La sécu, les médecins et moi…

Medical costs conceptEn ce moment, la sécu fait un buzz. Les médecins qui dépassent les honoraires aussi… Ce n’est pas vraiment de ça dont je veux parler, quoique…

Je suis assez réputée pour ne pas être vraiment amie avec les médecins. Du moins, c’est l’image que l’on a de moi. Ce qui est partiellement juste. Les médecins, je ne les fuis pas. Je les suis même (certains blogs de médecins sont justes un délice : Jaddo, Borée, Sous la blouse, 10Lunes (ok, c’est une SF…), la Jeune Médecin en Seine-Saint-Denis). Je rêve de croiser un jour, un médecin comme Jaddo, et de l’avoir comme médecin référant, tiens.

Bon, je ne vais pas me plaindre, l’homéopathe que j’ai trouvé, pour la seule fois que je l’ai vu, je l’ai trouvé pas mal.

Je m’égare, ce n’est pas de ça dont je voulais parler. Mais plus précisément de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. C’est en soi un des meilleurs services sociaux que l’on a en France. Une caisse de solidarité pour garantir à tous un accès aux soins. Elle existe depuis 1945, et elle n’est pas à négliger. Nous devrions en prendre soin… et au contraire, chaque jour nous contribuons à sa perte. Mais chose étrange : c’est elle aussi qui signe son suicide. Pourquoi donc?

Je vois autour de moi des personnes qui courent chez les médecins pour le moindre petit nez qui coule. De chez le médecin, ils  filent à la pharmacie avec leur ordonnance et leur carte vitale… Et leur idée de la « gratuité » des soins. Il est là, le vrai problème… On pense que se soigner c’est gratuit. Le médecin passe la carte vitale, le pharmacien passe la carte vitale… et ça ne débite pas son compte en banque (à moins de ne pas avoir de mutuelle, ou la CMU). On a occulté que c’est un service solidaire, alors pour un rhume on demande de rajouter sur l’ordonnance, du doliprane, parce qu’on n’en a plus du lisopaïne, parce qu’on sent sa gorge qui gratte, et puis pourquoi pas, un petit sirop, c’est de saison, le petit ne devrait pas tarder à tousser…

Je suis estomaquée des médecins qui prennent le prix d’une consultation, pour 5 minutes d’entrevue… parce que c’est « gratuit »…

Et on puise ça dans la caisse de solidarité.

En même temps, hier je suis allée dans une pharmacie, pour comparer les prix des huiles essentielles (ou plutôt pour tomber des nues… enfin, un autre combat, encore!). Quand je suis rentrée dans la première pharmacie (qui ne vendait aucune HE…), j’ai été accueillie par les boîtes de lait en poudre, et les affiches de campagne publicitaire (comment appeler ça autrement?) pour la vaccination contre la grippe. Genre, « Contre la grippe, je me vaccine. Le vaccin, mon meilleur allié », etc, etc, etc…

Et hop, encore quelques millions pour creuser le trou de la sécu.

On maintient les patients dans un système qui les rend malades, qui fait semblant de les soigner et qui engendre d’autres maladies plus graves. Et quand tu viens demander des huiles essentielles, on te regarde ébahi.

Mon fils me demandait pourquoi je n’achetais pas de sirop contre la toux, et pourquoi je préférais lui donner du miel à jeûn, pour le soigner.

Tout est dans la nature, Allah a tout crée… Tout est devant nos yeux… et nous courons, sous prétexte de pseudo gratuité, nous empoisonner avec des mélange chimique, se rapprochant de ce qui est produit dans la nature… Mais ne l’égalant jamais.

Et la sécu pleure. Alors qu’elle est sous le contrôle des labos, pour liquider les vaccins et autres.

Hypodermic Syringe

Je suis relancée tous les mois, par courrier, pour me faire penser à vacciner ma fille, à ne pas oublier les rdv mensuels chez son pédiatre. Ah ah ah.

Les campagnes à la télé, un rien culpabilisatrice, juste avant les émissions pour parents, etc, etc…

Ma fille va bien, el Hamdoulilleh. Que Dieu protège nos enfants. Je ne vois pas l’intérêt d’aller creuser un peu plus la sécu, tous les mois.

Pour les vaccins, je suis assez grande pour m’informer seule de ceux que je veux faire faire ou non. Et personne n’a le droit de me dire quelque chose.

