Sevrage et Islam

J’ai pensé intituler ce post « allaitement et Islam », mais j’en ai déjà fait un article. Et puis, là, j’ai envie d’aborder un point qui me semble important. La question du sevrage.

Il y a un verset important sur l’allaitement maternel, dans le Coran :

« Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l’enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n’a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père, à cause de son enfant. Même obligation pour l’héritier . Et si, après s’être consultés, tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l’usage. Et craignez Allah, et sachez qu’Allah observe ce que vous faites. »

(Sourate II, verset 233)

Et le Coran est expliqué à la lumière des Savants qui ont derrière eux des années et des années d’études théologiques.

Les différends qui se produisent, sont souvent dûs à la durée MAXIMUM de l’allaitement. Pour certaines personnes, 24 mois, c’est 24 mois pile poile, sans un jour de plus. Rigidement.

Cela se ferait-il en oubliant la « rahma » (la clémence) dont Dieu nous a ordonné de faire usage envers nos enfants? J’entends parfois des récits de sevrage qui me font froid dans le dos : à base de substances fortes (harissa, poivre, aloé vera, etc…) appliquées sur le mamelon afin que le bambin en soit dégoûté ; ou de séparation longue et sans autre possibilité de retour en arrière ; et autres choses dans le genre. Vingt-quatre mois, c’est vingt-quatre mois, date de péremption inscrite sur le paquet?

Où est l’accompagnement de l’enfant dans son développement? Où est la douceur des deux années écoulées à téter? Doit-elle laisser place à cette sévérité, à cette entrée dans la vie « de grands »? Toute suite, sans transition aucune?

Et pourtant, pendant deux ans, le bébé a été cajolé, rassuré au sein, bisouillé, observé, admiré. Et d’un coup, il est repoussé : il a 24 mois, il n’a plus droit au sein. C’est fini.

Cette idée me faisait froid dans le dos quand j’allaitais mon aîné. Il approchait « dangereusement » de ses grands deux ans, et tétait toujours vigoureusement. Je me torturais la tête : comment m’y prendre? Et pourquoi m’y prendre, finalement? Pourquoi Dieu aurait-Il ordonné le sevrage d’un coup, sur une durée arbitraire pour TOUS les enfants? Ne sommes-nous pas tous différents?

Alors j’ai fouillé, j’ai cherché, et très vite j’ai trouvé : les savants s’entendaient pour dire qu’il n’y avait pas de limites arbitraires à la durée de l’allaitement. Quel soulagement!! Le tout était de prendre en considération, en premier lieu, les besoins du bébé, PUIS les besoins des parents, et de s’entendre à un sevrage en commun, afin que les trois protagonistes (au minimum, quand il n’y a pas de frères et soeurs) soient à l’aise face à un sevrage.

Pour mon aîné, cela s’est passé très bien. Il a décidé de lui-même qu’il était un grand et qu’il ne voulait plus téter. Il avait 24 mois et 4 jours, aussi surprenant que cela puisse être. La veille, il était encore pendu à mon sein. Et là, il ne voulait plus du sein… ni de la tétine. Il l’avait décidé de lui-même. Pour mon second, cela a été plus difficile, parce qu’il y a eu le co-allaitement, l’arrivée de sa soeur, et l’absence de son père en déplacement professionnel pour une longue période. Le sevrage a été un peu moins fait « à l’amiable », il avait 26 mois, mais je ne regrette pas de l’avoir allaité jusqu’à cet âge. Ma fille atteint ses 23 mois, et même si j’aimerai qu’elle aille sur la voie du sevrage naturel rapidement, j’attends. Je lui en parle bien sûr. A cet âge, les bambins comprennent très bien. Je lui ai déjà dit que la nuit, ça me gonflait vraiment, qu’elle reste scotchée à tétouiller TOUTE la nuit. Une ou deux tétées franches, ok, pas de soucis. Mais les tétouillages-gratouillages de visage, ras-le-bol, quoi. Et je n’hésite pas à lui redire, quand elle recommence, ce qu’elle semble comprendre très bien (mais elle n’arrête pas toujours, hein…). La journée, y a des fois, je n’ai clairement pas envie de l’allaiter. Comme maintenant : je veux écrire tranquille. Je lui dis. Elle s’occupe à d’autres choses. Et je ne culpabilise pas.

