Réciprocité

Qu’en sais-tu, toi, des sentiments qui m’habitent quand je me lève pour aller faire ma prière? Que ressens-tu de ce coeur, pleins de reconnaissance et d’humiliation? Que connais-tu de mes émotions quand mon front touche mon tapis? Qui es-tu pour me dire que c’est une pratique contraignante?

Qu’en sais-tu, toi, des sentiments que je ressens quand je me voile pour sortir? Que ressens-tu de ce coeur, pleins d’enthousiasme à l’idée de choisir le tissus qui siéra le mieux? Que connais-tu de mes émotions de liberté par ce morceau de tissus? Qui es-tu pour vouloir me « délivrer »?

Qui êtes-vous, vous tous qui nous jugez?!? Pensant connaître ce que l’on doit ressentir quand nous sommes musulmanes?!? Pensant savoir mieux que nous ce que nous dicte notre religion, nous enfermant dans un monde contraint de résignation…

Et toi, toi, qui es-tu pour me déclarer inconsciente des choix que je fais quant à la naissance de mes enfants? Connaîtrais-tu donc mon parcours, ma vie, mes embûches? Comment peux-tu affirmer que ce que tu fais est forcément mieux?

Et pourquoi me déclarer folle et me prédire un avenir maudis quand tu me vois me comporter avec mes enfants? Tes conseils bienvaillants, sont en fait des menaces déguisées… Crois-tu vraiment me faire peur pour que j’arrête d’allaiter? Pour que je ne parle plus à mes enfants en les regardant dans les yeux? Pour que je leur apprenne la froideur et la frustration?

Et vous autres, en mal quelconque, maux mal soignés, qui vous vengez? Est-ce ma faute, si vous vous culpabilisez? Votre haine sourde et sournoise, que vous alimentez entre vous, nous forçant à rentrer dans des cases, pour mieux nous tirer dessus… Comme vous voulez… Mais comment savez-vous ce que je vis au quotidien, ce bonheur ou ces peines? Qui êtes-vous pour juger ma vie?

Pourquoi les autres semblent savoir mieux que moi? Ils n’hésitent pas à me donner conseils avisés, culpabilité à la clé, menaces. La vie est rythmée de personne qui agissent par de bonnes intentions. Et je ne peux leur en vouloir… J’aimerai qu’ils agissent avec plus de réciprocité, et qu’ils se rendent compte que je ne me permets pas de juger leur vie… Alors qu’ils réduisent la mienne à quelques miettes pour des pigeons.

Les remarques assassinent, à petit feu. Les « ah! quel dommage que tu portes le voile, tu es si belle, sans. »… les gens se rendent-ils compte à quel point ce compliment peut être blessant? Et les « ah! mais elle dort avec toi! Elle ne pourra JAMAIS s’endormir toute seule. »… savent-ils seulement combien cette phrase me fait du mal, quand ma fille a décidé de passer plus de temps que les autres soirs pour s’endormir?

Et même si je sais, au fond de moi ; j’ai ma foi et mon instinct, j’ai mes envies et mon cerveau. Et je sais… Mais les phrases assassines, assassinent vraiment… à petit feu…

J’ai juste envie de crier : FICHEZ-MOI LA PAIX…

J’suis plus une gamine, laissez-moi vivre ma vie, même si je fais des erreurs. Je vis, et c’est tout… Je ne vous juge pas, alors, s’il vous plaît… réciprocité.

Publicités

9 commentaires

  1. fatouba · juillet 13, 2012

    Salam aleykoum ourthy
    C est l heure du sobh par chez moi et je tombe sur ton article
    Comme tu as raison STOP aux jugements et bonjour a la réciprocité dans le respect des autres

    • chahrazad · juillet 13, 2012

      yessssssssssssssssssss

    • Salwa · juillet 13, 2012

      Salam Alaykom

      ça manque beaucoup en ce moment le respect 😦 c’est dommage, hein…

  2. Myriam · juillet 13, 2012

    J’aime beaucoup ton texte. Il est vrai qu’il faut avoir le courage de ses opinions, il faut être soi mais comme tu le dis très justement « les remarques assassinent à petit feu » et si l’on n’y prend pas garde ces remarques peuvent à la longue peser énormément sur notre moral. Ainsi il y aurait pas mal de gens auxquels j’aurais envie de dire « fichez-moi la paix » et ce sont parfois des gens de mon entourage proche qui ne comprennent pas mon style de vie ou plutôt qui l’interprètent à leur manière c’est-à-dire en ayant toujours en tête l’appriori que l’Islam est un danger.

    • Salwa · juillet 13, 2012

      Dur de leur ouvrir les yeux…

  3. la sorcière · juillet 13, 2012

    😦
    Pas sûre que ça changera de sitôt…

    • Salwa · juillet 13, 2012

      Pas sûr effectivement… Mais ça ne m’empêchera pas d’écrire, encore et toujours… Respect est vraiment mon maître mot 🙂 (utopie aussi, je crois lol)

  4. Erika · juillet 18, 2012

    Bravo

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s