricorde. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » Sourate 30, Verset 21).

4.bis. Les maris des maternantes sont inexistants, n’ont aucun rôle dans la famille, et sont rejetés de la fusion mère/bébé.

Faux encore. La plupart d’entre eux sont attentifs aux besoins de la mère, et trouvent leur place en comblant leur femme, et s’occupant d’elle. Il a une place d’honneur entière et primordiale : celle du soutien.

5. L’Islam est contre la contraception, et veut la « reproduction à tout prix ».

Là encore c’est mal connaître cette religion. La contraception naturelle a été utilisée du temps de notre Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui). Il n’est pas interdit d’espacer les naissances. Et les IVG sont même autorisés dans certains cas!

5.bis. Les maternantes ne reconnaissent pas le droit à l’IVG, et sont contre les contraceptifs.

Faux encore. Même si le droit à la vie est très fortement ancrée en elles, elles ne sont pas des anti-IVG pour autant. Quant à la contraception, certes, un grand nombre d’entre elles penchent plus pour ne pas prendre d’hormones. Et il est vrai que beaucoup de contraceptifs sont, malheureusement hormonaux. La prise de tête est plus complexe, mais on trouve toujours des moyens…

Voilà les plus grands parallèles que je trouve, entre les deux.

Et voilà pourquoi, même en tant que non-musulmane, féministe, on peut se retrouver dans mes paroles 🙂

Parce que finalement, le féminisme, c’est au fond de nous, de chaque femme…

Personne ne signerait sa propre fin 🙂

Publicités

20 commentaires

  1. fatouba · juin 16, 2012

    Salam aleykoum
    Très bel article
    Très belles réponses
    Le problème est qu on associe féminisme avec le droit de porter ou plutôt de montrer de son corps ce qu on veut et de dire ou faire ce qui nous chante
    Mais non le voile de la femme musulmane n est pas la pour la brimer ou encore la soumettre à l Homme
    Les gens qui ne savent pas ne comprennent pas qu on puissent vouloir préserver ses atours pour Dieu et pour son homme
    Que la chose privée doit savoir rester privée
    Bref je m étale inch Allah ce billet ouvrira le coeur de ce qui ne savent pas ne serait ce qu un peu AMINE

    • Salwa · juin 17, 2012

      Salam Alaykom

      Tout à fait 🙂

      Je n’ai pas voulu aborder la partie du voile, car c’est un cas particulier… Et c’est tellement personnel!!

  2. Malory · juin 16, 2012

    J’aime lire les différences que t’apporte ta religion par rapport à moi.
    Moi qui ne connais que les « on dit » de ta religion, et pas forcement (même très souvent pas du tout) des trucs vrais !

    Merci de me rendre moins bête :p

  3. khadija · juin 16, 2012

    Salam,

    Très bel article encore une fois!!
    L’islam c’est la liberté dans le respect d’autrui et de soi.Que l’on soit homme ou femme chacun s’y retrouve….J’ai lu un livre dernièrement sur le féminisme musulman écrit par Asma Lamrabet « Femme.Islam.Occident.Chemin vers l’universel »…elle rejoint exactement ce que tu dis et cite d’ailleurs les mêmes versets et Hadith.Avec une analyse en plus des sociétés musulmanes des plus intéressantes.
    J’ai bien aimé ta phrase » c’est ceux qui en parle le plus qui en font le moins », c’est bien de rappeler que nous sommes des femmes comme les autres,sous notre voile se cache des individus avec un cerveau et un coeur!!!Nous aspirons comme toutes les femmes à une vie heureuse et épanouie sur tout les plans et c’est l’islam qui nos guide sur cette voie.
    Le marché du travail perd beaucoup en fermant ses portes aux musulmanes…

    • Salwa · juin 17, 2012

      Salam 🙂

      Je ne connais pas le livre que tu cites, il m’intéresse donc beaucoup, je note, je note…

  4. cherazad vaulxenvelin · juin 16, 2012

    machallAh!chouette article

  5. Billie · juin 16, 2012

    Oui oui, enfin je ne suis pas sûre que vous ayez compris l’idée de féminisme. Il ne s’agit pas d’être sûr que le mari est gentil avec sa femme, mais de refuser la détermination par le sexe, pour que chacun puisse se situer comme il le sent entre deux archétypes plutôt qu’être renvoyé systématiquement vers l’un ou vers l’autre. Toutes les religions monothéistes (je connais mal les autres) sont incompatibles avec cette idée, la vôtre y compris.

