L’ignorance des extrémistes, les extrémistes de l’ignorance.

Voilà déjà plusieurs semaines que cet article me tourne en tête, sans que je ne parvienne à le mettre en forme. Je ne sais pas comment le tourner dans ma tête, alors je me lance directement sur le clavier.

Cette idée m’est venue quand mon homme est revenu de la Mosquée, il y a quelques temps. Il y était allé pour écouter une conférence, et comme à notre habitude, il m’en fit le résumé qui m’a beaucoup ému. Il me semble que c’était sur le comportement du musulman. C’est un sujet qui m’importe énormément depuis que je suis musulmane. C’est peut-être même LE sujet qui me semble le plus important. J’en parle souvent sur ce blog. Mon mari a conclu avec une phrase entendue : « la cause de l’extrémisme est l’ignorance. »

Quand on parle d' »extrémisme », à l’heure actuelle, on pense tout de suite à l' »islamisme ». On a peur d’un homme qui porte la barbe et qui se rend cinq fois par jour à la Mosquée pour y accomplir ses prières rituelles. Aujourd’hui, aux yeux de beaucoup, être musulman pratiquant, c’est être extrémiste.

Je m’indigne beaucoup, et souvent contre cette image, et tourne souvent à la dérision les propos des journaleux qui me débectent.

Cela ne veut pas dire que je ne crois pas qu’il y ait des extrémistes par chez nous. Cela ne veut pas dire que j’excuse les actes affreux commis soi-disant au nom de la religion. Non, cela existe. Même si je reste persuadée que ces actes ont été fait dans l’ignorance totale de notre religion, et qu’ils lui portent atteinte gravement.

Les actes extrémistes sont poussés par l’ignorance, la haine de ce qu’on ne connait pas. Un amas de non-savoir et de non-sens. Je parle là de tous les extrêmes confondus. Je vise également l’extrême-droite, qui agit exactement pareil que les extrémistes « religieux ». Ils agissent en personnes non-civilisées, mus par des sentiments exacerbés de peur, de bourrage de crâne par des personnes qui disent « savoir », de faits exagérés.

Et nous voilà, à l’heure actuelle, où on en arrive. Les faits ne sont plus gonflés par les médias, ils sont exagérément réels : une islamophobie qui ne se cache plus, des musulmans de plus en plus révoltés, l’engrenage sans fin, un parfait serpent qui se mord la queue, et qui tourne sans cesse. Jusqu’où?

Les médias publics ne relayent que les actes « islamistes-dangereux », la réponse de la communauté musulmane se fait par le web, et personne n’arrête ce cercle vicieux de la montée de la haine d’un camp à l’autre.

L’impression qu’il n’y a plus que deux tendances en France : si t’es pas avec nous, t’es contre nous. D’un côté ou de l’autre. Comme un certain Bush. L’axe du bien/l’axe du mal.

C’est oublier tous les autres… Ceux qui ne cautionnent pas cette haine. Ceux qui aimeraient que la paix soit faite. Ceux qui veulent ignorer les actes islamophobes et « islamistes ». Ceux qui, utopiquement, croient encore à une vie possible, tous ensemble.

On ne parle pas des bonnes relations entre nous, de ce qu’ont fait les uns les autres. On ne propose pas de solutions. On continue à rapporter les faits de haine. On continue à se détester de plus en plus. On ne cherche plus à vivre ensemble dans le même pays, qui est le nôtre à tous ; on cherche à prendre le pouvoir et à s’imposer sur d’autres qui ne veulent pas de nos idées. Je répète que je parle des deux extrêmes.

Je rêve encore de paix et d’amour. Mais je rêve seulement. Seulement… Car j’ai perdu l’espoir d’être entendue.

Publicités

13 commentaires

  1. lemiroirdelamya · janvier 3, 2013

    Tu n’es pas la seule à rêver d’une unité sans haine de l’un ou de l’autre, une sorte de voix du milieu. Je suis sûre que beaucoup voudrait avoir ce « troisième choix » et pouvoir tendre la main à l’autre sans avoir peur.
    Heureusement il y a encore des personnes qui sont capables de vivre dans le respect des autres, des jeunes qui parlent entre eux peu importe les religions, des musulmanes voilées qui réconfortent des athées et qui les encourage quand l’espoir tombe. De belles images qu’on trouve, trop rarement, dans les médias et qui pourtant représente l’espoir de vivre en intelligence dans le respect de l’autre et dans son amour.
    Il y a rêver, il y a agir… c’est le bon comportement de chacun de nous qui pourra changer les choses, il ne faut plus tomber dans les pièges des victimisations et des discours faciles mais regarder autour de soi et voir que c’est (encore) loin d’être une majorité.