Il y a des choses qui me dépassent dans le système actuel… Mais comme toujours, même si j’ai la taille du colibri, je veux faire ma part… Même si c’est peu, et que ça ne changera pas grand chose… Je fais ma part, et que Dieu me rétribue selon mes intentions.

Je veux sauver le système de base de la sécurité sociale : que chacun puisse avoir des soins de qualité quand cela est nécessaire… Car il y a toujours des cas nécessaires.

Quand j’entends des mamans à qui on vaccine les bébés de quelques mois, malgré la fièvre des dents… Je suis outrée, choquée, écoeurée…

J’ai vécu 5 ans en Tunisie, où le système de santé (quand j’y vivais) était :  t’es riche, tu peux te soigner, t’es pauvre, tu crèves… Alors, la sécu à la française, j’y tiens! Mais il faut qu’on s’y mette tous pour la préserver. Et je continuerai à râler contre les labos qui ont la main-mise sur la sécu.

Alors soyons réfléchi dans notre façon de surconsommer de ce service social… tant qu’il existe encore un peu. S’il vous plaît…

Publicités

21 commentaires

  1. lemiroirdelamya · octobre 24, 2012

    Bel article qui est assez dans mon quotidien… Je ne suis plus étudiante et ça fait un mois que l’assurance maladie traite mon dossier, en attendant j’ai une dent qui se nécrose et que je ne peux pas faire soigner faute de remboursement, j’ai eu une rhume qui m’a collé au lit une semaine mais je sortais bosser quand même et je me soignais avec les moyens du bord (citron miel), et je continue à faire du sport « à risque » (avec des animaux) parce que si j’attends d’être sous la CMU je vais perdre ma condition et rater ma saison…
    Mais l’an dernier pour faire un certificat d’aptitude à la pratique du sport en compétition j’ai du aller chez mon docteur (23€ gling gling) qui m’a réorienté chez le cardiologue parce que c’est obligatoire désormais (4 mois d’attente et gling gling).
    J’ai vécu en Syrie et c’est vrai, ici on a la chance d’avoir la Sécu, là-bas on se soigne quand on a l’argent mais la grille des tarifs varient pas mal d’un praticien à l’autre, mais je me demande si c’est franchement compliqué de rentrer mon nom dans l’ordinateur… ça c’est un autre débat ^^

    • Salwa · octobre 24, 2012

      Ah les administrations 😉

      • lemiroirdelamya · octobre 24, 2012

        ça serait drôle si on n’avait pas le même soucis à la Préfecture et à la CAF (comique de répétition?). 🙂

  2. BIZERTINE · octobre 24, 2012

    100 % d’accord avec toi !!! Cet article, j’aurais pu l’écrire si j’avais ta plume 😉
    C’est tout une éducation à refaire, changer les mentalités c’est le plus difficile. Et en plus, il y a tellement d’argent en jeu (laboratoires pharmaceutiques, médecins, etc…). Je crois qu’il faudra attendre que le système se casse la g***** pour que les gens réagissent.
    Sinon pour les sirops et autres pastilles, je suis comme toi, rien ne vaut le miel et le citron !
    Ceci dit, c’est toujours un plaisir de te lire 😉

    • Salwa · octobre 24, 2012

      Oh!! Je suis contente que tu me suives!!

  3. Natur Écolo · octobre 24, 2012

    Là je te rejoins pleinement.
    Ici c’est médecin homéopathe, ostéopathe, huiles essentielles et concentration zen.
    Je ne comprends pas cet acharnement à sauter sur les médocs comme ça.
    Coco est soigné à l’homéopathie dans 90% des cas, les 10% restants étant les cas où c’est impossible…
    Un rhume et je file à la pharmacie chercher ses petits granulés que je paye de ma poche.
    Si vraiment ça ne va pas, on prend rdv chez le médecin ou l’osto et zou!
    J’ai des soucis de santé depuis 1 an que je soigne à séances de kiné et d’ostéo et surtout avec le moins possible de médicaments.
    Ça me paraît tellement évident.