Mais je ne veux pas la sevrer de force. Alors, ça sera quand elle sera prête. Oh, bien sûr, on m’a dit que j’avais tort, que le Coran mentionnait vingt-quatre mois, pas vingt-cinq, pas trente. Je n’aime pas les rigidités. Et puis, j’ai trouvé les explications théologiques de savants de renom, comme le Cheikh Othaïmine.

Le cheikh Al Othaïmine dit concernant cette partie de verset : « Ce qui est voulu ici est la réciprocité de l’avis entre les deux consultants à une conclusion profitable et plus juste. Il faut que la concertation soit dans l’intérêt de l’enfant. Qu’ils voient si c’est dans l’intérêt de l’enfant de le sevrer avant deux ans, si c’est dans l’intérêt de l’enfant d’être allaité deux années complètes ou si c’est dans l’intérêt de l’enfant qu’il soit allaité encore après deux années aussi, il est possible que l’enfant ait encore besoin d’être allaité même après deux années. »

Toujours dans son explication de ce verset, le cheikh Al Othaïmine répond a cette question : Est-ce qu’il est permis d’aller au delà des deux ans ?
Il a dit : « Il faut se référer à la situation de l’enfant. Si l’enfant a encore besoin du lait, il faut continuer et s’il n’a plus besoin, l’allaitement peut se terminer. La parole d’Allah « Ar-Ridhaâ » est un nom Masdar qui signifie : l’allaitement dont a besoin l’enfant. »

Source

Alors, comment justifier le besoin de l’enfant? L’allaitement est-il seulement nourriture? Le lait maternel ne se comptabilise qu’en comparaison de repas? Je ne crois pas, et pour ma part, j’affirme que non. Je n’allaite pas pour nourrir. J’ai allaité mes nourrissons pour nourrir, mais cela fait déjà quelques mois que ma fille ne se « nourrit » plus au sein. Et pourtant, elle en a besoin.

Elle en a besoin quand elle s’est fait mal. Elle en a besoin quand elle a peur. Elle en a besoin quand elle se sent triste. Elle en a besoin quand elle est malade. Elle en a besoin pour grandir.

Le lait est nutritif, mais pas que. Le lait renforce les défenses immunitaires. Et si ma fille ne voit plus de médecins depuis un bon bout de temps, je sais que c’est parce qu’elle a accès à ce don d’Allah, cette magie qu’Il a mis en nous. Ma fille arrêtera de téter quand elle n’en aura plus besoin. Et son besoin, elle-seule peut le juger.

Publicités

26 commentaires

  1. laetitia regnier epouse bouchhioua · décembre 18, 2012

    Selem alaykoum, je me pose souvent cette question. Car quand je regarde arrière may elle s’en est défaite toute seul à un peut près 9 mois, elle tettait seulement le matin et si il n’y avait aucun bruit. Le moindre bruit la fesait arrêter et elle ne reprenait pas après, donc la pas de souci. Par contre salem lui ne le lache casiment pas de la journée il s’en sert pour se nourir, se consoler, s’endormir. Du coup des fois je le dis que à 24 mois il l’aura toujours à la bouche et que je devrais peut être le forcer à manger un peut plus à table (mais le forcer non trop peut pour moi qui même s’il reste deux cuillères dans mon assiette si je n’en veux plus personne ne me les fera avaler). Mais bon j’ai encore une bonne année avant de pensée au sevrage, alors je profite de ces moment car c’est souvent les seul que l’on a en tête a tête. Pour moi c’est aussi sa la magie de l’allaitement. Et je voulais te dire aussi merci car grâce à tes article c’est vraie que sa aide à surmonter les regards, remarques ou autre que l’on peut avoir alors barrak’allah oufik.

  2. oummsajida · décembre 18, 2012

    As-Salam’alykoum

    article de bonne qualité macha Allah
    qui va tout droit dans la prochaine revue de presse incha Allah ^^

  3. Emilie Oum Kalthoum · décembre 18, 2012

    Assalam aleykom

    Si tu trouves les avis d’autres savants, je suis preneuse ! Car c’est difficile de faire changer les mentalités !!!
    Pour le sevrage à base de harissa, ça aussi c’est totalement contraire à notre religion ! Sub7an Allah !

