غزة Gaza

20140711-090840-32920153.jpg
Parce que continuer à écrire ici, sans rien dire serait indécent, parce qu’on ne tourne pas une page sur les horreurs commises.
Parce que, oui, la vie continue, mais qu’elle est forcément un peu entaché…
Comment imaginer que l’on se réveille en douceur, caresser par les rayons du soleil ou le bruit de la pluie, alors que là-bas, ce sont les bruits des bombardements qui ont hanté leurs nuits et accompagnent leur journée. Dormir? Alors d’un œil… S’apprêtant à courir en entendant les bombes siffler.
Imaginer un bébé terrifié, un enfant paniqué, une mère effondrée.
Imaginer une jeune fille sur le point de se marier. Imaginer une femme sur le point d’accoucher. Parce que là-bas aussi les jeunes gens veulent être heureux, se marier et avoir des enfants…
Comment vivre dans un pays en guerre.
Je me souviens d’un prof d’histoire qui nous disait « nous sommes des générations privilégiées : nous ne connaissons pas la guerre. »
Il se trompait, ce n’est pas notre génération. Notre génération est ensanglantée par les crimes commis à travers le monde. Nous sommes pour le moment, privilégiés, par rapport à notre situation géographique, mais pas par rapport à notre époque.

Se taire? Passer sous silence? Hurler? Crier? Manifester?
Non, la prière est mon seul espoir…

Nous sommes privilégiés, mais notre apparente sécurité sera certainement une preuve contre nous, si nous ne faisons rien pour eux…

Quand j’entends ou lis ce hadith, je pense sans cesse au peuple Palestinien :
« La grandeur de la récompense va de pair avec la grandeur de l’épreuve. Allah , quand Il aime un peuple, l’éprouve. Celui qui accepte l’épreuve avec abnégation aura la satisfaction d’Allah, et celui qui lui oppose son mécontentement,Dieu sera mécontent de lui »
[Hasan : Rapporté par at-Tirmidhi (n. 2398) et Ibn Mâjah (n. 4021) de Anas . Il a été authentifié par Al Albani dans as-Sahîhah (n. 146)].

Quand je vois comment les médias français minimisent cette affaire, jusqu’à aller traiter de désinformations, l’info qui arrive de là-bas! Quand je vois Hollande soutenir Netanyahou et lui envoyer sa compassion (je remercie encore Dieu, pour ne plus voter pour des systèmes aussi pourris, hypocrites, et calculateurs!), je me dis qu’on aura notre part de responsabilité.

Que Dieu les assiste, les récompense. Qu’Il détourne le cœur des agresseurs vers l’obéissance d’Allah. Que Dieu libère la Palestine. Que Dieu unisse les musulmans pour que « plus jamais ça… »

À Gaza, à la Palestine, à la Syrie, à la Birmanie, à la Chine, à Centrafrique… À tous les pays où la guerre entraîne des musulmans et où être musulman est un crime… Là-bas aussi, c’est Ramadan. Mais ce n’est pas un mois d’insouciance et de retrouvailles… Mais plutôt de funérailles.
N’oublions pas que les invocations des jeûneurs sont exaucées. Alors, chaque jour, dans nos prières, soyons unis pour eux tous…
Que Dieu bénisse votre jeûne, vos actes.

Publicités

13 commentaires

  1. Emilie Oum Kalthoum · juillet 11, 2014

    Assalam aleykom
    Baraka Llaho fiki pour ce rappel oukhty. Effectivement, nos invocations sont notre meilleure arme : profitons-en durant ce mois béni.

  2. chouke · juillet 11, 2014

    Entièrement d’accord avec toi pour ce qui concerne ces guerres.
    Mais pas d’accord en ce qui concerne ton hadith, car Dieu ne veut pas éprouver l’homme, tout simplement parce qu’il n’aime pas voir ses enfants souffrir. En revanche,Dieu laisse l’homme libre de ses choix, en espérant que celui-ci se tourne vers le bon choix et vers le Père.
    Pour ce qui concerne Israël et Gaza, n’ayant pas toutes les cartes en mains……la vraie question: quand est-ce que ces gens arrêteront de se taper dessus et de se faire souffrir, car c’est clair qu’ils agissent contre la volonté de Dieu.
    Nous devons effectivement être en union de prière afin que ces hommes se tournent vers la Lumière.