    • Salwa · juin 17, 2012

      Tiens, tiens, de retour?
      Relis mon article… je te cite MA vision du féminisme… et si ça ne te plaît pas, et bien c’est ainsi… Quant aux histoires d’être renvoyée vers des « archétypes », OMG, rien que le nom « féminisme » l’y renvoit direct…
      Bref, de toutes manières tu me cites-là TA vision du féminisme…

      Selon Larousse, quand même : Mouvement militant pour l’amélioration et l’extension du rôle et des droits des femmes dans la société.

      Alors s’il te plaît, madame-je-sais-tout-et-je-m’empresse-d’étaler-ma-science, un peu de modestie…
      Le féminisme est plus que compatible avec les religions monothéistes…

      • la sorcière · juin 17, 2012

        Un jour un ami et moi on a vu un couple arriver en voiture pour se rendre dans une boucherie hallal. La femme était à l’arrière avec le bébé, son mari lui a galamment ouvert la porte, elle marchait derrière et portait un voile très très couvrant (avec vêtement très amples).

        Elle souriait et en plus elle était très belle, cette scène nous a frappé, ça aurait fait une bonne photo, au point que mon ami m’a demandé « Tu crois qu’elle est heureuse ? » alors que ça faisait bien une demie heure qu’on était là et que des tas de clients a priori musulmans étaient rentrés sans que ça le fasse philosopher.

        Ça me semblait évident, j’ai répondu oui. On se posait la question de savoir si sa soumission totale (au moins apparente) était plus importante que son bonheur. Mon ami m’a dit qu’elle était stupide et qu’il préférait qu’elle soit libre et pas épanouie, que soumise et contente de sa vie.

        Je ferme la parenthèse, vous conclurez ce que vous voudrez de cette histoire. Et pour revenir à la définition du féminisme, il me semble, c’est que le féminisme c’est lutter pour que les femmes fassent ce qu’elles veulent. Et ça continue de retourner les tripes de certaines, que d’autres choisissent ce qu’elles n’aurait pas choisi. Alors on leur dit qu’elles sont soumises.

        Qu’une femme se soumette à une idéologie (au hasard, le socialisme, c’est souvent socialiste une féministe, parce que le socialisme, c’est gentil) et c’est très bien

        Qu’une femme se soumette à un patron pour lui vendre la sueur de son front et c’est très bien

        Qu’une femme se soumette à un standard de beauté et c’est très bien (et pitié, ne me dites pas que vous n’achetez jamais de vêtements de la dernière mode, que vous ne vous coiffez pas les cheveux comme ça se fait maintenant et pas une vieille permanente moisie comme c’était le cas il y a 50 ans)

        Qu’elle se soumette à l’injonction de plaire en défilant à poil dans la rue dans une SlutWalk, ahhh, ça c’est TRES BIEN

        Par contre, qu’elle se soumette à un homme qui se soumet à elle, là, scandale, c’est trop religieux tout ça !

        Donc le féminisme défend le choix, hein, mais pas n’importe lequel, faudrait pas que ces débiles de femmes fassent le mauvais. J’adore cette définition du féminisme, y a une sorte de poésie dedans, de figure de style qui dépeindrait l’absurdité de la bêtise humaine…

        J’aime bien ta définition du féminisme Salwa, je le trouve plus intelligent. Pour information, j’ai vu des filles voilée, faire leurs études d’ingénieur avec brio. Je repense notamment à Dounia voilée et portant des jupes par dessus ses pantalons.

