Formatage

1017_fiche-metier-5-ans-d-etudes-pour-devenir-sage-femmeJ’ai fait la connaissance d’une étudiante. Une étudiante sage-femme. Faire connaissance est un bien grand mot… Disons que nous avons échangé quelques paroles, et que nos points de vue diamétralement opposés sur la conception de la naissance n’a pas permis d’aller beaucoup plus loin…

« Le tout est de se déformater de ce que tu avales sur les bancs de l’école » me disait Carole, ma sage-femme, ma si douce sage-femme qui a vu ma fille dès les premières heures, dans l’obscurité de ma chambre…

Elle, elle était consciente qu’elle devait se déformater… Mais combien restent bloquées, envahies par les peurs que leur refilent les études? Elles tentent un peu de bienveillance, de sourires, mais nos idées moins conventionnelles ne leur plaisent pas. Non, ça n’entre pas dans leur cours, il y a toujours un risque, toujours une tête mal engagée, une procidence du cordon, une mort certaine qui plane au-dessus de la vie à apparaître. Toujours.

Comme des automates. Elles amassent les théories, et sur le plan pratique, on agit comme c’est écrit. Quand on leur pose des questions, elles viennent ressortir ce qu’on leur à donner en prémâcher… Mais la vie, elle ne la connaisse pas. Donner la vie, elles ne savent pas ce que c’est.

Etudiante sage-femme? Assister à un accouchement, avec l’émotion. Moi aussi, j’en rêve. Mais pas dans ces conditions. Sur quoi sont basées leurs études? Sur le ressenti de la maman? Le respect et l’écoute? Ou bien seulement sur les cas cliniques, et comment agir dans les situations urgentes?

Pourquoi ne pas dire la vérité, continuer à cercler les femmes dans cette peur irraisonnée qu’elles ne sont pas capable d’enfanter? Pourquoi continuer à vouloir les périduraliser, les anesthésier pour ne plus qu’elles pensent, qu’elles prennent conscience de leur corps?

Non, la naissance ce n’est pas forcément des catastrophes! Oui, la naissance c’est beaucoup de cris, beaucoup de joie, beaucoup de douleurs, beaucoup de liquide, beaucoup de pertes pieds, beaucoup de tourbillons… Oui la naissance est cet état particulier où la mort côtoie la vie en virevoltant mais la confiance peut prendre le dessus.

Alors, pourquoi la société ne leur apprend pas leur véritable rôle, aux sage-femmes? Pourquoi continuer à formater ces professionnelles du plus beau métier du monde, pour qu’elles formatent à leur tour des milliers de mères qui ne connaissent pas? La peur, toujours la peur, qui tétanise, qu’on ne veut pas dépasser, qu’on cherche à enterrer, à effacer en appuyant sur un bouton. Sans creuser, sans chercher à comprendre. Pour tout, on nous propose des solutions de facilité. On fait pour toi, à ta place. T’as peur, c’est normal, tu vis dans un monde effrayant, dans lequel si tu n’écoutes pas les ordres de « ceux-qui-savent », ta vie va partir en fumée…
As-tu oublié par Qui tu existes?

Un message à toutes les étudiantes qui poursuivent leurs études de sage-femme, ne continuez pas à propager cette peur.  Ne continuez pas à infantiliser des milliers de femmes. Ne faites pas partie de cette génération. Penchez-vous sur la peur profonde sans chercher une solution… Elle est là, la vraie solution.

Publicités

2 commentaires

  1. Vervaine · octobre 1, 2014

    Il est si beau ton message !
    A l’heure où le projet sur l’expérimentation des maisons de naissances va -peut-être- voir le jour…
    Et quand on en lit les commentaires (et la lettre du syndicats des gynécos), on ne peut que se désoler de cette approche si « terrorisante » de la naissance.
    Bon pour autant, je suis contente que les SF aient une formation solide, hein! Mais peut-être que les données « de pointe », les données actuelles sur la physiologie de l’accouchement,etc ne sont pas étudiées, au détriment de celle sur la pathologie… qui pourtant n’est pas leur métier !

  2. lydie · janvier 5, 2015

    bonjour, comment pourrais-je te contacter en privé ?

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s