    • Salwa · juillet 11, 2014

      Ma chère Chouke,
      J’apprécie beaucoup de dialoguer avec toi, même si parfois j’en perds un peu la tête…
      Je refuse de débattre sur cet article car cela me semblerait manquer de respect aux victimes.
      Cependant que tu sois ou non d’accord avec un hadith m’importe au final peu. Que tu saches (mieux qu’un Prophète) ce que Dieu fait et pourquoi Il le fait, n’ait pas de mon ressort.
      De mon point de vue et de ma façon de vivre ma religion : je crois en ce hadith malgré toutes les paroles que tu veuilles y mettre.
      Et je crois très fortement aux épreuves que Dieu nous envoie : car nous y sommes tous confrontés.
      À partir de là, tu peux donner ta version édulcorée, si cela te fait plaisir. Nous avons aussi dans le Coran un verset qui dit (traduction approximative) quelque chose comme « les épreuves viennent de vous », cependant il y a de la science derrière pour séparer quelles sont les épreuves de Dieu et qu’elles sont celles qui sont le résultat des hommes… Et je rajouterai Allahou A’lem (Seul Dieu sait).
      Je trouve juste dangereux d’affirmer sans aucun doute comme tu le fais, ce que Dieu fait…

      • chouke · juillet 13, 2014

        Ma chère Salwa,

        je vais commencer par ce lien que je t’offre volontiers. désolée pour le style,pas vraiment ma tasse de thé d’habitude, mais là pour le coup ça me parle vraiment!

        Je te fais donc perdre un peu la tête??? pourquoi donc? En tout cas, ce n’est pas mon but.

        La seule chose que je sais vraiment de Dieu, c’est qu’il est paix, amour et pardon, et qu’il aime tous les hommes. pour le reste : « Les voies de Dieu sont impénétrables » et elles sont clairement difficiles à comprendre lorsqu’on est touché par un drame absolument incompréhensible (j’en ai été malheureusement un témoin privilégié, et c’est justement ma foi en Dieu qui m’a permis de survivre).
        Ce que je voulais vraiment dire , en fait, c’est que les hommes sont libres d’agir, Dieu nous laisse cette liberté, ce qui fait dire aux athés que Dieu ,ne peut exister puisqu’il laisse des drames et des guerres se faire.

        mais comme je l’ai dit à une amie musulmane sur Facebook, si Dieu existe, le Malin aussi existe, et je pense que malheureusement tous ces drames et guerres sont le fruit du malin. Et comme le malin est vicieux et menteur, il peut manipuler à souhait des esprits fragiles/malades. Car ces hommes sont malades pour le moins.. Et nous devons nous unir en union de prière interreligieuse, et en actes chacun de son côté, pour aider Dieu à combattre le mal.

        Et je ne vois pas ce qu’il y a de dangereux à dire que Dieu est paix, amour et pardon et qu’il aime tous les hommes, quelque soient leur croyance.
        Cependant, je sais que ces hommes risquent leur âme en agissant ainsi contre la volonté de Dieu, à moins qu’ils ne voient un jour la lumière et ne se repentent sincèrement. Il devront un jour payer pour ce qu’ils font.

        Maintenant, comme me dit mon cher époux, quand je lui parle d’Hitler ou de Staline par exemple: « Ce n’est pas à moi de le juger, Dieu jugera »

        • Salwa · juillet 14, 2014

          Alors là oui, je te rejoins.
          Bien sur que le diable existe! Preuve en est de la dérive du monde actuel (et passé, d’ailleurs). Mais il n’existe que parce que Dieu l’a voulu. Et Dieu est Puissant sur toutes choses.
          Le diable en lui-même n’est-il pas une épreuve pour les hommes, et cela distinguera les croyants des autres? Ne pas sombrer dans la tentation du diable, n’est-il pas une épreuve? Et de qui cela nous vient-il?