  4. Natur Écolo · octobre 24, 2012

    *je voulais dire ostéo pas osto

    • Salwa · octobre 24, 2012

      J’avais compris lool
      Comme toi 🙂

  5. oum Zakaria · octobre 24, 2012

    Super bien écrit ! Je rejoins les commentaires précédents. Et que dire de vendre une boîte de médicament avec 30 comprimés quand on en a besoin seulement de 10 !? Gaspillage…

    Wa alaykoum salam

    • Salwa · octobre 24, 2012

      Ouep… et après t’as l’argent perdu dans les pub pour dire « ramenez vos médocs à la pharmacie » erffffff

    • Nebullae · novembre 1, 2012

      Alors pour les boites de 30 comprimés alors qu’on aurait besoin que de 10. La question avait été posée il y a quelques temps, pourquoi ne pas faire comme aux USA où le pharmacien délivre une boite avec juste le bon nombre de comprimés ? Deux raisons : la meilleure conservation dans l’emballage alu individuel (donc moins de gâchis avant la vente, ce qui représente une économie plus grande) et surtout un risque moindre d’erreur dans la prise du traitement par le patient.
      Bon par contre c’est clair que le format pourrait pourrait être revu pour certaines molécules.

  6. Karym · octobre 24, 2012

    « Je veux sauver le système de base de la sécurité sociale. »
    C’est une phrase si naïve diront les ciniques mais tellement courageuse diront les gens responsables.

    Aujourd’hui tomber malade est une maladie ! Je veux dire par là qu’au moindre petit bobo on court consommer des médicaments « magiques » car c’est se que nous martèle les médias. Comme si le corps n’avait pas de défense immunitaire.

    Une question bête : Comment faisaient nos grands mères ?
    Et bien nos chères mamies se soignaient avec des moyens naturels. Et ils etaient souvent bien plus efficace que nos pilules d’aujourd’hui.

    La médecine naturelle ça marche ! Il faut juste s’informer.
    Qui a lu le livre sur la médecine du prophète ?

    • Salwa · octobre 24, 2012

      Oui, je l’ai lu 😉
      Et ça sera la base de ma prochaine réunion pour l’association MM60.

      C’est ce que j’expliquais à mon fils de six ans et demi, ce matin : au temps de notre Prophète SAWS, il n’y avait ni labo, ni chimie… Allah a crée la maladie et son antidote, mash’Allah!!!

  7. oumeden · octobre 25, 2012

    Comment ne pas réagir à cet article alors que mon mari travaille au sein du service financier d un hopital… ca fait peur!
    et moi toute naive, bah ouais qui pensais que  » bah c est gratuit quoi! » hum hum
    (oui j ai honte!)

    ce à quoi mon mari m a dit « non tu te trompes », quand tu vois le prix d une journée d hospitalisation en frais réel, dans les 1000 euro, tu comprends mieux malheureusement!
    d ailleurs je viens de lui lire cet article, il a dit « Merci TM! » LOL

    Concernant les médocs, je les évite au maximum, peut etre est ce une réaction face au souvenir de ma grand mere maternelle qui était une tres bonne cliente de sa pharmacie! 😦

    pour Eden pareil, la pédiatre qui a fait une ptite moue quand je lui ai avouée ne pas donner de doliprane systématiquement dans les 12heures suivant un vaccin si pas de fièvre, mais qui respecte nos choix!

    En revanche, les visites mensuelles me rassurent al hamdoulillah et certains vaccins fortement conseillés en vue d un voyage à l étranger aussi insha Allah!

    • Salwa · octobre 25, 2012

      Quand les visites ont un but réel pour rassurer la maman, par exemple (surtout avec un début difficile), ou que le bébé a réellement un problème à surveiller, oui 😉
      C’est la généralisation de l’acte qui m’énerve.
      Pour la vaccination, c’est pareil : il faut qu’on nous donne les infos nécessaires et vraies afin de faire un choix éclairé en toute connaissance de cause 😉

  8. oumeden · octobre 25, 2012

    Oui tout à fait, d ailleurs j appréhende beaucoup, (et cest un euphémisme!) le ROR! bon on n y est pas encore mais bon, ca me turlupine! 😦

  9. la sorcière · octobre 25, 2012

    Merci ! Il faut vivre ailleurs pour comprendre à quel point elle est précieuse notre sécu. Et tout le monde en abuse 😦 Pas forcément les médecins, mais les labo… Grrr (je valide à fond pour les vaccins. Certains ont enrayé des épidémies de base et c’est chouette, mais pour tous les petits frères et soeurs qu’on nous ordonne de faire à coup de pub 😦 on sait bien que c’est des entreprises, des emploies, blablabla, mais là c’est avec la santé qu’on joue).

    Et j’aime particulièrement ce que tu dis : tout est dans la nature… Et on l’a remplacé par des médocs.