        Elle savait rien du sexe, rien. Elle ne parlait pas trop aux garçons. Elle venait du Maroc et trainait son accent avec elle, certains étudiants se moquaient d’elle dans son dos en disant qu’elle était soumise, intégriste. Certains ont même grogné « on est dans une école d’ingénieur financé par l’état, laïc, elle DOIT enlever son voile »

        ça l’a pas empêché d’être parfois parmi les premières aux examens. Et sa « soumission », certainement issue de sa culture rétrograde, inculqué dans sa famille, n’a pas empêché son père, chauffeur routier, de se saigner pour que sa fille cadette fasse ses études en France. Parce que payer une chambre de bonne et le quotidien de quelqu’un quand on connait le taux de change entre la France et le Maroc, c’est un sacrifice. Quel macho son père ! C’est scandaleux ! Moi ça me scandalise…

        Super pavé, je m’arrête là 🙂

        • Salwa · juin 18, 2012

          Ah la la, La Sorcière, merci pour ton beau témoignage 🙂
          Je reviendrai sur la « soumission » 🙂

          Et merci pour ton idée du féminisme!

        • Mahdiya · juin 18, 2012

          Merci , Je voulait répondre a notre chère billie , qui tel une petite fourmis se promène sur les blogs de Salwa pour ne laisser des commentaire que l’orcequ’il y a matière a contredire, oui oui les fourmis on l’esprit de contradiction … hum ! quoi je dis ce que je veut d’abords ! hihihi
          bref follie mise a part, tu as dis très joliment et très clairement le fond de ma pensée ! merci.

    • yasmine · juin 19, 2012

      Votre commentaire pue la condescendance.

  6. Pingback: Revue de presse du web – 17 juin 2012 | M.M Blog – Materner avec un grand Aime
  7. khadija · juin 18, 2012

    http://www.asma-lamrabet.com , voici le site de l’auteur du livre dont je parle dans mon commentaire,elle est assez connue je pense…Femme, Médecin,Musulmane…et Féministe!Ses écrits ont le mérite d’être fouillés, argumentés et de clouer le bec à ceux qui ne connaissent pas l’islam ou prétendent le connaître.Elles est féministe parce qu’elle revendique des idées pour améliorer le sort des femmes musulmanes mais chaque femme peut se retrouver dans ses idées.Belle leçon de tolérance en plus…

  8. Flae · juin 21, 2012

    Bonjour!

    Je trouve ton article intéressant.
    En fait, seul le premier point me chagrine un peu. Autant il y a des différences physiques entre les hommes et les femmes, autant psychologiquement, c’est loin d’être prouvé. Et puis, il y a énormément de différences entre les hommes entre eux et entre les femmes entre elles. Je veux dire, je trouve ça inutile et potentiellement gênant de généraliser quelque chose (les femmes sont sensibles, les hommes forts), car alors, il y a toujours des idiots qui viennent dire qu’on n’est pas une vraie femme parce qu’on n’est pas assez sensible, pas assez maquillée, trop musclée ou quoi que ce soit (je me doute bien que ce n’est pas ton but, hein !)
    Ah et aussi, le fait que le féminisme serait au fond de chaque femme. Pour certaines, il est assez bien caché, malheureusement… Je connais plus d’une femme qui ne se rend pas compte d’à quel point elle est sexiste…

    Pour le reste, pour moi, je considère que certains propos de Badinter ne sont pas féministe, quoi qu’elle en dise. Pour moi, et pour beaucoup, le féminisme défend l’égalité des droits entre les hommes et les femmes. Et, plus généralement, la liberté de chacun-e à mener sa vie comme il-elle l’entend, sans aller le-la juger.
    Ainsi, en tant que féministe, je pense que je dois autant défendre ton droit à être mère au foyer et maternante que mon droit à ne pas avoir d’enfants avant la fin de mes études, que le droit de l’un à être père au foyer, le droit de l’autre à être athée, le droit d’encore un-e autre à être musulman, etc. En gros, le droit à chacune et à chacun de mener SES choix, SA vie, dans le respect, sans être jugé-e.
    J’ai toujours trouvé idiot les gens qui ne défendent une liberté que dans un sens.
    Oui, je veux être libre de travailler, mais cette liberté n’a pas de sens s’il n’y a pas en parallèle la liberté d’être mère au foyer ! Sinon, ce n’est plus une liberté, mais une obligation.
    De la même façon, je revendique la liberté de m’habiller comme je le veux, il serait donc malvenu de m’opposer à la liberté des autres de s’habiller comme elles le veulent (ce qui inclut : se voiler)
    Je suis athée, je suis attachée à la liberté de croyance/d’opinion, mais encore une fois, ça n’aurait pas de sens s’il n’y a pas en parallèle une liberté de culte. Je ne me permettrai donc pas de venir remettre en question la religion de quelqu’un, quelle qu’elle soit
    Enfin, pour les idées reçues sur « ouh là là, leur vie de couple doit être pas bien »….mais …. de quoi les gens ils se mêlent ? Non mais c’est hallucinant. Non seulement, c’est méga pas leurs oignons, ils n’en savent rien, mais en plus, euh, bah le couple est assez grand tout seul pour savoir quelle vie de couple leur convient et choisir, hein ?$