    • Salwa · janvier 4, 2013

      🙂 Merci de me redonner espoir 🙂

  2. sorcieredulogis · janvier 3, 2013

    😦 Je valide, j’ai déjà entendu des gens parler de musulmans pratiquants comme d’extrémistes. Aujourd’hui pour être un bon musulman modéré, il faudrait manger du porc de temps en temps, ne pas trop aller à la mosquée, bref… y croire mais pas trop pratiquer, c’est débile.

    Je sais pas où est la solution pour apaiser tout le monde… La foi, les petits actes, les blogs comme le tiens. Des trucs si petits face à la toute puissance des média.

    • Salwa · janvier 4, 2013

      Oui voilà, il faut être « intégrée » et pour être intégrée, il faut que nous enlevions le voile, que nous trinquons avec du champagne au nouvel an, et tartinons des rillettes de porc sur notre pain… C’est la seule intégration à leurs yeux… Alors que pour moi, l’intégration, c’est l’acceptation des autres, avec leurs différences…

  3. Natur Écolo · janvier 3, 2013

    Moi ce qui m’agace c’est que les gens qui justifient leur racisme oublient que les chrétiens ont été à l’origine de nombreuses guerres, de chasses aux sorcières, qu’ils obligeaient tout le monde à se convertir à leur religion, que les femmes étaient des sous-êtres humains, qu’elles se voilaient… et j’en oublie!
    Avant de critiquer la paille dans l’oeil du voisin, il faut d’abord voir la poutre dans le sien…
    Pour ma part, je ne juge pas sans connaître.
    J’aime la diversité. Et Dieu aussi.

    • Salwa · janvier 4, 2013

      Oui, exactement… On voit souvent les défauts chez les autres… Jamais sur le pas de sa porte.

  4. Marilyne Mari · janvier 5, 2013

    Mais si des gens pacifiques, y’en a! 🙂 Pas encore beaucoup, mais y’en a, et de plus en plus! 😀

  5. Vervaine · janvier 7, 2013

    Très bel article. Je partage ta déception, moi aussi je rêve d’un monde de tolérance et d’acceptation… Je pense très fortement que la différence fait peur, et tu as tout à fait raison de dire que tout cela est basé sur l’ignorance. Ignorance que l’on entretient de + en + avec un système éducatif défaillant et des médias abrutis.
    De surcroit, en période de crise, on cherche à tout prix un coupable. Le fameux concept du « bouc émissaire ». Cela se remarque de nombreuses fois dans l’Histoire, et le meilleur exemple est celui de l’Allemagne nazi et des Juifs. Il fallait trouver un coupable à une situation économique difficile, et on l’a trouvé. Sauf que les exterminer n’a pas soulagé les malheurs du monde, bien au contraire…
    En France, en ce moment, on cherche des coupables aussi. Les « étrangers », les « musulmans »… Car ils sont bien visibles. Et les discours simplistes plus faciles à comprendre par les foules. C’est si facile !!! Mais tellement faux !
    L’extrémisme chez les Chrétiens existe aussi, mais on en parle si peu… Il a existé aussi, de manière atroce, comme le cite Natur Écolo. Aurait-on oublié l’Inquisition? On oublie trop de choses, on voudrait faire oublier à nos enfants l’Histoire, qui pourtant est la base de notre société. « Connaitre son passé pour mieux construire son avenir ».
    A nous d’essayer de montrer l’exemple par de petits gestes, petits actes… Tout petits mais…l’océan est composé de toutes petite gouttes d’eau !
    Bon courage à nous, utopistes que nous sommes !

  6. Anne O'Nyme · janvier 8, 2013

    Bonjour et merci pour ce billet,

    C’est vrai qu’il est difficile d’accepter les différences, que certaines personnes sont intolérantes face au monde musulman.