          Bien sur que Dieu est Amour, comme Il est le Miséricordieux, le Pardonneur, le Savant, le Sage.
          Rien ne va en contradiction.

          Pourquoi les épreuves ont-ils touchés tous les Prophètes et les Messagers?

          Le discours est un peu contradictoire… Parce que tu as l’air de penser que les épreuves n’arrivent aux hommes que par leur propre volonté…
          Mais dans la foi chrétienne : Jésus (sur lui la paix) n’est il pas mort crucifié?
          Pour nous, musulmans, non. Il n’est pas mort crucifié, Gloire à Dieu. Mais pour les chrétiens si… Si je suis ton raisonnement : cette épreuve terrible serait le fruit d’erreurs commis par lui??????????!!!!!!????
          Pour nous, Jésus (Paix sur lui) n’est pas crucifié et est toujours vivant auprès de Dieu et quelle formidable récompense après ce qu’il a subi sur Terre!
          Lui, mais également tous les autres Prophétes. Ce sont des hommes qui ont subi des épreuves plus grandes que tout ce qui touche le monde actuellement.
          Alors pourquoi des épreuves si ce n’est que pour renforcer leur foi en Dieu, leur désir de propager la parole d’un Dieu Unique?

          Non, vraiment, je ne comprends pas ta logique.
          Le diable est là pour faire douter, nous faire douter de notre propre foi! Mais c’est un malin et lui-même croit en Dieu!

          Ce qui est dangereux (à mon sens) dans ton commentaire précédent, ce n’est pas de dire que Dieu est amour. Mais de dire Dieu « non! Dieu ne veut pas ci ou ça! » Si une chose arrive, elle arrive par la volonté de Dieu.
          Les hommes ont besoin de se réformer, oui!!! Les hommes ont besoin de se retourner sur les bases de leur religion, oui!!!
          Mais une chose n’arrive que par la volonté du Tout-Puissant qui l’a créée.
          Et cela, rien ni personne ne me fera démordre le contraire.
          La vie d’ici-bas est remplie d’épreuves. Et comment accèderons-nous à son Paradis sans mérite??????

          • chouke · juillet 14, 2014

            Oui, Jesus est mort crucifié pour racheter les péchés des hommes.
            Ce qui lui arrive n’est pas le fait d’erreurs commis par lui, mais la conséquence de la vénalité des puissants de l’époque et des pharisiens. Car les pharisiens, voulaient suivre les dogmes à la lettre, le plus important pour eux. La compassion, la charité et le pardon étaient bien secondaires. Et Jésus leur a dit que ce n’est pas comme cela qu’on entre dans le royaume de Dieu, mais en aimant son prochain. Suivre les dogmes mécaniquement ne rime à rien. En revanche, être sincèrement repentant quand on a fait quelque chose de mal, mène à Dieu. C’est d’ailleurs à cela que sert la confession chez les chrétiens.

            D’ailleurs, à sa mort, Jesus a dit Père pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font.- Luc XXIII, 34.

            De même avec le voleur qui l’a reconnu comme étant Dieu et qui s’est repenti:
            « On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus.
            Lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche.
            Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.
            Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l’élu de Dieu!
            Les soldats aussi se moquaient de lui; s’approchant et lui présentant du vinaigre,
            ils disaient: Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même!
            l y avait au-dessus de lui cette inscription: Celui-ci est le roi des Juifs.
            L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant: N’es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous!
            Mais l’autre le reprenait, et disait: Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation?
            Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes; mais celui-ci n’a rien fait de mal.
            Et il dit à Jésus: Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne.
            Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. » Luc 23-43

            Maintenant, effectivement tout doit certainement être relatif au mal que l’on a fait, et là je ne saurai répondre, car ce n’est pas à moi d’en juger.

