Rapidité

Comme un plat préparé lentement, mais avalé en un rien de temps. Comme l’attente de ce gâteau qui dégage son odeur délicieuse pendant sa cuisson, et sa dégustation qui n’a pas eu le temps d’être appréciée. Comme cette surprise si longuement attendue, et ce papier cadeau trop vite déchiré. C’est un peu tout ça, un mélange de sentiments. Je n’aborde pas souvent le sujet, parce que je sens qu’on ne me comprendrait pas. 10Lunes l’a fait admirablement, et j’ai compris que je n’étais pas la seule, que j’avais également le droit à ce sentiment de « truc qui manque ».

Oui, j’ai accouché en 40 minutes pour ma fille, et non, ça ne m’a pas plu, cette rapidité. Pas eu le temps de prendre conscience, pas eu le temps de me reposer, pas eu le temps. Et ce petit temps, me manque.

Oui, il y a eu un prétravail pendant 48h, auparavant, mais pas assez pour que je puisse être dans ma bulle, faire mon cocon, et m’abandonner à la douleur, à l’ailleurs, à autre chose. Pendant deux jours, des contractions espacées de plusieurs heures… Je savais que j’étais sur la fin, de toutes manières, à 10 jours du terme, je ne pouvais qu’être sur la fin… Ces contractions qui me surprenaient dans mon élan, me rappelait qu’un bébé allait sortir, mais me laissait à nouveau seule avec ma vie qui reprenait son cours, mes enfants qui se disputait, ma voisine qui me demandait de la dépanner d’un oeuf…

Trop court. La poche des eaux a percé, et là, j’ai vraiment réalisé que c’était une autre partie qui se jouer. Les contractions se sont enchaînées sans pause, sans souffle. Et je suis entrée en phase de désespérance quasiment tout de suite. Pas eu le temps d’apprécier. Pas eu le temps de penser à mon bébé. Je ne pensais qu’à ces vagues, à ces spasmes, à ces trucs qui se passaient en moi. Pas eu le temps. Et surtout, pas eu le droit de dire que c’était « trop rapide », parce que « toi, t’as eu de la chance ».

Oui, bien sûr que j’ai eu de la chance, comparée à d’autres… Ou alors, est-ce là qu’on se trompe? On compare ce qui est incomparable : deux ressentis différents de deux situations différentes.

J’ai accouché trop vite… et il me manque quelque chose.

El Hamdoulilleh, je suis heureuse de ce qui s’est passé, et à ce rythme, je n’aurai pas tenu une minute de plus… Mais il n’en reste pas moins, qu’il me manque un tout-petit quelque chose. Même ne serait-ce qu’une heure, avant histoire d’être au taquet avec mon bébé… Et aujourd’hui, je prends le droit de le dire : oui, j’aurai voulu un accouchement un peu plus long!!!

Publicités

6 commentaires

  1. emilieoumkalthoum · juin 26, 2013

    J’ai moi aussi aimé l’article de 10Lunes et les 1ères réactions qui ont suivies. Les suivantes n’étaient pas toujours bonnes, mais bon il fallait s’y attendre vu le sujet.
    Je comprends carrément. Perso, j’ai accouché en 7h pour ma fille et je n’aurais pas voulu que ça soit plus long, lol. Mais je conçois qu’un accouchement qui dure 2 ou 3h puisse être vécu comme trop rapide. Et le + difficile comme tu le dis, c’est que c’est hyper tabou de dire que c’était trop rapide.
    Espérons que le prochain durera, disons, 5h (faut pas abuser non plus ^^).
    Et j’aime bien la comparaison avec le gâteau. Je trouve que l’accouchement (quand il se passe bien surtout ^^) c’est vraiment ça. Sur le moment c’est extrême, intense. Et puis, retour à la réalité, comme si ça n’avait été qu’un rêve. En fait, c’est une drogue l’accouchement, lol.

  2. sanaa iman · juin 26, 2013

    Salam Salwa,
    Je lis et je comprends. Le manque que tu décris. Après 3 césariennes et aucune contraction, j’ai concrètement eu du mal à associer l’enfant qui dansait dans mon ventre à ce petit être qu’on me présentait froidement et rapidement au terme d’une opération froide et rapide dans un endroit froid et stérilisé… La vie prenait ici, « on » m’a donné 3 enfants. Je suis devenue la mère de chacun d’eux petit à petit, au fil des nuits et des nuits qu’ils passaient sur mon ventre. Nous avons retissé le cordon que l' »on » nous a coupé froidement et rapidement…
    AlhamdouliLlah, ils vont bien et je n’aurais jamais pu entendre leurs pleurs et sentir leur chaleur sans ces opérations froides et rapides… Dieu est grand.
    Salam.

  3. lucie oum salem · juin 26, 2013

    salam alaykum okhti,

    c’est vrai que c’est très court subhanallah 40 min !! pour mon 2 eme j’ai bien vecu les 2 heures al hamdulillah.

    bon ben pour rattraper ce petit gout de manque , tu n’as plus qu’à faire un 4eme inch Allah LOL !

    boussa, fiamanillah

  4. oumeden · juin 26, 2013

    Salam alaykoum wa rahmatoullah, oh comme je te comprends hbibati!

    Je me refais souvent l accouchement dans mes pensées… J en ai envie, mais surtout besoin!

    Que dire de mon mari alors, à qui je disais au téléphone, «  »prends ton temps pour rentrer t inquiète pas c est le début! » » Hihi.
    Mon mari arrive, m entends crier au bout du couloir, on part, 10min à peine après, arrivés à la maternité, 18min encore après… Éden est parmi nous.
    Masha Allah.

    Donc je comprends tout à fait ton ressenti.

    Gros bisous.

  5. sandrine · juin 28, 2013

    j’aurais pus écrire ces mots, j’ai accouché de mon deuxième en 30 min (le temps d’arriver à la maternité) et j’ai la sensation d’avoir « expulsé » mon fils…. beaucoup de mal a mettre du lien entre nous au début… pour mon troisième, j’ai eu 43 HEURES DE TRAVAIL!!! là, c’était un peu long….

  6. Oum L. · juillet 4, 2013

    Assalam alaykum
    C’est vrai qu’on ose jamais se plaindre d’un accouchement « rapide » comparé aux histoires de trèès longs accouchements que l’on entend… J’ai moi-même ce sentiment de ne pas avoir vécu mes accouchements (le 1er en 1h le 2e en 30minutes, failli accoucher dans la voiture o_0), tellement rapides qu’ils sont traumatisants. Là j’en parle et j’ai le cœur noué rien que d’y penser… Pourtant les sage femmes me disent toujours que ce sont les meilleurs accouchements (ben oui elles n’ont presque rien à faire!)
    Puis on se reprend, on remercie Allah qu’en fin de compte maman et bébé sont en bonne santé ^^ et on efface ces mauvaises pensées de notre esprit !

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s