  10. laetitia bochhioua · octobre 25, 2012

    selem alaykoum si sa peut t’aider la pharmacie deriere inter fait des huilles essentiel et d’apres mon doc c’est une des moin cher de compiegne

  11. Anerick Stories (@AnerickStories) · octobre 26, 2012

    Entièrement d’accord avec tes propos. Comme tu le dis c’est à chacun d’y mettre du sien. Là est notre pouvoir. Malheureusement je trouve qu’il y a un manque de sensibilisation d’un trop grand nombre face aux dépenses de santé. Je le voies au travers de certains comportement pour qui le droit à la santé est un dû. Aujourd’hui, on consomme la santé, Nous sommes acteurs de notre santé et nous devons nous responsabiliser.

  12. Vervaine · novembre 5, 2012

    Je suis heureuse de trouver quelqu’un d’accord avec moi ! (Le poste de 10Lunes m’avait fait bondir aussi, sur la femme qui ne comprenait pas qu’elle devait avancer l’argent). A force d’avoir fait des tiers-payant etc, les gens ont oublier qu’il fallait payer pour le travail d’un médecin ou des médicaments, et c’est devenu comme « un dû ».
    Nous avons régulièrement des discussions houleuses avec mon mari, car lui il est du genre à aller chez le médecin pour le moindre rhume et surtout à revenir de la pharmacie avec des kg de médocs et sirops, qui ne vont régler que les symptômes, et pas la maladie… Et il est pro-vaccins à fond!
    Alors que je suis plutôt comme toi; miel, huile essentielles, gros câlins aux enfants, … et bien sûr médecins, mais quand il le faut!
    La maladie est là aussi pour nous dire qqchose. Souvent que l’on est fatigué, que l’on en fait trop, que notre corps a besoin de repos… Donc se bourrer de médocs et continuer à se tuer au travail n’est pas forcément une solution…

  13. Soraya · novembre 3, 2013

    Je suis d’accord avec ton propos de façon globale.
    Trop de gaspillages met en péril la Sécu déjà bien mal en point!
    Rien de mieux que l’automédication à base de plantes naturelles, d’huiles essentielles et de phytothérapie.
    Tous les remèdes sont dans la nature ou presque hamdollilah!
    Beaucoup savent bien que se bourrer de médicaments et plus ou moins à long terme nocif pour la santé mais préfèrent continuer par souci de commodité ou de bien-être rassurant  »pseudo-psychique » et bien évidemment médecins comme pharmaciens s’en donnent à coeur joie de tous ces hypocondriaques de la tête en leur prescrivant bon nombre de soins et médocs inutiles!!!
    Toutefois, il ne faut pas généraliser car ce sont ces mêmes médecins et praticiens en toute sorte en robe blanche qui parfois fraude eux-mêmes la Sécu pour se bourrer les poches en prescrivant des actes médicalisés inexistants, inutiles et bien sûr coûteux parfois même à l’insu de leurs patients, derrière leur dos mais ce sont eux qui seront remboursés.

    Enfin bref business is business et la santé est un domaine qui en fait partie.

    Je ne dénigre par du tout la CMU moi même en bénéficiant et je sais ô combien elle est utile pour bon nombre qui ne peuvent se soigner à leurs frais personnels, de leurs propres moyens comme les plus démunis financièrement, les étrangers, etc…

    Après avoir payé des echos à plein tarif et n’être remboursé que très peu avec mon ex mutuelle étudiante, je suis heureuse pour ma grossesse actuelle de ne pouvoir plus débourser un seul sou lorsque je me rend à mes différentes consultations.
    Comble de l’ironie, j’en profite pour me refaire une santé (dentiste etc…), soins que je n’aurais pas pu me payer faute de moyens…

    Encore heureuse car sans la CMU et toutes ces aides pour le financement d’une mutuelle, je crois bien que la santé serait un luxe et que beaucoup choisiraient entre se faire soigner et manger ou s’habiller!!!

    Il y’a énormément d’abus tant de la part des pro de la santé que des contribuables mais n’en faisons pas toute une généralité de dire que beaucoup sont des assistés et vivent de CMU, RSA et autres aides de l’Etat au détriment de ceux qui bossent et cotisent pour financer tout ce système.
    Tôt ou tard, cette solidarité sera remise en cause, elle l’est déjà en rendant les conditions d’attribution de ces aides de plus en plus drastiques, dans une société ou l’individualisme prime et l’égoisme est roi…

    Comme on dit  »chacun pour sa gueule et Dieu pour tous » oui oui…

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s