            Jésus n’a pas reçu de récompense, il est Dieu, fils de Dieu, est venu sur terre pour nous sauver, et à sa mort, est retourné vers Le père, tel que le dit notre profession de foi ou Credo:

            Je crois en Dieu,
            le Père tout-puissant,
            créateur du ciel et de la terre ;
            et en Jésus-Christ,
            son Fils unique, notre Seigneur,
            qui a été conçu du Saint-Esprit,
            est né de la Vierge Marie,
            a souffert sous Ponce Pilate,
            a été crucifié,
            est mort et a été enseveli,
            est descendu aux enfers,
            le troisième jour est ressuscité des morts,
            est monté aux cieux,
            est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
            d’où il viendra juger les vivants et les morts.
            Je crois en l’Esprit-Saint,
            à la sainte Eglise catholique,
            à la communion des saints,
            à la rémission des péchés,
            à la résurrection de la chair,
            à la vie éternelle.
            Amen.

            2eme version:

            Je crois en un seul Dieu,
            le Père Tout-Puissant,
            Créateur du ciel et de la terre
            de l’univers visible et invisible.
            Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
            le Fils unique de Dieu,
            né du Père avant tous les siècles
            Il est Dieu, né de Dieu,
            Lumière, né de la Lumière,
            vrai Dieu, né du vrai Dieu,
            engendré, non pas créé,
            de même nature que le Père,
            et par Lui tout a été fait.
            Pour nous les hommes, et pour notre salut,
            Il descendit du ciel ;
            par l’Esprit Saint,
            Il a pris chair de la Vierge Marie,
            et S’est fait homme.
            Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
            Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
            Il ressuscita le troisième jour,
            conformément aux Écritures,
            et Il monta au ciel ;
            Il est assis à la droite du Père.
            Il reviendra dans la gloire,
            pour juger les vivants et les morts ;
            et son règne n’aura pas de fin.
            Je crois en l’Esprit Saint,
            qui est Seigneur et qui donne la vie ;
            Il procède du Père et du Fils ;
            avec le Père et le Fils,
            Il reçoit même adoration et même gloire ;
            Il a parlé par les prophètes.
            Je crois en l’Église,
            une, sainte, catholique et apostolique.
            Je reconnais un seul baptême
            pour le pardon des péchés.
            J’attends la résurrection des morts,
            et la vie du monde à venir.
            Amen.

            Et je regrette vraiment mais les attentats, les guerres de religion ne sont aucunement voulues par Dieu mais par des hommes qui analysent les écrits de Dieu selon leur propre désir, selon ce qui les arrange. Dieu n’a jamais voulu ça.

            Quant au malin:
            Le diable est un Ange déchu, c’est-a-dire un Ange qui s’est rebellé contre Dieu et a refusé de servir son plan d’amour sur la création, et en particulier sur l’humanité. Cet ange rebelle s’est de la sorte exclu lui-même de la présence de la Lumière divine, pour sombrer dans les ténèbres du mensonge, de la haine et de la violence destructrice. Mais il n’en demeure pas moins un Ange, c’est-à-dire une intelligence supérieure, dont nous avons toutes les raisons de nous méfier. Il tente de nous séduire en nous invitant à des comportements qui nous éloignent de Dieu, car il sait qu’aussi longtemps que nous demeurons fidèles à l’Évangile, il ne peut rien contre nous. Il ne s’agit pas d’en avoir peur, car dans la mesure où nous lui résistons en nous appuyant sur Dieu et Jésus-Christ, nous n’entrons pas en contact avec lui, il n’a aucun pouvoir sur nous.
            Père Joseph-Marie Verlinde.,
            http://www.paris.catholique.fr/Esprit-es-tu-la.html

            Apocalypse 12
            1Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. 2Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l’enfantement.

            3Un autre signe parut encore dans le ciel; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. 4Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté.

            5Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône. 6Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

            7Et il y eut guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Et le dragon et ses anges combattirent, 8mais ils ne furent pas les plus forts, et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. 9Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. 10Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. 11Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. 12C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.