    Qu’Allah protège nos enfants et nous aide à les élever le mieux possible. Amine

  4. oumeden · décembre 18, 2012

    Salam alaykoum Oukhty, comment ne pas commenter cet article?! Au vu de notre situation que tu connais( et qui n a pas beaucoup évolué malheureusement 😦 ) , je ne pense pas que l on ira jusqu’à 24mois … mais pour moi ce verset est clair sobhanAllah… L allaitement complet est de 24 mois mais en rien il n est écrit qu’il est proscrit de continuer… Allah alem. Tu m’as également fait sourire avec les tétouillages gratouillages avec ta fille, moi j ai le droit à un petit asticot qui n arrete pas de se tortiller pour voir ce qu il se passerait ailleurs au cas où, pendant qu il tete et me griffouille la poitrine. LOL Concernant le sevrage, j ai une connaissance autour de moi qui a recouru au poivre cet été car trop fatiguée pour jeuner le ramadhan. Chose à laquelle je lui ai répondu que c’était un DROIT pour nous, femmes musulmanes que de manger pendant ce mois sain. le ramadhan d ailleurs ne se limite pas seulement à jeuner. SobhanAllah, nous avons des devoirs c est vrai, mais Allah par Sa clémence nous a octroyées des droits également, et parfois nous l oublions. Qu Allah te garde chère soeur. Amin

  5. Emilie Oum Kalthoum · décembre 19, 2012

    Salam aleykom Oumeden
    Tu soulèves une question importante !
    Lorsque j’étais enceinte de ma fille, j’ai décidé de ne pas jeûner parce que je ne m’en sentais pas capable, mais aussi parce qu’il faisait très chaud (Marrakech, 50°C) et que la sf avait peur d’un retard de croissance. Eh bien, au bled, ça ne se fait pas ! Je m’en suis pris plein la tête, on m’a même sous-entendu que je n’aimais pas vraiment ramadhan, et d’autres choses pas très sympas… Heureusement que mon mari me soutenait !
    Pour faire taire les mauvaises langues, je suis allée voir une gynéco là-bas, et je suis tombée sur une sympa qui m’a dit que je ne devais pas jeûner, d’autant qu’il faisait trop chaud, et surtout avec le soupçon de retard de croissance ! Mais elle nous a raconté qu’une femme enceinte était venue la voir au bord de l’évanouissement et qu’elle ne voulait pas cesser de jeûner !
    Cette année j’ai jeûné malgré l’allaitement parce que je m’en sentais capable et que ma fille avait 8 mois et était donc diversifiée. Mais si j’avais été au tout début de l’allaitement, je ne pense pas que j’aurais jeûné. Allaho a3lem.
    Les mauvaises langues au Maroc m’ont presque fait douter, mais mon mari m’a dit : « Dieu sait que tu aimes ramadhan et que c’est un sacrifice pour toi de ne pas jeûner, donc tu seras récompensée pour ça. » Alhamdolillah.
    Et comme tu dis, Dieu nous a autorisé ça, alors qui sont ces gens qui veulent nous l’interdire ?!

    • Oum Eden · décembre 21, 2012

      Alaykoum salam chere soeur, oui j ai connu ca aussi!

      Ma soeur qui est mariée à un homme d origine marocaine et qui est aussi convertie m a dit alors que mon fils avait tout juste 2 mois et que j etais en allaitement mixte et tendant vers de l exclusif car débuts difficiles, que je pouvais jeuner puisque j avais cette béquille du mixte.

      Mais moi voulant faire mon maximum pour etre en exclusif, j ai jeuné qd mm les 15 premiers jours c est vrai (besoin intense d etre dans l esprit de ce mois sain suite au décès de mon papa 10 jours plus tot) MAIS pas les quinze derniers car je sentais Eden plus demandeur car pic des 3 mois et les compléments augmentaient…

      A croire qu on gagnerait qq chose à jeuner et allaiter, en tant que maman wonderwoman!…

  6. sorcieredulogis · décembre 19, 2012

    Comme d’hab, j’ai appris un nouveau truc. Il est cool ce passage sur l’allaitement mine de rien, c’est très favorable à l’entente dans le couple, à la santé et le bien être du bébé 🙂

  7. Pingback: Revue de presse du web - 22 décembre 2012 - M.M Blog – Materner avec un grand Aime
  8. Mahdiya · décembre 23, 2012

    Salam aleykoum.