    Je pense que nous gagnerions tous à être tolérants et à mieux nous connaître. Je ne suis pas d’accord avec une remarque, moi qui suis athée, je n’attends pas d’un croyant quel qu’il soit de s’adapter et d’ignorer les contraintes de sa religion pour s’intégrer, il ne me viendrait pas à l’idée de faire de la viande le vendredi si je reçois des catholiques pratiquants, pas plus que de servir du porc ou du champagne à un musulman pratiquant.

    Culturellement, j’ai du mal avec le voile pour plusieurs raisons, c’est pour moi un signe religieux extérieur, au même titre que la grosse croix portée ostensiblement, j’ai été confrontée à une femme musulmane qui pendant toute sa période d’essai n’a pas porté de voile, pas plus qu’à l’entretien d’embauche, mais qui s’est mise à le porter dès la fin de sa période d’essai, je me suis sentie démunie, ne sachant pas comment réagir, surtout face à mes employeurs qui m’avaient dit ok pour elle mais pas de voile (elle était à l’accueil de l’entreprise).

    Plusieurs de mes amies musulmanes, m’ont confirmé que le voile était un choix, non une obligation et que leur religion permettait de ne pas le porter si les circonstances de la vie ne le permettaient pas.

    A l’époque, j’avoue que j’ai eu un sentiment de rejet, mais je pense que c’était plus un problème de contexte qu’autre chose.

    En tous les cas votre message me fait du bien, il me conforte dans l’idée qu’il faut apprendre à mieux nous connaître les uns les autres, pour pouvoir vivre ensemble dans la paix. Les extrémistes sont dangereux, qu’ils soient laïcards, ou religieux et quelque soit la religion concernée.

    Je vous souhaite une bonne année 2013, avec la santé et la sérénité nécessaire à tout humain pour savourer le bonheur 🙂

    • Salwa · janvier 8, 2013

      Merci à toi pour tes deux très jolis commentaires sur mon blog aujourd’hui.
      Je n’ai pas le temps de bien me poser pour te répondre, car tu ouvres de jolies discussions. J’espère être rapidement à tête reposée pour te répondre.

      Par contre, je tiens quand même à préciser, quoiqu’en disent des musulmanes : le voile reste obligatoire. Un choix, si l’on veut… Mais une obligation divine. Que les gens extérieurs comprennent ou ne comprennent pas, c’est ainsi.
      Nous ne comprenons pas forcément quel plaisir il peut y avoir à boire du champagne pendant les fêtes… D’autres ne comprennent pas notre plaisir d’obéir à Dieu en nous voilant. C’est un fait.
      Dire qu’il n’est pas obligatoire suivant certaines circonstances, c’est arrangé la religion suivant ses faiblesses. Il vaut mieux dire, je pense « je ne me sens pas apte à porter le voile, que Dieu me pardonne. » plutôt que de se chercher des excuses qui n’en sont pas.
      Pour l’anecdote avec cette jeune femme embauchée, tout dépend de ses intentions : elle n’a peut -être pas cherché à blesser qui que ce soit en se voilant juste après sa période d’essais. Il y a des « révélations » qui font que c’est comme ça et pas autrement… Elle s’est sentie prête et elle l’a fait, c’est ainsi que je le vois…

      Quand le voile cessera d’être accusé de mal-être d’autrui, tout le monde ira mieux. On en a fait un objet qui rend mal-à-l’aise ceux qui ne CHERCHENT PAS à le comprendre 😉

      Pour les autres, pas de soucis à priori, au vu de mon entourage 🙂

      (Je suis bénévole dans une association où aucune religion n’est « représentée », et mon voila n’a jamais posé un quelconque problème… Peut-être parce que c’est une association très ouverte et respectueuse des êtres humains?)

