Laisse-moi encore croire à l’Amour…

43C74AB1-18EA-4C6B-8E20-8389ACB91415Tu sais, cet Amour avec un grand A, celui qui s’allie à l’Humanité (avec un grand H). Laisse-moi encore y croire, et ne pas regarder les infos, ne pas m’abreuver des horreurs quotidiennes, ne pas prendre part aux débats, aux discussions. Laisse-moi ma liberté de ne pas vouloir en parler, de ne pas vouloir polémiquer…

Je n’ai toujours pas perdu foi en l’Humanité, en l’Amour, en la Bienveillance, en la Solidarité. Tous ces mots qu’on veut nous faire croire dénués de sens. Et pourtant, non, non. J’y crois et j’y croirai… Parce que quand on s’arrête d’y croire, ils s’arrêtent d’exister. Preuve en est, de ce qui se passe. On nous martèle, et on se martèle que tout ça n’existe plus. Et les gens tombent en dépression, en folie, en tourmente…

On nous dit que cette époque est affreuse. Mais, si on regarde en arrière, ça n’a jamais été rose. Jamais. Ça a toujours été morbide, guerrier, sanguinolent… depuis la nuit des temps. Alors pourquoi ne pas se concentrer sur le beau, le simple. La fleur qui éclot, le papillon qui virevolte autour de toi, le nuage en forme de coeur, les gouttes de rosée sur la toile de l’araignée.

Pourquoi, pourquoi continuer à se focaliser sur le noir, le sombre et se forcer à carburer aux anti-dépresseurs ? Je ne veux pas. Je ne veux plus voir. Traite-moi d’autruche, si tu le veux. Je ne t’en voudrais pas. Je ressemble plutôt à un panda, à l’heure qu’il est. Mais qu’importe. Une autruche ou un panda. Un colibri ou un renard. Peu importe… insouciants, ne vivant que pour vivre vraiment.

On nous fait croire que la vie d’humains ne devrait pas être faite pour survivre… mais toute cette horde d’humains ne fait que courir après l’argent pour survivre, en mettant ses mains sur sa tête pour se protéger des bombes. Je ne veux pas « vivre » comme ça. Ni pour l’argent, ni pour échapper aux bombes. Je veux vivre pour aimer, pour partager, pour rire, pour admirer.

Alors, ne me reproche pas mon silence sur ce qui se passe. Aussi horribles sont ces horreurs, de part le monde, c’est quotidien. On semble plus touché parce que ça arrive chez nous… mais, c’est en réalité partout.

Je ne veux rentrer dans aucun débat. Je ne veux surtout pas entendre « qui ne dit rien consent », comme j’ai pu le lire malencontreusement… Je ne dis rien, parce que l’horreur n’a pas à être racontée. Et que je veux me concentrer sur le bonheur.

La vie est trop courte, même si elle s’étend en longueur, pour être subie. La mort arrivera à point nommé. D’ici là, laisse-moi être sur Terre en toute sérénité. Sous la Protection du Très-Haut. Je ne suis pas plus invulnérable que toi. Je veux juste continuer à sourire et à rire. Et donner cette image de la vie à mes enfants.

Laisse-moi vivre, laisse-moi croire en l’Amour pour toujours. Laisse-moi croire en la beauté de la simplicité de la vie.

Publicités

2 commentaires

  1. Vervaine · juillet 28

    Je ne suis que trop d’accord… Oui, le monde a toujours été atroce, et en même temps si beau. On a réussi à éviter les grosses guerres en Europe pendant quelques années, mais on a oublié que ce n’est pas le cas partout dans le monde… Et que la misère existe partout et fait fi des frontières.
    Tout comme la bonté et la gentillesse… Les pires horreurs font ressortir les pires coté de l’être humains, mais aussi les meilleurs chez certains.
    (Et si les politiques pouvait la fermer au lieu de mettre de l’huile sur le feu, ça aiderait bien aussi !)

    Merci de nous aider à croire encore en l’Humanité, on en a bien besoin, surtout quand on porte un enfant !

  2. Djana · juillet 28

    SalamaleYkoum
    Franchement bravo !!quel beau message moi qui perdait esspoir et bien tu ma redonné le sourire.

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s