    Tu le sais je partage ton avis. ici comme toi, je commence à dire non des fois à ma fille parceque là je n’est pas envie, que je suis occupée, parfois je lui demande aussi si elle ne peutr pas attendre car on va manger, ou la par exemple je lui est donné un petit biberon de lait et miel pour patienter, parcequ’elle à tété il y a peu et qu’en ce moment les tétées sont parfois un peu douloureuse, bref elle à 20 mois et je resszent en mois que j’aimerais que d’ici quelques mois, elle tète moins, voir plus, mais je ne la forcerais pas. comme pour le cododo, j’éspère réussir à l’aider à passer dans sa chambre en douceur, et pas brusquement, et surtout temps qu’elle en auras besoins, comme le sein, je ne me vois ps lui interdire de nous rejoindre la nuit.

    Bref tu as raison ma belle, la rigidité n’est pas une bonne chose et l’islam nous apprend que l’éxcès en toute chose est néfaste.

  9. Sana · janvier 1, 2014

    Bonjour les filles,

    J’aurai une petite question sur l’allaitement au Maroc. Voilà je suis une française convertie et mariée à un marocain. J’allaite exclusivement ma fille de 4 mois. Mais dans 2 mois nous allons partir tous les 3 habiter à Marrakech. C’est super mais j’ai peur d’être gênée dans la poursuite de l’allaitement car dans un premier temps inchaallah nous serons dans sa famille le temps de trouver quelque chose. Et puis je me pose beaucoup de questions pour les sorties avec bébé. Ici en France, pas de souci , à l’extérieur de la maison , si elle a faim je me cale discrètement dans un café ou dans la voiture. Je suis pudique alors je prends toujours un petit lange pour cacher mon sein. J’imagine mal faire ça devant les marocains à la maison comme à l’extérieur. Du coup je compte passer les 2 prochains mois avant notre grand départ à la sevrer histoire de passer à l’allaitement mixte et pouvoir faire téter bb le matin et le soir en privé dans la chambre. Ça m’ennuie un peu tt ça car ce n’est pas l’intérêt de l’enfant qui prime ici mais la culture du pays je crois. Quels conseils pouvez vous me donner svp ?

    • emilieoumkalthoum · janvier 7, 2014

      Assalam aleykom Sana,
      Je suis aussi Française convertie et je vis au Maroc, entre Marrakech et Beni-Mellal. J’ai allaité ma 1ère fille presque 2 ans, et j’allaite toujours la 2e de 5 mois sans souci.
      Je porte le jilbab et personne ne voit ma poitrine : avec un jilbab d’allaitement, pas de problème. Dans ma belle-famille, j’ai une grande robe pyjama qui se déboutonne et un grand foulard, donc là aussi pas de souci.
      L’allaitement mixte, ça signe la fin + ou – proche de ton allaitement, donc réfléchis bien.
      Tu peux me contacter si tu veux : emilie.lily@hotmail.fr
      On pourra même se voir sur Marrakech in sha Allah ^^

  10. Jumanah · août 20, 2014

    As salamou aleykoum mes chères soeurs
    barak a Llahu fikounna pour cette article et les commentaires cela me tranquillise et me rassure. C’est vrai que beaucoup de monde se mêlent de l’allaitement maternel alors que ceci est un choix personnel et de couple. On me casse beaucoup les pieds là dessus car mon fils à 10 mois et tête plus quil ne mange. Je ne suis pas pressée quant au sevrage pour sa santé et son bien être donc de temps a autre rappeler auelques versets ne font pas de mal et nous colle la paix quelques temps. Surtout que l’an dernier j’ai perdue ma fille le sevrage a été violent mais les gens ne comprennent pas cela. J’aimerais bien discuter avec vous si vous passez par là je vous laisse mon adresse: djoumfoul@hotmail.fr
    bisous mes perles.
    Jumanah

  11. konaté · mars 27, 2015

    Alhamdou lillah j’ai été édifié car mon 1er garçon doit être sevré ce moi ci.beaucoup de frères et soeurs ont vraiment cette difficulté de la durée du sevrage car certains estiment que 9 mois de grossesse sont inclus dans les 2ans.je voudrai que vous en parlez et levez la nuance.
    qu’Allah vous bénisse.

  12. Loulou · avril 22, 2015

    As salam alaykounna mes très chères soeurs,
    je n’ai pas le même souci que vous, mon souci est que j’ai un fils de 30 mois Masha ALLAH, mais il ne veut pas arrêter l allaitement c est une torture pour lui quand e lui explique que non, il me fend le coeur, je ne sais pas comment faire pour le sevrer, des idées les soeurs?