            13Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l’enfant mâle. 14Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme, afin qu’elle s’envolât au désert, vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, loin de la face du serpent. 15Et, de sa bouche, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de l’entraîner par le fleuve. 16Et la terre secourut la femme, et la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa bouche. 17Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

            Alors certes la vie ici-bas est remplie d’épreuves, et je suis bien placée pour en témoigner. Mais ce n’est clairement pas en souffrant que l’on accède au Paradis. Dieu n’aime pas voir ses enfants souffrir.
            J’ai d’ailleurs assisté à une formation (j’ai intégré la pastorale hospitalière pour devenir aumônier des hôpitaux) dirigée par un prêtre. formation sur le Livre de Job, qui est en fait pour aider les malades croyants en fin de vie à aborder le grand passage. Car la peur est certainement là , et la douleur aussi peut-être, malgré les anti-douleurs. Et comme le disait ce prêtre: « La douleur n’est jamais envoyée par Dieu car Dieu n’aime pas nous voir souffrir. En psychiatrie, le fait d’aimer voir souffrir les autres se nomme la perversité, et Dieu n’est pas pervers »

            En revanche, malgré la souffrance, il faut continuer à croire , à se dire que Dieu est avec nous dans cette souffrance, qu’il ne nous laisse pas seul:

            « Une nuit, j’ai eu un songe.
            J’ai rêvé que je marchais le long d’une plage, en
            compagnie du Seigneur.

            Dans le ciel apparaissaient, les unes après les autres,
            toutes les scènes de ma vie.

            J’ai regardé en arrière et j’ai vu qu’à chaque
            scène de ma vie, il y avait deux paires de traces sur le sable :
            L’une était la mienne, l’autre était celle du Seigneur.

            Ainsi nous continuions à marcher, jusqu’à ce que tous
            les jours de ma vie aient défilé devant moi.

            Alors je me suis arrêté et j’ai regardé en arrière.
            J’ai remarqué qu’en certains endroits, il n’y avait
            qu’une seule paire d’empreintes, et cela correspondait
            exactement avec les jours les plus difficiles de ma vie,
            les jours de plus grande angoisse, de plus grande peur
            et aussi de plus grande douleur.

            Je l’ai donc interrogé :  » Seigneur… tu m’as dit que tu
            étais avec moi tous les jours de ma vie et j’ai accepté
            de vivre avec Toi. Mais j’ai remarqué que dans les pires
            moments de ma vie, il n’y avait qu’une seule trace de pas.
            Je ne peux pas comprendre que tu m’aies laissé seul
            aux moments où j’avais le plus besoin de Toi. « Et le Seigneur répondit : » Mon fils, tu m’es tellement
            précieux ! Je t’aime ! Je ne t’aurais jamais abandonné,
            pas même une seule minute !

            Les jours où tu n’as vu qu’une seule trace de pas sur le
            sable, ces jours d’épreuves et de souffrances, eh bien :
            c’était moi qui te portais.  »
            http://notredamedeshautsdelisle.cef.fr/Des-pas-sur-le-sable.html

        • Salwa · juillet 14, 2014

          « Nous croyons! » sans les éprouver? – Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; (Ainsi) Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent. » (Coran, 29 : 2-3)

          «- Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants, – qui disent, quand un malheur les atteint: « Certes nous sommes à Allah, et c’ est à Lui que nous retournerons. » (Coran, 3 : 104-105).
          « Comptez- vous entrer au Paradis sans qu’ Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants?» (Coran, 3 : 142).

  3. oumzakaria · juillet 11, 2014

    Salam alaykoum
    Amin aux douas. Qu’Il nous guide et nous pardonne.
    Le monde marche sur la tête, quelle misère, un jour justice sera faite, Allahoukbar !

  4. Salwa · juillet 15, 2014

    @Chouke : je te réponds ici sinon c’est illisible.
    Il y a beaucoup de similitude entre nos deux religions. Je ne vais pas les noter là (parce que j’écris depuis mon téléphone et que c’est compliqué de revenir en arrière à chaque fois).
    Cependant, la chose que je n’arrive pas à « digérer », c’est cette phrase qui revient sans cesse : Dieu ne veut pas les épreuves, la douleur, etc…
    Dieu interdit de se livrer les uns les autres, Dieu interdit de se porter atteinte mutuellement.
    Mais s’Il ne voulait pas d’épreuves : pourquoi y en aurait-il!
    C’est Lui le Tout-Puissant, le Décideur sur toutes choses!!
    Bref, le discours chrétien ne me convaincra jamais… Sinon, cela voudrait dire que tous ces morts en Palestine sont morts pour rien? Ont souffert sur cette Terre pour brûler en enfer?
    Je commence même à me demander si y a la notion d’enfer dans ton discours?