      • Vervaine · janvier 8, 2013

        Je pense que ce n’est pas sur cet article que le commentaire est le mieux placé, mais je rejoins Anne sur la perception du voile par la petite occidentale d’origine chrétienne que je suis. Pour moi aussi, voir une femme voilée me fait toujours « quelque chose », que je ne saurais expliquer.
        Je suis cependant assez lucide pour savoir que c’est ma propre ignorance sur ce vêtement et mes préjugés occidentaux qui en sont la cause. Pour moi, cela représente une certaine forme de soumission, mais qui m’a mis cela dans la tête? Il n’y a qu’à regarder les peintures de toutes nos vierges dans les églises pour voir que celles-ci sont voilées, ainsi que les religieuses catholiques encore aujourd’hui. Maintenant, je pense que c’est plus un signe d’humilité, à voir ce que dit Salwa. Mais je pense que beaucoup d’occidentaux s’en font une image erronée, à commencer par moi ! 😉
        Et c’est vrai que l’on peut le voir comme une forme de soumission, surtout si des journaleux nous rabattent les oreilles de soi-disants maris qui obligeraient leurs femmes à se voiler. Mais les femmes catholiques devaient se voiler pour entrer dans les églises il n’y a pas si longtemps, et ma grand-mère ne sortait jamais sans mettre sa mantille. Elle considérait une femme nue-tête comme une fille de « mauvaise vie ». Donc bon, regardons-nous un peu avant de critiquer les autres… 😉
        Je pense que si j’ai cette vision du voile, c’est peut-être aussi lié à un certain féminisme, qui a malheureusement mélangé plusieurs symboles. Pour comparer avec d’autres sujets que tu développes dans ce blog, c’est un peu comme l’allaitement: on a voulu faire croire aux femmes que c’était de l’asservissement, alors que c’est -aussi- une forme de liberté. A partir du moment où l’on en est consciente et que l’on peut choisir. Toute la différence est là, je pense.
        Et merci à toi pour me faire ouvrir les yeux et me poser des questions sur ma perception de ces choses.
        Et pour l’anecdote: j’ai moi-même porté le voile lors de voyages dans de belles contrées lointaines (Salwa, si tu veux, je t’enverrai une photo!) et cela ne m’a pas dérangé du tout. C’était le respect indispensable au séjour dans un pays qui n’est pas le mien.

  7. Lolote HD · janvier 11, 2013

    Tu vois, je n’avais pas lu ton article, mais les grands esprits se rencontrent comme on dit. Catholique et musulmane et pourtant on arrive à s’entendre sans problème. Quel dommage que tant de monde soit si intolérant, et comme tu le dis si bien, si ignorant…

  8. May · février 8, 2013

    Mon mari et moi, nous avons plus ou moins les mêmes pensées que toi sur ce sujet. En fait, on subit une instrumentalisation de notre société. En fait, il a toujours fallu un bouc émissaire. Il y a eu les juifs, les communistes, etc.. Actuellement, en France, les boucs émissaires sont les musulmans et les roms. Ca rappelle vaguement quelque chose..

    Il existe du monde qui ont tout intéret à détourner l’esprit des gens des vrais problèmes, pour arriver à leurs propres fins. Quels sont les vrais problèmes? Le chomage, la dette nationale, le système globale de cette société (c’est-à-dire les banques, le fait de jouer avec de l’argent virtuel pour faire des profits allant jusqu’au crash boursier..), etc, etc… Enfin, j’imagine qu’il y a plein de vrais problèmes que j’ignore carrément, puisque justement, on ne nous en parle pas.

    Comment détourner l’attention des gens des vrais problèmes? On les pousse à la bêtise, en leur donnant des programmes télévisés complètement stupides pour bien abrutir leur cerveau. On en profite aussi pour leur balancer des messages bien ciblés sur les choses à aimer ou détester. C’est connu. Si on rabâche je ne sais combien de fois une idée, les gens se mettent à croire que c’est leur propre idée, et que c’est LA vérité.

    On lance un bouc émissaire. Comme ça, les gens sauront vers qui diriger leur colère quand leur vie sera insupportable. Et surtout pas du côté de ceux qui pourraient vraiment changer leur problèmes…

    Bref.

    Je pense que notre rôle à nous, musulmans, c’est de ne pas prendre acte de tout cela. Nous avons un champs d’action.

    Comme tu le dis, c’est le bon comportement. Prendre exemple sur notre prophète, paix et bénédiction sur lui. La façon dont il se comportait avec les non-musulmans. Il était juste, honnête, doux, accueillant.

    C’est ce qui m’a attiré vers l’Islam. Une poignée d’amis musulmans lorsque j’étais adolescente. J’ai aimé leur droiture, leur accueil, leur générosité, leur ouverture, leur soutien.

    A nous de nous comporter ainsi avec tous les non-musulmans. C’est la seule façon je pense de leur ouvrir les yeux, incha Allah. Même si l’action est toute petite, même s’il s’agit d’un seul sourire à une caissière dans une énorme file d’attente au moment de payer.

    Nous pouvons agir ainsi tous les jours. Qu’Allah nous aide. Amine

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s