    • Jumanah · janvier 31, 2016

      As Salam alaykoum oukhty comment vas-tu ?? Ou en es-tu avec ton fils? Le sevrage s’est bien passé ??
      Fi amaniLlah
      Jumanah

  13. mariem · janvier 30, 2016

    salam
    j’ai allaité ma premiere pendant 15 mois, elle a arrété de téter au dernier mois d grossesse. Je lui ai reproposé mais elle n’en voulait pas, meme apres la naissance de bb2. J’aurais tellement aimé l’allaiter plus longtemps car pour bb2 j’ai fais 2 ans 1/2
    Qu Allah vous facilite et les preserve

  14. Mame Diara · février 11, 2016

    Salam aleykoum
    Merci pour ce bel article qui me comforte dans mon choix. Mon fils a 28 mois et des gens se permettent de nous juger sa me fait mal pour lui. Évidemment l’allaitement na plus rien a voir avec quand il était plus petit. c’est un enfant plein de vie et qui parle très bien. Al HamdouliLah pour ce don vraiment. Allaiter est quelque chose de magnifique. Les bienfaits sont impressionnants, nutrition, immunité, psychisme, intellect et j’en passe. Si vous vous voulez les études vous trouverez sur le site de la Leche League.
    Ne vous laissez pas faire écoutez votre coeur. Qu’ Allah vous bénisse mes soeurs, vous et vos familles

  15. Mooniaz · avril 9, 2016

    Assalam alaikoum
    Barakallah fiki pour ce bel article.
    Ici mes jumeaux de 27 mois tètent encore beaucoup. Pareille beaucoup me demandent quand j’arrête. Ils tètent le jour, la nuit. Et j’aurais vraiment souhaité diminuer les tétées avant le ramadan car je n’ai pas pu jeûner depuis ma grossesse. Mais les debut n’ont pas été simples avec une grossesse compliquée. Une naissance prématurée. Maladie et décès dans la famille proche. Enfin la tétée ici ne nourrit pas juste le corps mais permet beaucoup de rassurer. Je sens qu’ils en ont encore besoin. Cependant je me demande si après les 2 ans d’allaitement « complet » si on allaite encore il est possible de ne pas jeûner en cas de besoin (je bois beaucoup en allaitant). Enfin j’appréhende un peu le fait qu’ils ne soient toujours pas sevrés a l’approche de Ramadan.

    • Jumanah · avril 9, 2016

      As salam alaykoum chère sœur
      Je n’ai pas eu de jumeaux mais j’ai allaité durant un ramadan et ma sha Allah c’est pas si difficile. Il faut surtout beaucoup boire d’eau pour permettre l’hydratation et les montées de lait et ça ira in sha Allah
      N’ai crainte Allah facilite tous pas en sa direction

  16. Hanane · juin 25, 2016

    Salem!
    Je sais que le post date un peu mais je commence à craquer avec ma fille. Elle a bientôt 21 mois et est toujours allaitée al hamdoulilah. Mais depuis quelques semaines c’est de plus en plus difficile car elle réclame de plus en plus souvent et se réveille également de plus en plus souvent pour téter. Je fais du cododo mais là ça devient trop fatiguant de se réveiller parfois toutes les demies-heures. Je ne sais plus quoi faire car je ne veux pas la sevrer tout de suite mais là je sens que je suis au bord de l’épuisement et du coup je commence à sérieusement perdre patience et à la gronder de plus en plus. Du coup elle ne comprend pas et hurle et s’énerve quand je lui dit que ça suffit qu’elle a assez tété et que maman est très fatiguée. Je suis preneuse de conseils si vous en avez

    • mame diara · juin 25, 2016

      Salam aleykoum Hanane,
      J’ai remarqué avec mon fils que le gronder et vouloir le faire moins téter à l’effet inverse. donc plus facile à dire qu’à faire mais essaye de te détendre et de lui expliquer calmement. Je sais que c’est dur pour toi en ce moment mais c’est normal, et tu peus déjà être fière de toi pour tout ce que tu as donné a ta fille. Courage ma soeur et souviens toi en règle générale que le stress des parents ressurgit toujours sur l’enfant. Essaye de te faire aider par ta famille, que tu ais plus de moment a toi, c’est important.
      Prend soin de toi et d’elle. BarakAllah oufik

    • oumoul ba · juin 25, 2016

      as salam alaykoum oukhty
      nous pouvons en discuter par mail si tu le souhaites in sha Allah et tenter de trouver une solution
      moi je suis a plus de 35 mois d allaitement pour environ 52 mois de mariage ma sha Allah… c’est du boulot lol!!!