    Je ne suis pas là pour te dire que tu as tort et que j’ai raison. Il est évident que nous avons trouvé chacune notre propre vérité, qui nous convient.

    Pour ma part, il est indéniable que Dieu aime ceux qui lui vouent un culte pur, il est indéniable que des hommes ont choisi de suivre le diable (nous avons la même explication que vous sur l’origine de Satan), et au final Dieu guide qui Il veut.
    Et le jugement revient à Lui.
    Mais jamais je me risquerai à dire des choses comme : les épreuves ne sont pas garantes de récompense dans l’autre monde. Car cela va totalement à l’encontre de ma religion et ma pensée profonde.

    Le conflit vient des hommes oui… Et Dieu l’a voulu ainsi. S’Il ne l’avait pas voulu, le conflit n’aurait pas eu lieu. Wa Allahou A’Lem (et Dieu Seul sait).

    • chouke · juillet 15, 2014

      Dieu laisse les hommes libres d’agir. Donc il existe des épreuves, car la vie est semée d’embûches. Dire que Dieu en est responsable, je ne sais pas. Dieu est-il responsable de la mort de mon frère à l’âge de 21 ans. Mort inexpliquée? Je ne sais pas. Je n’ai toujours pas compris pourquoi.Je saurai certainement le pourquoi du comment à ma propre mort, au moment où je saurai tout. Je sais que cette douleur a sans doute tuée ma mère 10 ans plus tard d’un cancer. Ma mère me disait à l’époque que nous avions tous une raison d’être sur la terre. Peut-être avait-il fait ce qu’il avait à faire. Mais il est clair que nous sommes sur terre pour une raison. Une connaissance a failli perdre son petit garçon, sa survie sans séquelle est tout simplement un miracle.Ce n’est pas la 1ère fois qu’il survit et cette fois-ci , elle a été guidée pour le retrouver à temps.(analyse après évènement), sur le coup, elle était simplement dans la panique Ce petit garçon a certainement un destin..

      En ce qui concerne les être humains; Dieu nous laisse libre de choisir, d’agir bien ou mal, c’est à dire de répondre à l’appel de Dieu ou de céder aux sirènes du diable. Ce qui est sûr et indéniable c’est que les épreuves existent mais Dieu veut que nous croyions en lui quoiqu’il arrive. Il veut que nous sachions qu’il est à côté de nous quoiqu’il arrive. Comme le dit notre pape « N’ayez pas peur, Ayez confiance ».

      Tous ces morts en Palestine sont morts de la folie de leurs congénères (il faut être fou à lier pour en arriver à tuer des hommes qui ne vous ont rien fait, des femmes et des enfants. J’ai lu dans un magazine que le 1er prédateur de l’homme est le moustique, le second, l’homme lui-même. le plus grand danger pour l’homme est l’homme lui-même. Et pourquoi, parce que l’homme qui tue (sans raison de légitime défense, pour sa propre survie donc) le fait parce qu’il n’a aucune conscience/respect de l’autre, et parfois même pas de lui-même (masochistes, kamikazes). Les hommes de Palestine qui ont souffert sans faire souffrir, iront sans doute au paradis, après peut-être un passage au purgatoire (je ne saurai répondre, je ne suis pas Dieu), car nous faisons tous souffrir les autres, même involontairement, mais les hommes de bien regrettent généralement après cette souffrance qu’ils ont infligées (quand ils réalisent ce qu’ils ont fait).

      Mais je ne pense pas que ceux qui ont infligé volontairement des souffrances aux autres aillent directement au paradis. Et oui, je crois que l’enfer existe. Sinon, cela voudrait dire que les hommes mauvais pourraient faire tout ce qu’ils veulent sans aucune conséquences….

