Les classements, les catégories… et moi.

fb363ae667ae39e67234afbb44d12facIl y a 11 ans, quand je venais d’accoucher de mon premier enfant, je n’avais pas internet haut-débit, et je ne connaissais pas grand chose de ce réseau. Et j’ai presque envie de dire : TANT MIEUX. Parce que j’ai appris à m’écouter plus qu’à lire comment faisaient les autres.
Mais, quand je pouvais avoir un peu de débit, je me baladais sur la toile, et lisais des témoignages de temps en temps. Juste assez pour qu’ils me touchent, mais pas pour me faire culpabiliser d’agir autrement. C’est quand, 2 ans plus tard, nous avons installé l’ADSL, que j’étais devenue une « forumeuse » active, comme on disait à cette époque.

Sans comprendre vraiment pourquoi, je m’étais dirigée vers un forum appelé « Maternage ». Ah, oui, j’en parle encore.
A cette époque, pour moi, le terme de maternage avait une définition simple : « élever son enfant du mieux qu’on peut ». Je ne pensais pas du tout que, pour certaines personnes, être maternante voulait dire qu’on devait rentrer dans des moeurs particuliers. Il FALLAIT dormir avec son enfant, l’allaiter longtemps, le porter en écharpe de portage, lui faire porter des chaussons en cuir souple et ne le diversifier qu’avec du bio (ou de ton potager). Je ne savais pas qu’il y avait un code pour être maternante. Mais ce que je ne savais pas… c’est que je l’étais sans le savoir.

Mais, malgré ce fait dérangeant de « catégorisation », je suis restée de (très) nombreuses années sur ce forum (les liens se tissent avec les autres membres, bien sûr), entre autre parce que la paix et la discussion régnait.

Laisse-moi donc en revenir à ces histoires de catégorisation. Je crois qu’on vit dans une société tellement jugeante, qu’on te place dans des cases, même si tu crois être « incasable ».
Alors, on donne des termes pour toutes les actions que tu fais.

Parce que tu dors avec ton enfant (chose classique et banale pour la plupart des parents sur la Terre), on appelle ça le « cododo » (tu veux paraître encore mieux, you may say « co-sleeping »). Parce que tu allaites plus ou moins longtemps, des gens qui ont trouvé la (bonne) idée de te classer pour te donner des prix : « tétées de coton, tétées de bronze, tétées d’or…etc… » (à l’instar de tes années de mariage). Si, si, je te promets ! Parce que tu portes, on dira donc que tu es « une échaporteuse ». Aaaaah, et je t’ai pas dit : parce que tu donnes de la nourriture à ton enfant (en plus de l’allaitement), on dira que tu pratiques « la DME ». Le terme qui me fait hérisser les cheveux sur la tête mais que je suis obligée d’utiliser, pour que les gens comprennent… Dingue.

C’est quoi la DME ? C’est le contraire de Blédina. Diversification Menée par l’Enfant : en gros : donner de la nourriture à ton gamin. Chose classique et normale et banale, une fois de plus. Mais non !! Nous, les « maternantes » avons besoin de nous démarquer, et d’appeler ça : DME.
– Tu fais la DME, toi ? 
– Ah oui, hein… parce que les petits pots, c’est pas bon, on sait pas ce qu’il y a dedans, et y a pas de goût.

Pas besoin d’argumenter le fait que tu donnes à manger à ton enfant. Bien sûr que les petits pots c’est pas terrible, c’est fadasse, c’est toujours la même chose, c’est chiant à donner, en plus. Mais, même si tu agis autrement que ce que voudrait ton pédiatre (200g de carottes le midi, une compote à 16h… fais-moi rire…), on se sent obligé de se démarquer en appelant ça « DME ».

Alors que pour moi, la « diversification » (qui ne veut que dire « apporter une chose différente que le lait maternel ») n’est rien d’autre que proposer à l’enfant de la nourriture, et qu’il dispose comme il en a envie. Du choux-fleur si tu as cuisiné du choux-fleur, du riz si tu as cuisiné du riz, des fruits si tu en manges aussi. Mais pourquoi en faire tout un plat –sans jeux de mots- ?

On arrive à une époque où on veut tout contrôler, même en allaitant. Combien il tète, combien il mange, combien il régurgite, combien il mouille ses couches… Qu’on surveille quand on détecte un soucis, d’accord… Qu’on contrôle, y a des limites, quand même.

Mon tout dernier a bientôt 7 mois. Les gens me demandent si « il mange ». Non, je le laisse mourir de faim, bien sûr. Il tète, donc il mange, pour sûr. Après, l’haricot vert et demi, la trois-quart de banane qu’il a écrasé sur t-shirt, et la cuillère de riz qu’il a déjà goûté, parce qu’il a pioché dans mon assiette… c’est pas vraiment ça qui le nourrit.

« Ah, mais toi, tu fais la DME, c’est normal. »

Si tu veux… je fais la « DME », si tu veux… Je fais surtout selon mon instinct et ses envies… Je le suis, un point c’est tout…

Publicités

2 commentaires

  1. Marie · mai 24

    C’est drôle ces étiquettes. J’aurais donc fait de la DME sans même m’en douter. Du co-dodo aussi. Et si ça se trouve, je suis « tétée d’or » et je le sais pas! Ce qui ne change pas grand chose au fond. Pour moi, tout ce que j’ai fait c’est décider de me faire confiance, et écouter avant tout les besoins de mes enfants. Après, on appelle ça comme on veut.

  2. emilieoumkalthoum · Il y a 30 jours

    Assalam aleykom
    Même la DME c’est contrôlé lol. Sur la liste de discussion LLL, une maman a récemment posé la question de comment on pratique la DME, avec questions détaillées et tout. Je ne critique pas la maman, car je comprends qu’elle soit un peu perdue, je trouve ça juste désolant que cette société nous ait enlevé notre instinct à ce point…

Laissez votre trace...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s