Et quand ça bat en moi…

No-Regrets-1080x651Et quand ça bat en moi, toi, tu te bats dans ces derniers instants…
Et quand ce nouveau petit coeur danse à l’unisson avec le mien, toi, tu tentes de garder le tien intact…

Et tu es loin. De moi. De mes mots. De mes paroles…
Et j’ai peur. Parce que je ne sais pas faire. Je ne sais plus faire. Je le fais avec d’autres… mais quand la peur m’envahit, elle me paralyse. Je n’ose pas trop t’appeler, peur d’entendre ta voix qui a vieilli. Peur d’être loin de toi. Et ne pas savoir dire combien je t’ai aimé.

Et pourtant, je t’ai aimé. Je t’aime. Je t’aimerai…
La fin est proche quand le début arrive…
Il y a 10 ans, c’était le même scénario. J’attends mon premier enfant, et une personne chère à mon coeur décédait. Tu n’es pas encore partie, et tu te bats. Je ne veux pas te laisser partir, je veux te voir encore une fois. Je t’aime si fort, j’en suis presque désolée. J’en suis paralysée. Tu me parais si loin…

Je suis maladroite avec les gens de ma famille. Comment le dire ce que je ressens alors que tout reste ambiguë… Comment peuvent-ils comprendre mon caractère, mon égoïsme, que moi-même je ne comprends pas.

Mais avec toi, c’est différent. Tu as été là pour mon père, là pour nous. Tu nous as porté à bout de bras. Essuyé nos bêtises d’adolescents. Caché nos travers. Et tu nous as aimé si fort.

Je me sens si triste de ne jamais avoir été à la hauteur. Aujourd’hui, je me rends compte que je laisse passer le temps… je veux courir et te voir… je veux te serrer dans mes bras. Mais j’ai peur. Peur de te casser, tu es si fragile à présent.

Ne pars pas maintenant, Tata, j’ai tellement de choses à te dire. Ou à te caresser. Un baiser sur ta main. Un frôlement sur ta joue. Je veux te présenter le petit dernier. Ne pars pas, Tata. Ne pars pas.

Publicités

5 commentaires

  1. Marie · mai 26, 2016

    Que c’est triste. Du courage…

  2. Marie · mai 26, 2016

    Pas si facile de se lancer, Marie. Tellement de questions, tellement de doutes. Mais au fond, est-ce qu’on n’aurait pas un peu tendance à chercher midi à quatorze heures ? À rechercher l’exceptionnel ailleurs, très loin, très différent, en, oubliant tout ce qu’il peut y avoir d’exceptionnel dans nos propres vies, si ordinaires, et pourtant… Pas tant que ça… Chaque vie est un roman passionnant ! Non ?! 🙂

  3. Marie · mai 26, 2016

    Oups! Désolée! Il y a eu une petite erreur! Merci d’effacer le commentaire précédant qui s’est perdu, vas savoir pourquoi ?!

  4. Vervaine · mai 27, 2016

    Oh mais tu es enceinte?!!!! Félicitations !!! Je suis désolée pour ta tante, c’est vrai que c’est étonnant ces liens entre vie et mort qui se court-circuitent… Pas facile à vivre. Beaucoup de courage.

  5. enajmah · mai 29, 2016

    Ma famille est loin (Canada-France) mais si j’avais les sous, je volerais a eux ! Et pourtant, c’est complique. Mais je les aime et en Islam nous avons ce savoir qu’il faut absolument preserver les liens familiaux. Alors si tu le peux, va, cours, vole, et pose juste ta main sur sa main en disant je t’aime. Bises et Mashallah pour ta grossesse ❤

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s