      Les épreuves seraient garantes de récompense dans l’autre monde. Eh bien j’espère que non. Sinon cela voudrait qu’il y aurait une condition pour aller au paradis: souffrir dans sa vie sur terre? Mais quelle horreur. Et de toute façon, tout le monde souffre. la souffrance n’est pas que physique, elle et aussi psychologique. Après, il faudrait donc quantifier la souffrance: qui a suffisamment souffert pour aller au paradis et qui n’a pas suffisamment souffert. Pour moi un Dieu qui penserait comme cela serait pervers (et comme le disait le prêtre. » Si vous pensez que Dieu est comme ça, qu’il aime nous voir souffrir, fuyez, changez de Dieu! ») et ses fidèles pour le moins masochistes (malades donc, car il faut être malade dans sa tête pour aimer souffrir).
      Je pourrai aussi faire la comparaison entre mon époux et moi. J’ai souffert dès ma naissance, ma vie d’enfant et de jeune fille a été jalonnée d’épreuves et de souffrance. Je mériterai donc le paradis sans condition? J’en doute fort. je pense que ces épreuves font partie de mon vécu (pourquoi y ais-je eu droit, je ne sais pas) mais cela ne doit pas m’empêcher d’essayer de faire le bien et d’aimer mon prochain. Mon époux lui n’a jamais vécu d’épreuves particulière. Eh bien tant mieux pour lui! Il ne mériterait donc pas le paradis???? alors que je connais peu d’hommes aussi bons que lui et aussi attentifs à leur prochain ????? Ton discours ne tient pas debout.

      Oui, le conflit vient des hommes, et non, Dieu ne l’a pas voulu ainsi, mais il laisse les hommes libres de leur choix, même si ce choix est mauvais. Ils se justifieront après leur mort.
      Quand je vois la déliquescence actuelle de notre société et ce qui se passe dans le monde (monde entier, pas seulement Israël et la Palestine), je dis souvent à mes amies « j’en connais un qui doit pleurer là-haut, et le cornu du bas qui doit bien rigoler et se frotter les mains »

      • Emilie Oum Kalthoum · juillet 15, 2014

        Je pense que le débat est un peu stérile, mais bon, je voulais quand même dire un truc.
        Mis à part le fait que j’ai beaucoup de mal avec l’anthropomorphisme du Dieu chrétien, que je n’arriverais jamais à capter cette histoire de trinité (non mais c’est pas logique ?!), tu as toi-même mal compris ce qu’a dit Salwa (ou elle s’est mal exprimée ?).
        Elle n’a pas dit que plus tu souffres plus tu mérites le Paradis ! Les épreuves sont en fonction de ce que peut supporter la personne : « Dieu n’impose rien à l’âme qui soit au-dessus de ses moyens. Tout bien qu’elle aura accompli jouera en sa faveur, et tout mal qu’elle aura commis jouera contre elle. […] » (sourate 2, verset 286).

  5. Assiya · juillet 21, 2014

    j’aimerai apporter ma petite pierre…
    Je crois que l’on a pas bien compris le sens du mot épreuve. En effet l’effet l’épreuve en Islam ce n’est pas la souffrance! Cette Terre est pour nous les musulmans un lieu de test, d’épreuve. Nous sommes sans cesse éprouvé, or nous ne sommes pas sans cesse dans la souffrance!! L’épreuve, c’est notre vie faite de facilité et de difficultés. Dans la difficulté, allons nous nous tourner vers Dieu? Dans la facilité allons nous tourner vers Dieu, lui être reconnaissant? La vie est un test sans interruption jusqu’à notre mort, l’enjeux : adorer, Aimer, cheminer vers Dieu dans l’aisance comme dans la peine. Qui est plus méritoire d’entrer au Paradis? Seul Celui qui connaît le contenu des poitrines le Sait.
    Le prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) nous le rappelle:

     » L’affaire du croyant est étonnante, tout ce qui lui arrive est un bien pour lui.
    S’il lui arrive une chose qui le réjouit et qu’il remercie, c’est un bien pour lui ;
    Et s’il lui arrive un mal et qu’il patiente, c’est un bien pour lui.
    Et ceci n’est que pour le croyant » [ Rapporté par Mouslim. ]

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s