Ce poids imposé

1*-hAFxB-2hHdCiJcmZ7Hm6gLe « maternage » est maintenant un mot commun dans le vocabulaire des nouvelles mamans. Pour certaines, une mode à suivre, pour d’autres une évidence. Pour d’autres encore, un chemin proposé, à suivre ou non, suivant ce qu’on veut pour notre enfant.

Je vois ces mamans, postant un peu partout sur internet (réseaux sociaux et autres forums) des questions sur quelles manières « materner » au mieux son enfant. Dans le genre : « j’aimerai pratiquer la motricité libre, par quoi commencer ? » ou « j’aimerai pratiquer la DME, mais comment faire ? » ou encore : « j’aimerai pratiquer le cododo mais comment le stopper et à quel âge? »

J’ai souvent envie de répondre à ces questions, mais je ne le fais pas, par peur d’être sarcastique… Mais je n’ai qu’un mot à dire : si tu ressens ce besoin irrépressible d’agir ainsi, continue à suivre ton instinct. Qu’est-ce que ça peut bien faire la façon dont tu le pratiques ? C’est bien ce qu’est le maternage ! Il n’y a pas de règle puisque la seule règle c’est de s’adapter à son enfant… Ce n’est pas un package… c’est tout simplement naturel.

Tu portes ton bébé, tu le poses par terre, tu le laisses mouver à son aise, tu le poses sur tes genoux et tu le laisses découvrir le contenu de ton assiette, tu l’endors au sein dans ton lit et tu sentiras bien quand ce sera votre moment à tous les deux de faire autrement, non ?

On arrive aujourd’hui, à des stades du maternage, très (trop) structurés… On nous explique comment « faire dormir bébé AVEC BIENVEILLANCE », comment « le nourrir DE MANIERE SAINE », comment « le porter CORRECTEMENT » (si possible avec une écharpe bio, en chanvre-bambou à 300 euros). Materner devient une ligne directive… alors qu’à mes yeux, il n’y a pas de « lois » en maternage. (Sauf celle de s’écouter).

Ça me fait penser à ces mères à qui on dit : « il faut allaiter à la demande toutes les 3h ». Tu vois, ce genre d’oxymore quotidien. Il y a deux choses qui ne vont pas ensemble : le maternage et des « règles » pour materner…

Ces règles ne feront que peser un poids plus lourd sur des épaules déjà sensibles… Aux mamans qui me lisent, à celles qui aimeraient savoir « comment faire pour materner », je veux juste leur dire de se libérer de ces contraintes, car les réponses se trouvent dans les yeux de leurs enfants.

Publicités

3 commentaires

  1. Assalam aleykom
    Magnifique ma sha Allah et tellement vrai !
    Merci Salwa d’avoir si souvent les mots justes. Que Dieu te protège. Amine

  2. enajmah · mai 7

    Asalamu alaikum wa ramatullahi wa barakatuh Habeebti, c’est exactement ce que j’ai ressenti avec mon fils. J’ai fais par instinct, ne suivant de mes lectures que ce qui faisait sens avec mon enfant (avec sa personnalité, les besoins de notre vie familiale à ce moment-là, etc.). Et c’est vrai que se perdre dans les méandres d’internet à ce sujet peut faire tout s’effondrer « à trop vouloir bien faire ». Qu’Allah nous guide! Wa salam

  3. je découvre cet article au hasard et bravo !
    J’avais écrit un article sur toutes ces mères plus ou moins parfaites que l’on voit sur la toile et qui nous feraient presque passer pour des mère indignes si on ne respecte pas ces règles trop structurées et imposés.
    Comme je dis toujours il n’y a que des mamans qui font leur maximum !
    bises

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s