    Bonne journée !

    • Salwa · juin 22, 2012

      Merci à toi!! Merci pour ton partage et ta tolérance. Je pense comme toi au sujet des libertés de chacun et chacune.

      Quant aux différences émotionnelles, entre les êtres, disont qu’hommes et femmes ne l’expriment pas de la même façon 🙂 (J’ai pourtant un mari très sensible, maternant et qui pleure quand il a besoin… mais les différences sont là…)

  9. Mahdiya · juin 23, 2012

    J’ai beaucoup aimé aussi ton commentaire Flae.

    Pour ce qui est des différences entres hommes et femme, non nous n’allons pas pour autant coller des étiquette, quand bien même nous sommes différents, et heureusement car c’est cette différence entre homme et femmes, mais qui est complémentaire qui fait que nous pouvons trouver un équilibre et une harmonie ensemble !

    Et puis bien sûre il y a des exception et chaque femme a sa part masculine et chaque homme sa part féminine. Mais en tant que mère, on vois bien que tout bébé déja, dans le comportement, les garçons et les filles, sont différents même tout nourrisson quand on ne fait encore aucune différence dans la manière de les éduquer !

    c’est ainsi, et l’accepter ne veut pas dire renier l’équiter ! les droits sont équivalent au devoir et vice versa et tant que chacun y trouve son compte et que ni les droits des uns, ni ceux des autres ne sont négligés, et le tout dans le respect de chacun et bien … très bien !!!

  10. Sinegre Morgane · novembre 7, 2012

    AH ENFIN! j’ai réussis à trouver où cliquer pour mettre un commentaire…
    je suis moi même convertie, maman jeune et maternante 🙂 (et même féministe dis donc!)
    j’aime beaucoup ton blog, je me retrouve dans bcp de tes publications, bien que je ne porte pas le voile je suis souvent jugée sur mes choix religieux etc… On me demande tout le temps « c’est pour ton mari que tu t’es converti? » … ÉNORMÉMENT de gens ne savent pas ce qu’est l’islam et ne savent pas tout l’amour qu’il y a dans l’islam, rien que d’en parler j’en ai les larmes aux yeux, et je ne me suis pas sentie aussi épanouie que depuis que je suis convertie, je me respecte en respectant les autres. C’est un vrai message de paix et d’amour que j’ai trouvé dans les versets du coran. Et je suis heureuse de trouver des musulmans qui pense comme moi, car j’ai souvent entendue des discours qui n’allai pas vraiment dans le même sens que le mien…
    Une chose est sûr, je n’ai jamais douté de mon choix, ma foi en Allah est totale et je suis très peinée de constater l’ignorance des gens qui peut-être vraiment blessante.

    Voilà voilà tout ça pour dire que quand je rentre le soir et que mon petit est couché je me met vite sur mon ordi pour lire tes postes, et c’est toujours un plaisir 🙂

    • Salwa · novembre 8, 2012

      Salam Alaykom ma soeur,

      Tes commentaires ont fait du bien mon coeur, ce soir. C’est trs fraternellement que je te souhaite une douce nuit. Que Dieu te protge, toi, ta famille, tes proches. Qu’Il t’apaise et te facilite pour toutes les choses que tu entreprends. Bonne nuit, ma soeur.

      Le 07/11/12, Le Blog d'une Maman Musulmane

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s