    • Oum Ibrahim · juin 26, 2016

      Salem alkm wa rahmatullah wa barakatuh, c peut être un pic de croissance qui lui arrive ? Le co dodo c’est seulement en ce moment que tu le fais où tout le temps? Elle est dans son propre lit ou non ? J’ai eus des conseils d’une pédiatre très expérimentée et compétente la seule ayant ces qualités dans ma ville je pense (je suis de Rouen) car je souhaitais détacher petit à petit mon fils du sein car nous sommes très fusionnéls mais comme toi ca m.epuise beaucoup. Il a 14 mois et dort dans le même lit que nous depuis qu il a 6 mois ( voila un mauvais effet du co dodo) car au début il dormait seul dans son lit mais depuis qu il réussi à se retourner seul il faisait des roulé boulet pour atterrir dans notre lit et n’a plus voulu retourner dans son lit ce qui nous a tous mis dans une situation délicate. Jusqu’à y il a de cela quelques jours il ne s endormait que au sein. Ca a été très dur le premier jour lorsque il devait s endormir seul sans le sein pour une sieste il a pleuré pendant 1h sans s arrêter ! Ça me faisait très mal au cœur il s est finalement endormi d épuisement, a mon grand étonnement le soir même il s est endormi tout seul sans réclamer le sein et dans sa chambre !!! Maintenant je ne lui donne plus qu’une tête par jour plutot le matin et je compense le midi par un laitage et à 4h aussi et le soir un laitage ou biberon. Voila si tu as des questions n hésité pas in cha Allah courage et qu Allah facilite

    • emilieoumkalthoum · juin 26, 2016

      Wa aleykom salam wa rahmatollah
      J’ai eu le même souci que toi avec ma 2e : à 20 mois elle ne tétait plus beaucoup la journée mais énormément la nuit (jusqu’à 6 fois). En plus elle prenait mal le sein et me faisait donc mal : du coup, impossible de me rendormir pendant les tétées ! J’avais aussi perdu beaucoup de poids.
      Du coup, je l’ai sevrée. Ça a été difficile je ne te le cache pas. Ça a duré 1 semaine alhamdolillah.
      Attention, je ne te conseille pas de sevrer, juste de ne pas culpabiliser face à ta décision. Car là on ne parle pas d’un petit bout de 2 mois, pour lequel le lait est indispensable. Donc, dans ton contexte, il faut que tu trouves un compromis avec ta fille pour que ce soit vivable pour toutes les 2. Si c’est vraiment trop dur pour toi et que tu te forces jusqu’à en vouloir à ta fille, c’est peut-être mieux d’arrêter ? Mais si c’est important pour toi de continuer malgré les difficultés, essaie de parler en douceur avec ta fille comme le conseille Mame Diara.
      Qu’Allah te facilite quelle que soit ta décision. Amine

      • Hanane · août 21, 2016

        Merci à toutes pour vos réponses. J’ai décidé de tester la méthode de sevrage de nuit du docteur Jay Gordon. C’est la 4ème nuit et j’avoue que ça se passe assez bien. Il y a eu une grosse colère la première nuit. Mais la 2ème et 3ème nuit je l’ai laissé téter sans s’endormir au sein de minuit à 7h lors de ses 2 réveils nocturnes. Et hier pour la 1ère fois je ne lui ai pas donné le sein lors de son réveil à 4h du matin après avoir pleuré 5 mn elle s’est endormie rapidement! Bon je lui parle beaucoup en lui expliquant que maintenant quand le soleil fait dodo pas de tétée mais quand le soleil est réveillée elle a la tétée à volonté. Et elle comprend car elle le répète! Je vous tiens au courant de la suite!

  17. Sabah · avril 6

    Salam ahlikoum ce poste date mais aujourd’hui je suis clairement dans la même situation sauf que ma fille est allergique aux oeufs et aux protéines de lait de vache chèvre et brebis et je dois donc suivre le même régime qu’elle tout en allaitant elle a 26 mois allahouma barik et est toujours aussi accroc au sein elle le prend toute la journée et toute la nuit. Je remercie Allah de m’avoir donné la force pour continuer parce que je suis épuiser car sans manger normalement pas de produits laitiers( et le lait est présent généralement partout) j’ai encore du lait al hamdoulilah
    Je suis son doudou sa tétine et avec ses allergies je n’ose pas lui retirer car je culpabilise
    On patiente in sha Allah kheir
    Merci beaucoup pour cet article qu’Allah te récompense amine

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s